AccueilMembresPortailGroupesRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vuodenvaihde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Erzèbeth Nàsdy
Patient(e) - service 3


Feuille de personnage
Nationalité: Finlandaise et Hongroise
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 54 ans

Nombre de messages : 467
Age : 24
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Vuodenvaihde   Mer 2 Jan 2008 - 0:35
« Bang, Bang, Bang … » 20h00 tapante, Erzèbeth Nàsdy ouvrit les imposantes portes de la salle festive, décorée pour l’occasion de multiples sapins garnis de boules en verres, rouges, bleues et vertes, de guirlandes de lumières et de givre savamment placé par l’élémentaliste du château. Pour la fête la Comtesse était vêtu d'une longue robe d'un blanc éclatant, contrastant avec sa chevelure de jais, de somptueuses épaulettes, et une traine féérique rendait la robe royale, de plus celle-ci avait un décolleté plongeant, mais dans le dos . Des des talons d’un blanc immaculé faisaient paraître la Nécromancienne encore plus imposante. Sur les derniers coups de l’immense horloge de la salle la Finlandaise commença à traverser la pièce, sa traine aussi blanche que sa peau la suivait gracieusement, et en parlant de sa chevelure, pour l’occasion la Nordique l'avait lissée, et nouée en une superbe queue de cheval qui retombait sur son dos nu. Le noir paraissait plus intense et des reflets de lumière illuminaient sa coiffure. Tous les visages étaient tournés vers celui d’Erzèbeth, parfait, blanc, pur mais si froid. Arrivé près de la scène elle la contourna et monta les escaliers qui donnaient sur le côté Jardin. Il n’y avait plus aucun bruit depuis que l’horloge s’était tue. Seul le claquement des talons de la Comtesse qui rejoignait le milieu de la scène troublait le pesant silence. Puis plus rien. Miss Nàsdy faisait face à la foule, dévisageant les élèves, les enseignants, le personnel de l’école et les habitants de Marilcrow, qui étaient disposés autour d’une cinquantaine de table ronde nappées de blanc. Enfin la voix glaciale mais pourtant si mélodieuse de la Nécromancienne vint briser le malaise.

"Que la fête commence !"

Sur ce, la Finlandaise tapa deux fois des mains donnant le feu vert à l’orchestre disposé dans un coin de la scène. Soudain les violons firent entendre leurs envoûtantes complaintes, vinrent vite les rejoindre les violoncelles, puis les harpes, les flûtes, et bientôt ce fut tout les instruments présents qui entamèrent une magnifique valse de Noël. Quelques courageux se levèrent et commencèrent à tourner au rythme de la mélodie. Une soirée palpitante s’annonçait. Et la Nordique comptait bien en tirer le maximum. Après être resté encore quelque seconde immobile à regarder les invités s’agiter gentiment, Erzèbeth descendit de la scène et se dirigea vers la table qui lui était réservé, à elle, à Vanina et à Yezekaël, seulement ses deux collègues n’étaient pas là. Sur deux assiettes d’argents étaient posées deux petites cartes sur lesquelles étaient écrits en lettre d’or les prénoms des deux directeurs manquants. La Nymphe Obscure saisit la sienne et la posa à coté de son verre de vin en cristal encore vide, puis elle tira la chaise de velours noir et s’assit, elle prit appuis avec son coude gauche sur la table, le dos droit, presque rigide, elle plaça sa main fermée en poing, sous son menton et soupira. Oui la soirée s’annonçait intéressante, mais pour ça il fallait que les bonnes personnes rentrent en jeu au bon moment.


Dernière édition par le Ven 4 Jan 2008 - 12:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Cathena Linysse
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Française
Magie pratiquée: Elémentalisme
Âge: 38 ans

Nombre de messages : 103
Age : 23
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   Jeu 3 Jan 2008 - 17:47
Tout le monde se tut soudainement; l'impressionnante horloge de la salle venait de retentir. Puis les têtes se tournèrent presque toutes, exceptée celle de Cathena à qui la ponctualité et l'ambiance dégagée lui fit immédiatement deviner que la nécromancienne venait d'entrer. Cependant son regard se dirigea vers la directrice lorsque celle-ci fut sur la scène, et y resta figé: Vêtu d'une robe de blanche incroyablement éclatante, aux cheveux lisse et finement regrouper en queue de cheval tombant sur son dos dénudé par le décolleté de sa robe et chaussée d'une magnifique paire de chaussures à talons blanches également, Erzèbeth était sans doutes la plus resplendissante ce soir-là. En effet, la Française n'avait pas été aussi marquée par l'élégance d'une personne quelconque que par celle de la finlandaise. Elle même, habillée d'une longue robe et de gants de satin bleu roi, coiffée d'un chignon laissant tomber quelques mèches blondes sur ses épaules, le tout complété d'une paire d'escarpins bleus n'était pas à la hauteur d'une telle beauté. Le professeur avait toujours nié son admiration envers Mme.Nàsdy, par peur d'être vue comme une "lèche-bottes". Mais ce n'est pas ce qui l'empêchait de la trouver remarquable. Puis, après avoir donné le commencement du bal en faisant débuter l'orchestre, elle alla s'assoir seule à la table réservée aux trois directeurs. Ces absences semblaient bien étrange à Cathena, aussi se leva-t-elle pour aller complimenter la nécromancienne qui paraissait bien isolée sans ses deux collègues.

" Vous ne dansez pas, Mme. Nàsdy ? Vous êtes pourtant sublime, ce soir-là. Aucun homme ne s'est encore avisé de vous inviter à valser ? C'est bien étonnant. "

Puis elle regarda la table et y vit deux assiettes contenant chacune une carte sur lesquelles étaient inscrits en lettre dorées les noms de la chamane et de l'élémentaliste. Alors elle continua:


"Tout comme l'absence des deux autres directeurs. Mais où sont donc Mme.Tsukio et M. Adrazar? Il ne faudrait pas qu'il manque cette fête, ce serait regrettable, n'est-ce pas?"


Dernière édition par le Ven 4 Jan 2008 - 14:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Erzèbeth Nàsdy
Patient(e) - service 3


Feuille de personnage
Nationalité: Finlandaise et Hongroise
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 54 ans

Nombre de messages : 467
Age : 24
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   Ven 4 Jan 2008 - 12:48
Et la première à venir pimentée le spectacle fut Cathena. La Comtesse la regarda s’approcher. Elle était vêtue d’une robe bleu roi. Elle était différente. Plus détendue. Du moins c’est ce que perçu la Finlandaise.

"Ce n’est pas si étonnant que ça, vous le savez autant bien que moi, que j’effraye à peu près tout le monde, et encore plus les hommes. Vous vous imaginez ? Une femme caractère avec des ancêtres sanglants, qui à réussi dans la vie, qui est riche et puissante. Et après vous pensez que les hommes vont m’approcher ? La perfection fait peur ma chère."

Erzèbeth s’était maintenant levée, les bras pendant devant elle, les mains rejointes, elle souriait.

"Et il n’est non plus pas étonnant que l’éternelle orgueilleuse de soit pas là, elle à du penser que la fête n’était pas assez bien pour elle, et pensez vous vraiment que Yezekaël est le type d’homme qui arrive à l’heure ?"


Erzèbeth se mit à rire de bon cœur, mais même quand sa joie était sincère elle était glaciale.

"Je dois vous dire ma chère que vous me surprenez, je ne m’attendais pas à ce que vous puissiez avoir autant de goût. Vous venez de me prouver le contraire."

Il était vrai que Cathena était jolie ce soir là. Cette robe lui saillait à merveille. Et sa chevelure blonde la rendait angélique. Sautant du coq à l’âne, Erzèbeth se mit à parler de la décoration

"Vous aimez les ornements de la salle ? Ce n’est pas trop … nordique à votre goût ?"

Car même si les quelques endroit givrés par Yezekaël n’était que pur enjolivements, il faisait quand même froid. Dehors la neige tombait à gros flocons, et dedans tous les invités se rassemblaient devant les cheminées allumées. Mais étant Finlandaise, Miss Nàsdy n’était que trop habituée au « froid », et elle aimait ça.

"Dites moi, est-ce la première fois que vous participez à un bal ?"

Erzèbeth connaissait pertinemment la réponse, mais ça, bien sur, Cathena ne le savait pas, oui la soirée s’annonçait palpitante.

[HRP : Je suis Finlandaise est pas Norvéginne, si tu pouvais modifier, merci =), et désolé mais j'ai changé d'avatar, et cette fois c'est définitif, alors si tu pouvais également modifier en circonstance =)]


Dernière édition par le Dim 10 Fév 2008 - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Cathena Linysse
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Française
Magie pratiquée: Elémentalisme
Âge: 38 ans

Nombre de messages : 103
Age : 23
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   Ven 4 Jan 2008 - 15:46
Il est vrai qu'Erzèbeth n'avait pas tort; la Finlandaise effrayait déjà assez la Française, alors imaginez les hommes. Cependant le professeur imagina bien un homme, un seul capable d'inviter la nordique à valser. Malheureusement, cette personne était absente. Et puis la jeune Cathena avait appris deux choses durant le début de cette conversation; la chamane était orgueilleuse, et l'élémentaliste, retardataire.

"Vous savez, Mme.Nàsdy, je n'ai pas eu la chance de pouvoir adresser la parole à l'un de vos deux collègues. D'entre vous trois je pense que vous êtes la seule à me connaître ne serait-ce qu'un peu."

Alors Erzèbeth complimenta le professeur sur sa tenue, geste qui plut beaucoup à Cathena. Elle ne la pensait pas si gentille.

"Je vous remercie, en effet le bleu est l'une de mes couleurs fétiche. En ce qui concerne la décoration, je la trouve merveilleuse, tous les invités doivent se sentir plongés dans une ambiance de Noël très agréable, bien que la pièce soit assez basse en température."

Ensuite la Nordique demanda au professeur si cette dernière avait participé à un bal: la réponse ne se fit pas attendre de la part de la blonde.

" Evidemment, nous avions aussi des bals et des fêtes de Noël dans les écoles ordinaires, mais jamais encore je n'ai daigné danser. Un soir, une vielle amie à moi s'était mise à valser avec le plus beau jeune homme de notre école. Une simple panne de courant durant une vingtaine de secondes lui a permis de voler son collier, ses deux bracelts d'or et ses boucles d'oreilles ornées toute deux d'un rubis. Elle ne s'en était à peine aperçut, et c'est le lendemain que l'on découvrit toute la marchandise volée chez lui.
Et puis je dois bien avouer que certains hommes m'effraient assez."


Elle tourna la tête, puis regarda la finlandaise dans ses yeux aussi vert qu'une pierre d'émaraude.

"J'imagine qu'ici, il y avait eu des bals précédent mon arrivée, non? Mais ils n'étaient pas toujours pareils. N'est-ce pas?"


Dernière édition par le Dim 6 Jan 2008 - 13:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   Ven 4 Jan 2008 - 16:40
Alekseï avait pris un air boudeur lorsqu’on lui avait annoncé qu’il fallait se rendre au bal avec une tenue correcte, ce qui ne faisait pas vraiment parti des habits que contenait sa petite valise. Il avait dû longuement fouillé pour trouver un costume que sa mère avait eu la bonne idée de ranger tout au fond de ses affaires, dissimulé par la tonne de livres qu’il avait emmené. Une fois habillé il osa se regarder dans un miroir…C’était limite pire que d’habitude, sa silhouette courbée n’était pas faite pour porter un costume et ses cheveux étaient plus que jamais en pagaille. Il haussa les épaules d’un air désespéré et se détourna de son reflet : il fallait bien y aller pour faire bonne figure…Et en plus il était en retard…

Et c’est ainsi qu’il entra avec 20 minutes de retard dans la pièce, se glissant dans l’ombre pour ne pas trop se faire remarquer, il s’installa discrètement, observant qui était présent et en saluant rapidement les quelques personnes qui l'avaient dévisagé alors. Enfin, les élèves pour la plus part ne l’intéressaient que peu, c’est vers la table des professeur que les yeux soulignés de cernes du garçon se tournèrent. Il n’y avait que deux femmes et le garçon eu beau chercher dans toute la pièce, aucun signe de la présence du directeur de sa maison n’était visible.

Le garçon retourna son attention vers les deux femmes, tout en faisant attention à ne pas être remarqué. Celle qui portait une magnifique robe blanche et qui avait l’air aussi glaciale que les étendues de neige des pays nordiques devait être la directrice, il l’avait déjà entraperçu au détour d’un couloir et sa réputation l’avait précédé. La seconde était aussi très jolie dans sa robe bleue qui la mettait en valeur, et pourtant elle faisait tout de même pâle figure aux côtés de la beauté de la dame du château. Mais à vrai dire tous faisait pâle figure à ses côtés, et lui le premier avec son port de tête bas et ses épaules voûtés ainsi que son visage pâle et fatigué.

Mais le jeune Alekseï ne tarda pas à se désintéresser des deux demoiselles pour reporter son attention sur les décors typiquement nordiques. Car effectivement la salle avait été décorée avec beaucoup de goût.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiacre Tuquarite
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Canadienne
Magie pratiquée: Chamanisme
Âge:

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   Sam 5 Jan 2008 - 0:33
Fiacre avait revêtu un simple costume-cravate noir et blanc. Il en avait par centaines qui croupissaient dans ses valises. Un bal de fin d’année, quelle excellente idée. Le Québécois allait pouvoir faire de nouvelles connaissances. Serait-elle intéressante ? Le jeune Chaman en doutait, mais comme dit le proverbe : Qui ne tente rien n’a rien. Et si ses nouveaux compagnons de jeu se montraient anodins, il pourrait toujours se divertir avec ces gens qu’il allait devoir côtoyer chaque jour dans cette école.

Tuquarite se regarda rapidement dans le miroir, et comme à son habitude, il se trouva beau. L’arrogance n’était pas une qualité, mais très certainement un des traits de caractère dominant chez le garçon. Il était en retard d’une bonne demi-heure. Il se dépêcha donc de monter les escaliers depuis les cachots pour se rendre dans la salle où était donné la réception. Il arriva enfin devant les grandes portes de la salle, de nombreux élèves étaient déjà présents ainsi qu’une resplendissante femme qui portait une robe blanche qui se confondait avec la blancheur de sa peau mais qui faisait un agréable contraste avec la couleur de ses cheveux. L’éphèbe balaya rapidement les invités – enfin plutôt les élèves et le personnel de Lómilendë – et remarqua un garçon qui visiblement n’était pas des plus à l’aise dans un costume. Au passage il remarqua que le personnel avait travaillé sur la décoration qui était plutôt réussie et il eut aussi la désagréable surprise de voir que sa très chère directrice ne s’était pas encore jointe à la fête.

Avant toute chose, son estomac criait famine et il dû se diriger vers le bar où il commanda une boisson et quelques amuse-gueules. Fiacre était seul, comme toujours, les relations sociales n’étaient pas un de ses points forts. Pourtant pour ce soir, il décida de faire un effort et d’essayer de tenir une conversation de plus de trois mots en restant poli et courtois. Le jeune garçon se dirigea donc vers l’élève qu’il avait remarqué plus tôt. C’était à son avis, un des seuls de ses camarades digne d’intérêt pour l’instant.

« Salut. »

Fiacre but une gorgée de son jus de fruit. En espérant que son nouvel interlocuteur n’allait pas l’envoyer aux fraises. Déjà qu’il faisait un effort, il s’était présenté à ce bal alors qu’il aurait pu et aurait préféré rester dans son dortoir pour se perdre dans les pages d’un livre.

« Moi c’est Fiacre, je suis à Wahei. Et toi ? »

Le Québécois attendit la réponse du garçon, en battant la mesure. Il avait une folle envie de danser. Ce qui était plutôt étrange pour ce garçon de nature calme. Un esprit vint lui souffler quelques paroles dans l’oreille, l’encourageant à laisser ce « sang-chaud » pour se rendre sur la piste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Erzèbeth Nàsdy
Patient(e) - service 3


Feuille de personnage
Nationalité: Finlandaise et Hongroise
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 54 ans

Nombre de messages : 467
Age : 24
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   Sam 5 Jan 2008 - 20:59
"Je ne pense pas vous connaître Cathena. On ne connaît jamais vraiment quelqu’un. Et vous ne manquez rien. Comme je l’ai précédemment dit Vanina est une directrice très compétente mais une incapable irrécupérable dans les relations sociales. Concernant Yezekaël, il n’est pas bien méchant, et peut être captivant, seulement ces rares moments son vite rattrapés par sa nature d’irréductible enfant."

Une fois que la Nordique eut finit sa phrase, elle écouta la Français qui commençait à commenter sa tenue et éloger la décoration. Puis elle enchaîna sur une péripétie qu’elle, plutôt une de ses amies, avait vécu lors d’un bal. Une fois que cette dernière eut finit de parler la Nécromancienne reprit la parole

"C’est le premier bal. Mais détrompez-vous. Je ne suis pas gentille. Ou alors vous avez une définition de cet adjectif erronée."

Les yeux de la soigneuse s’agrandirent de surprise ce qui fit bien rire la Comtesse.

"Je suis une femme pleine de talents chérie."

Et alors que Cathena restait muette de surprise, les pensées de la noble divaguaient. Où diable était donc passé Cassis ? Peu importe, elle arriverait, la Nordique le savait, et Erzèbeth ne se trompait que rarement. Ce fut donc petit à petit qu’elle reporta son attention sur sa collègue. Cette dernière toujours incapable de prendre la parole trop occupée a se demander si la Finlandaise avait lu ses pensées depuis le premier jour était muette. Ce fut donc Miss Nàsdy qui relança la conversation

"Mais dites-moi, à qui allez-vous offrir le cadeau de Noël ? Et, si je ne suis pas trop indiscrète, quel est le contenu de ce présent ?"

La Nymphe Obscure lut dans les yeux de la Française que cette-dernière savait que quoi qu’elle fasse, finalement, Erzèbeth saurait à qui irait le cadeau, et le contenu du dit cadeau. Ce fut donc un sourire sadique en guise de signe de patience, qui trôna sur les lèvres de la Comtesse alors que Cathena se préparait à répondre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Yezekaël Adrazar
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Allemande
Magie pratiquée: Elementaliste
Âge:

Nombre de messages : 209
Age : 24
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   Sam 5 Jan 2008 - 21:46
Yezekaël paressait sur le lit de sa chambre, ses pensées absorbées par les lignes d’un livre. Cela devait bien faire une heure et demie qu’il restait dans ses appartements sans contact avec personne. Un costume et une cravate trônait sur une chaise, attendant patiemment que leur propriétaire se rappelle du bal et qu’il daigne les mettre. En attendant, le directeur continuait la lecture de son bouquin, sans même penser que quelques étages plus bas, la fête battait son plein et que lui, un des trois directeurs de cette école, n’y était pas présent.

Lorsqu’il leva enfin les yeux de sa lecture, il était déjà vingt heures quarante-cinq. Certes l’Allemand était très en retard et il allait sûrement se le faire rappeler par Miss. Nàsdy, mais il prit la peine de finir sa page, de la marquer et il se dirigea lentement vers sa salle de bain. Après un rapide rafraichissement, il enfila rapidement son costume et se donna un léger coup de peigne. Il pouvait bien avoir les cheveux plus ou moins ordonnés pour cette occasion. L’élémentaliste serra le nœud de sa cravate et sortit de chez-lui, ferma la porte et descendit les escaliers quatre à quatre. Quand enfin il se trouva devant les portes grandes ouvertes de la salle du bal, Yezekaël commençait à s’essouffler. Il attendit quelques minutes pour reprendre sa respiration et enfin deux des directeurs de l’école étaient présent.

Yezekaël jeta un rapide coup d’œil à sa montre, vingt-et-une heure et quart. Il était déjà arrivé beaucoup plus en retard, il balaya d’un regard la foule et remarqua immédiatement sa collègue, vêtue d’une magnifique robe blanche. Le contraste entre ses cheveux et sa peau blanche – dont la couleur était encore plus marquée par son habit – était plaisant. Le Germanophone marcha donc vers Erzèbeth et vit qu’elle était en compagne de Miss. Linysse – la nouvelle professeure de magie du soin – dont il ne savait presque rien. Il eut un sourire amusé en voyant la pâle figure qu’elle donnait aux côtés de la Finnoise. Il constata aussi avec plaisir que la décoration était soignée, et d’ailleurs il y était un peu pour quelque chose.

« Bonsoir mesdemoiselles. Miss Nàsdy permettez-moi de vous dire que votre robe vous va à ravir. »

Un petit sourire flottait sur le visage de l’Allemand. Peut-être allaient-ils passer une soirée sans se disputer pour des affaires futiles. A ce moment, il vit que le jeune Alekseï était de la partie, pas très à l’aise dans son costume. Son regard se reporta sur Erzèbeth.

« M’accorderiez-vous une danse ? »

Yezekaël ne savait pas comment la Scandinave allait réagir et c’était ça qui était le plus amusant. Il était possible qu’elle lui réponde par un refus net ou peut-être allait-elle acceptée. Qu’en savait-il, seul l’avenir pourrait le lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Erzèbeth Nàsdy
Patient(e) - service 3


Feuille de personnage
Nationalité: Finlandaise et Hongroise
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 54 ans

Nombre de messages : 467
Age : 24
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   Sam 5 Jan 2008 - 22:09
La Suite avec Yezekaël dans "Valse, valse le Ying et le Yang". Cathena tu peux me répondre sans autres ici, et Fiacre et Alekseï vous pouvez continuer ici également.


Dernière édition par le Dim 6 Jan 2008 - 15:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Cassis Key
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Suédoise
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 41 ans

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   Dim 6 Jan 2008 - 12:24
[Je m'incruste, je m'incruste. (eh bien, Erzèbeth m'attendait ?)]


Cassis reprenait son souffle tant bien que mal, après avoir courru afin de ne pas être en retard au bal. La jeune fille avait dû nettoyer la salle de cours dans laquelle elle avait tenté de préparer sa potion, puis avait filé dans son dortoire pour se changer et se vêtir de sa robe, composée de différents tons de gris. Elle en avait aussi profité pour allonger ses cheveux blancs avec un sort simple et les avait laissé tomber librement dans son dos. Mais malgré tous ses efforts, la fillette était arrivée en retard. Elle regarda autour d'elle, aperçut deux garçons qui lui étaient inconnus et, un peu plus loin, la directrice de sa section, Mme Nàsdy, accompagnée d'une femme et d'un homme qu'à première vue, elle ne connaissait pas. Tous trois étaient particulièrement bien habillés, mais elle remarqua sans grande surprise que la comtesse se démarquait des deux autres. La Finlandaise était encore plus belle qu'à l'accoutumée. L'élève s'approcha, tandis qu'Erzèbeth commençait à danser avec le professeur. Ce n'est qu'après quelques minutes qu'elle reconnut celle qui, un instant avant, parlait avec la nécromancienne : il s'agissait de Mme Linysse, professeur de soin, qu'elle avait rencontré quelques mois auparavant. Ne tenant pas à déranger les deux élèves qui parlaient ensemble, la petite nécromancienne se dirigea vers Cathena.

- Bonsoir, madame. Vous alllez bien ?

Cassis souriait aimablement, et, tout en saluant la Française, l'observait dans les moindres détails. Mme Linysse, tout comme le reste des personnes présentes au bal, était magnifique. Après un rapide coup d'oeil aux deux danseurs, la jeune suédoise posa enfin la question qui lui brûlait les lèvres depuis un moment déjà.

- Excusez-moi, sauriez-vous qui est l'homme qui danse avec Mme Nàsdy ? Je ne l'avais jamais vu avant ce soir.

La jeune fille laissa son regard vagabonder dans la salle, s'attardant sur les quelques élèves qu'elle jugeait digne d'attention, admirant les décorations.... avant de se poser à nouveau sur son interlocutrice.

- Le bleu vous va très bien, vous êtes très belle ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mélusine O'Donegan
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Irlandaise et Suisse
Magie pratiquée: Elémentalisme
Âge:

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   Dim 6 Jan 2008 - 13:37
Ce n’est que quelque jour auparavant durant une quelconque flânerie dans les couloirs que la jeune élève remarqua une annonce pour un bal de Noël ou tout le monde était censé se rendre. Les jours qui suivirent, une question permanente encombra l’esprit de l’élève Irlando Suisse. Cette interrogation n’était autre que :

* Dois-je m’y rendre ou non ? Après tout je ne connais personne dans ce château. C’est trop grand, c’est bondé, les gens paraissent ennuyeux. Bon c’est peut-être l’occasion de découvrir de nouveaux visages. *

Le jour J arrivé, la réponse tant attendu à ce questionnement sans relâche sur le devoir de s’y rendre ou non se fit savoir dix minutes après le commencement de la fête dans la salle prévu à cet effet.

Bien décidée à s’y rendre, Mélusine fouilla dans les quelques maigres affaires qu’elle avait emportées avec elle. Autant vous dire que trouver une robe convenable et festive ne fut pas chose aisée. Pourtant la fillette avait déjà assisté à de nombreux bals avec ses parents adoptifs étant plus petite, mais l’élémentaliste avait toujours trouvé ça d’un ennui sans pareil. Une fois un vêtement convenable et plus ou moins festif trouvé, l’élève s’habilla et se dirigea vers la fête.

Vêtit d’une charmante robe blanche s’élargissant vers le bas, Mélusine fit son entrée dans la merveilleuse salle de bal, décorée avec splendeur. Voulant rencontré du monde durant cette soirée, elle décida de se rendre vers deux garçons qui discutait entre eux.

L’un deux semblait mal à l’aise dans ses vêtements et l’autre attiré par la douce mélodie enivrante. Mélusine s’approcha doucement et engagea la conversation.

« Bonjour ! Charmante soirée non ? Un peu traditionnel tout de même. Moi c’est Mélusine O’Donegan, élémentaliste, et vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Cathena Linysse
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Française
Magie pratiquée: Elémentalisme
Âge: 38 ans

Nombre de messages : 103
Age : 23
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   Dim 6 Jan 2008 - 14:11
Cathena regarda sa montre argentées: 20h20. Quand soudainement la Française tourna la tête pour voir la grande porte de l'entrée s'ouvrir; un jeune homme visiblement mal à l'aise dans ses vêtement mais pourtant charmant suivi d'un autre jeune homme apparemment identique sur ce point de vue mais vêtu de noir et de blanc entrèrent. Ils se mirent à parler ensemble jusqu'à l'arrivée d'une belle jeune fille habillée d'une longue robe blanche, et déjà l'on pouvait sentir l'atmosphère se détendre entre eux. Cathena venait de se rendre compte que la Nymphe lui avait posé une question au sujet du petit paquet qu'offrirait la Française.

"Eh bien, très chère, je comptais offrir ce cadeau à une très chère élève prénommée Cassis. Mais la raison n'est pas très importante. "

Puis, après quelques brèves paroles échangées avec Miss Nàsdy et un ou deux regards balayant la salle, la porte entre-ouverte se fit pousser d'avantage pour y laisser apparaître une personne d'abord inconnu envers la Française mais qui lui installa rapidement un doute à ce sujet. Alors, ce grand et magnifique jeune homme s'approcha de la table, et ce ne fut qu'au moment
précis où il proposa à la Nymphe de danser que son doute se dissipa: c'était bien le directeur M.Adrazar, le seul qu'elle imaginait invitant Erzèbeth. D'ailleurs, cette dernière n'avait pas tord; il était bel et bien arrivé en retard. Cathena les regarda un petit sourire satisfait aux lèvres pendant qu'une adorable jeune fille s'approcha de la table. Elle était vêtue de plusieurs tons de gris, ce qui lui allait à merveilles. Décidément, personne ne pouvait recevoir de critiques sur leur tenue. Le professeur l'avait naturellement reconnue, il ne pouvait s'agir que de Cassis Key, la sauveuse de Cathena.

"Bonsoir très chère, laissez moi vous complimenter sur votre accoutrement; il est tout bonnement magnifique. Oui, je vais très bien, merci beaucoup."


Puis elle lui demanda l'identité de l'homme valsant face à la Finlandaise. La Française se donna un plaisir de lui répondre.


"Eh bien, cette personne n'a pas encore divulgué son nom, pourtant je pourrais jurer qu'il s'agit là de Mr.Adrazar, le responsable de la maison Manawyddan. Je pensais bien qu'il inviterais Miss Nàsdy, j'ai entendu un grand nombre de choses à son sujet. Ils sont assez... mignons, ensemble, vous ne trouvez pas?"

Cette remarque pouvait en effet paraître étrange, mais c'est ainsi que la Française percevait la situation. Puis elle ferma ses mains en sphère pour les rouvrir en faisant apparaître un petit paquet bleu entouré d'un ruban argenté.

"C'est pour vous, Cassis. Vous m'aviez sauvé d'une honte inimaginable devant Miss Nàsdy. Je vous dois bien ça. "


Puis la nécromancienne ouvrit le paquet délicatement et y découvrit un assortiment de plante soignante très rare, en provenance d'Espagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Cassis Key
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Suédoise
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 41 ans

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   Dim 6 Jan 2008 - 19:46
Mme Linysse commença par complimenter l'élève, ce qui élargit légèrement son sourire.

- Merci beaucoup.

Puis, la Française répondit à la question de Cassis, en lui donnant l'identité de l'homme dansant avec Mme Nàsdy. Il s'agissait donc M. Adrazar, l'un des trois directeurs de l'école... La Suédoise aurait dû s'en douter. Compte tenu de la réputation qu'avait dû se faire la nécromancienne, il était le seul à pouvoir réellement vouloir valser avec elle...

- Ils sont très beaux ensemble, en effet. On dirait qu'ils... se complètent, un peu comme le jour et la nuit.

Puis, la femme fit apparaître un petit paquet bleu et l'offrit à Cassis. Cette dernière, ne s'y attendant absolument pas, resta sans voix quelques secondes, les yeux agrandis par la surprise. Elle attendit encore un moment avant de prendre la parole, juste le temps de remettre ses idées en place et de ne pas se mettre à béguayer bêtement des remerciements. Elle était vraiment très touchée et heureuse que Cathena ait pensé à elle pour son cadeau de Noël. Cependant, elle ne voulait pas le montrer.

- Je vous remercie, madame. Mais je ne peux pas accepter, je continue à penser que je n'ai rien fait de bien. Je n'étais là que par hasard, ça n'a été qu'une pure coïncidence... Et puis, je ne veux pas de vos faveurs. Je crois disposer déjà de celles de Mme Nàsdy, qui est bien plus puissante que vous, sans vouloir vous offenser. Je n'ai pas besoin de plus que cela.

La jeune nécromancienne se mordit les lèvres. Elle avait parlé sèchement et avait sans doute été plus méchante qu'elle ne le souhaitait. Pourtant, bien qu'elle s'en veuille un peu, elle ne s'excuserait pas. Elle ne le faisait presque jamais, jugeant que c'était un signe de faiblesse. Les rares fois où elle le faisait, c'était parce qu'elle aurait vraiment risqué quelque chose si elle ne l'avait pas fait. Elle faisait peut-être erreur, mais au fond.... elle s'en fichait un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Karell Corera
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Equatorien
Magie pratiquée: Chamanisme
Âge: 28 ans

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   Dim 6 Jan 2008 - 21:01
Karell venait de débarquer dans la troisième plus puissante école du monde et il devait se rendre à un bal ou il ne connaissait personne ? Il n’y arriverait pas. L’Equatorien n’était pas fait pour le social. Et pourtant, à 20h00 il était assis seul, à une des multiples table de la somptueuse salle de Bal, décorée pour l’occasion « à la Nordique ». Et ce fut à 20h00 précise qu’entra une sublime femme. Noiraude, une robe royale, une démarche qui l’était tout autant l’espace d’un instant il n’exista plus qu’elle. Elle effaçait toutes les femmes et filles de la salle par sa beauté. Cette même Dame donna le départ du Bal en tapant des mains, puis elle disparut dans l’océan de table. Karell tira une moue boudeuse. Elle était tellement belle. Bah il ne l’égalait certes de loin pas mais il était satisfait de lui. Ses cheveux noirs, l’étaient devenus encore plus après un sortilège, il avait revêtu une veste noir avec de la fourrure. Oui, cocasse assortiment. Mais c’était joli. Son pantalon était également noir. Le sud-américain reprit une gorgée du verre d’eau qu’il tenait dans sa main, la soirée avançait et comme il l’avait prévu, il s’ennuyait, jusqu’à ce qu’une magnifique jeune fille fit son entré en scène – au sens imagé - au moment ou la beauté de la soirée faisait la sienne sur la scène – littéralement – pour danser. Pris d’une envie soudaine, le noiraud se leva et alla interpeller la belle inconnue vêtue d’une robe aux tons gris, et pour la première fois de sa vie il ne fut pas poli, car lorsqu’il parla ce fut pour s’adresse à la belle adolescente, mais il ignora totalement la femme habillée en bleu roi

Excuse-moi je … j’étais seul et je me disais que tu voudrais peut être danser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Cassis Key
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Suédoise
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 41 ans

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   Dim 6 Jan 2008 - 22:21
Cassis attendait patiemment que quelque chose se passe depuis qu'elle avait -une fois de plus- dit des choses qu'elle n'aurait pas dû dire. Elle appréciait Mme Linysse, mais elle avait, comme toujours, trop parlé, et s'était mal exprimée.
Un jeune homme arriva, sauvant la jeune nécromancienne. Il lui proposa alors de danser, et l'élève se tourna vers la Française, la regarda brièvement avant de baisser les yeux, mal à l'aise.

- Veuillez m'excuser, je vais vous fausser compagnie pour un moment... Merci encore.

Indirectement, la jeune fille s'était excusée. Ce n'était certes pas suffisant, mais il faudrait s'en contenter, car elle ne ferait pas mieux. Elle se retourna vers le garçon et s'éloigna de quelques pas, ne désirant pas rester avec Cathena plus longtemps. Elle s'en voulait bien plus que de raison pour ce qu'elle avait dit, mais faisait son mieux afin de ne pas le montrer. Chassant tant bien que mal le professeur de soin de ses pensées, Cassis reporta son attention l'inconnu qui allait apparemment lui servir de cavalier. Avant de commencer à danser, elle tint tout de même à connaître l'identité du garçon.

- Je veux bien danser avec toi, mais dis-moi... qui es-tu ?

Elle ne déclina cependant pas sa propre identité. Il n'avait qu'à le demander, s'il souhaitait en savoir plus sur elle. La mélodie s'arrêta et tandis qu'une autre commençait, Cassis sourit au jeune homme.

- Si on dansait ? Nous aurons bien le temps de faire connaissance...


[Hum... On se fait un autre topic ou on continue ici ? Qu'est ce que tu en penses ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   Mer 23 Jan 2008 - 11:50
Alekseï n’était venu que pour faire bonne figure, il aurait été mal vu qu’il refuse l’invitation, ainsi il n’avait pas vraiment espéré se lier avec quiconque, son plan étant de rester une petite heure à observer puis de se retirer dans sa petite chambre et lire…Ainsi il dissimula son air surpris lorsque l’on vint l’aborder. C’était un élève de son âge, Alekseï l’aurait sûrement dépassé de plusieurs centimètres si son dos n’avait pas été si courbé. Les yeux du jeune homme étaient aussi rouges que ses cheveux dont la disposition rivalisait avec le désordre de ceux du jeune Allemand. L’autre le salua, et l’élémentaliste hocha légèrement la tête en réponse. Il se présenta…C’était donc un représentant de la section des chamans. Alors qu’Alekseï allait répondre poliment une jeune fille fit son apparition. Frêle, toute vêtue de blanc, elle ressemblait à un petit ange descendu des cieux. Elle se présenta comme étant Mélusine O’donegan, de la section Manawyddan. Le jeune homme replia ses jambes contre lui, presque accroupi sur sa chaise il dévisagea de ses yeux semblables à deux puits sans fonds ses deux interlocuteurs avant de prendre parole avec une pointe d’accent allemand.

« Enchanté…Fiacre…Miss O’donegan…On me nomme Alekseï Waltz, et j’ai eu l’honneur d’être accepté dans cette école dans la section des élémentalistes… »

Les yeux d’Alekseï se tournèrent vers Fiacre…Il avait l’air sûr de lui, le jeune homme repensa alors à sa conversation avec son directeur de maison au sujet du grand tournois de duels de fin d’années…Ce garçon s’y trouverait sûrement… Allaient-ils devenir adversaire alors ? Que valait il au niveau combat ? L’allemand aurait mille fois préféré être en train d’étudier plutôt que de ‘s’amuser’ dans l’immense salle de bal. Il revint alors à la réalité, après une lutte acharnée contre lui-même pour sortir de ses propres pensées, il tourna alors le regard vers la jeune fille et plongea ses yeux dans ceux gris de celle-ci.
« Effectivement…Bien que je ne m’avance pas trop sur l’opinion du ‘traditionnel’…C’est tout de même une belle fête. Dame Nàsdy s’est surpassée…Les décors sont à son image. »

L’élémentaliste tue le fait qu’il ne connaissait pas grand-chose aux fêtes, pas qu’il ne fut pas inviter à celle-ci mais qu’il ne daigna pas y aller, préférant l’obscurité et la calme de sa sinistre chambre de dépressif aux lumières et cris joyeux des fêtes…Il détourna alors le regard pour observer les danseurs qui tournoyaient au centre de la salle dans un flot colorée de jolies robes et de costumes taillés. Alekseï tourna de nouveau les yeux vers les deux jeunes gens avec qui il avait engagé la conversation.

« Ne restez donc pas debout…Prenez un siége…Sauf si l’envie d’aller se trémousser bêtement sur une piste vous démange… »

Il avait prononcé sa dernière phrase avec un dédain évident… Non ce n’était pas de la jalousie mais du mépris…

[désolé du temps de réponse:/ ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Cathena Linysse
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Française
Magie pratiquée: Elémentalisme
Âge: 38 ans

Nombre de messages : 103
Age : 23
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   Ven 25 Jan 2008 - 16:22
Alors comme ça, Cassis avait refusé le cadeau de la Française en lui disant que Mme. Nàsdy était plus.. puissante qu'elle? Eh bien, la petite nécromancienne venait une nouvelle fois de surprendre Cathena. Mais elle ne lui en voulait pas pourtant, car la blonde savait pertinemment que l'élève n'avait pas tord. Cependant ce refus installa une ambiance gênante qui semblait surtout affecter la jeune fille, et avant même que le professeur n'eut le temps de prononcer un mot, un jeune inconnu, vêtu d'un manteau noir et apparemment nouveau, vint interpeler Cassis, sans même remarquer la présence de la Française. Il venait de l'inviter à danser, après quoi la nécromancienne se retourna et s'excusa de son départ précipité en baissant les yeux. Le professeur ne sut que dire, alors il se tut, et regarda, souriante, les deux danseurs plonger chacun son regard dans celui de son partenaire. Elle les trouvait tout autant adorables que les deux directeurs. Alors la bonde se retourna gentiment, s'assit et observa les occupants de la pièce givrée: elle put apercevoir quelques élèves qu'elle reconnut de vue, ainsi que des professeurs, et aussi le charmant couple que faisait Miss Nàsdy avec ce cher Yezekaël vers le buffet. Les plusieurs couples de danseurs se parlaient, valsaient, souriaient amoureusement et enchantaient cette salle de bal. Mais soudain, ce fut vers l'entrée que la blonde pointa son attention; la grande porte venait de s'ouvrir, et sur le seuil se tenait une belle et grande femme, asiatique, vêtue d'une robe noire très envoûtante, et aussitôt le jeune homme accompagné de sa cavalière se précipita sur elle. D'après ce que Cathena avait entendu, la deuxième directrice avait des origines japonaises: ce ne pouvait être qu'elle. Après avoir deviné l'identité de la nouvelle arrivante, la francophone se retourna, appuya son coude sur la table et déposa sa tête dans sa main droite. Elle se demandait bien ce que réserverait la suite de ce bal. Mais elle était certaine d'une chose: il commençait merveilleusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   Dim 10 Fév 2008 - 21:44
Ichiko était en retard, elle le savait bien, mais, bien qu'elle ait réellement horreur de ne pas être à l'heure, cela ne la dérangerait pas vraiment. Elle avait une bonne excuse, en effet. "Ce n'est pas parce qu'un bal est organisé ce soir que je vais fermer mon animalerie plus tôt", déclarait-elle à qui voulait l'entendre - et aussi, accessoirement, à ceux qui ne voulait pas particulièrement l'entendre. Elle savait bien que peu de personnes s'y présenteraient, mais elle tenait à tout de même être présente dans son magasin. "On ne sait jamais", répétait-elle, inlassablement. Alors qu'au fond, elle savait bien que comme tous les autres soirs, l'animalerie serait d'un calme étonnant. Les clients semblaient préférer passer dans la journée, ce qui n'étonnait guère la Japonaise.
Après la fermeture, elle avait fait un dernier tour dans chaque étage, vérifiant que tout allait bien, redonnant à manger aux animaux et contrôlant que toutes les cages étaient bien fermées. Elle s'était ensuite vêtue d'une robe blanche, simple, et avait noué ses cheveux en une queue de cheval, laissant quelques mèches libres de chaque côté de son visage. Rien de particulièrement féminin, mais cela semblait déjà beaucoup à la nippone, qui n'était pas habituée à prendre soin d'elle.
Elle s'était ensuite rendue au château, qu'elle n'avait encore jamais visité auparavant. Elle s'était immobilisée devant la porte, hésitante. Elle ne connaîtrait sans doute personne à ce bal, elle s'ennuierait sans doute. Elle soupira. Logiquement, lorsqu'on ne connaît personne, pourquoi se rend-t-on à une soirée ? Pour y faire des rencontres. Évidemment. Bien décidée à profiter de ce bal, la jeune femme poussa la porte du château. Elle s'était toujours contentée de le regarder, de loin, se demandant comment en était l'intérieur, l'imaginant, à ses heures perdues, mais ne pensant surtout pas avoir la chance de le voir un jour. Ce qui la surprit en premier fut sa grandeur. Elle s'y attendait un peu, oui, mais c'était si... immense, qu'elle n'avait jamais osé l'imaginer. Après avoir passé les portes, c'était comme si l'on se retrouvait dans un autre monde. La décoration était magnifique, et tout dans ce château paraissait grand et beau, jusqu'au moindre petit détail. Elle resta sans voix, admirant les statues, les tableaux, et le reste de la décoration. Son observation du hall et des couloirs terminée, elle s'était rendue dans la salle de bal, encore plus impressionnante que ce qu'elle avait pu voir jusque-là. Cette salle était réellement magnifique.
Apercevant une personne seule, elle se dirigea vers elle et la salua.


- Bonsoir. Je peux vous tenir compagnie ?

[La "personne seule" à laquelle je pensais est Cathena, mais si quelqu'un d'autre veut répondre...]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Yezekaël Adrazar
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Allemande
Magie pratiquée: Elementaliste
Âge:

Nombre de messages : 209
Age : 24
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   Mar 19 Fév 2008 - 18:35
Ouverture du banquet -> Ici =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Fiacre Tuquarite
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Canadienne
Magie pratiquée: Chamanisme
Âge:

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   Mar 19 Fév 2008 - 18:50
La première impression que laissa le jeune Alekseï à Fiacre fut : « intéressant. ». Alors qu’il venait d’engager la discussion avec lui, une jeune fille se présenta à eux sous le nom de Mélusine O’donegan. Elle était toute vêtue de blanc, fragile et belle à la fois, un petit ange tombé du ciel. Fiacre se dit que le bal allait peut-être se montrer intéressant pour finir. L’Allemand proposa à ses deux compères de s’asseoir. A quoi, le Canadien répondit par l’affirmative et prit place à une des nombreuses chaises de la salle. Il observa ses deux nouvelles connaissances de ses yeux rouges. Alekseï devait avoir des cheveux encore plus désordonnés que lui, et il ne devait pas avoir l’habitude de porter des costumes, et son dos était horriblement voûté, petit détail que ne supportait pas le chaman.

« Fiacre, je suis dans la section dirigée par Miss. Tsukiyo.»

Un détail vint frapper l’esprit du jeune éphèbe, les deux élèves qui se tenaient devant lui étaient des élémentalistes. Il allait donc les rencontrer lors du duel de fin d’année. Seraient-ils des adversaires dangereux ? Fiacre était impatient de le découvrir, son esprit de compétions dépassant tout autre forme de gentillesse. Il allait participer à ce tournoi pour gagner et non pour faire de la figuration.

« Que pensez-vous des trois directeurs ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mélusine O'Donegan
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Irlandaise et Suisse
Magie pratiquée: Elémentalisme
Âge:

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   Sam 23 Fév 2008 - 23:09
La fête se déroulait paisiblement. Des nouveaux couples formés virevoltaient au rythme de la musique. Mélusine ne trouvait pas cela idiot, le fait de danser. La seule chose qu’elle n’aimait pas ; c’était l’hypocrisie des gens qui ne faisait ça que par bonne manière ou pour imiter les autres. Elle n’aurait pu envier que les gens qui prenaient plaisir à danser avec leur partenaire.

Son attention se reporta à nouveau sur les deux jeunes hommes qu’elle avait abordés. Ils ne semblaient pas bien méchants, quoiqu’un peu étrange aux yeux de la demoiselle qui fixait d’un air amusé Alekseï qui ne semblait pas particulièrement à l’aise dans cet endroit où le paraître semblait dominer la tendance général et Fiacre qui lui semblait tout à fait dans son élément.

Comme l’y invita, son camarade élémentaliste, la jeune fille prit place sur une chaise pour continuer leur discussion. Le garçon aux cheveux rouges attaqua par une question, plus ou moins intéressante à laquelle Mélusine voulut répondre.

« Je pense que… »

Ces quelques mots se stoppèrent devant le visage du chaman qui à présent semblait crispé. Tout autour d’eux, les chamans étaient choqués, hurlaient ou tremblait de peur. Que pouvait-il se passer ? Mélusine tournait frénétiquement la tête de gauche à droite. Une sensation d’effroi traversa la jeune élève qui la bouscula. Elle tomba presque de sa chaise sous cette sensation inattendue. Mais qu’était-ce donc ?

Le visage tourné vers la directrice de Wahei qui avait à présent ses paumes levées vers le ciel, Mélusine assista, s’en doute car elle ne pouvait rien distinguer, à une démonstration de ses pouvoirs. La salle retrouva un certain calme lourd et pesant. Les directeurs invitèrent leurs élèves à reprendre le banquet.

La demoiselle ne pu s’empêcher de fixer Fiacre et de lui demander gentiment :

« Est-ce que ça va ? »

Cette phrase semblait sincère. Ses quelques mots se renseignaient sur l’état de l’élève et non sur le fait. Rien dans cette interrogation ne souhaitait savoir ce qui s’était passé. Après tout, Mélusine n’en avait que faire pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Cathena Linysse
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Française
Magie pratiquée: Elémentalisme
Âge: 38 ans

Nombre de messages : 103
Age : 23
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   Jeu 13 Mar 2008 - 19:37
Cathena rêvassait, encore, et encore, observant toujours la salle, s'imaginant bien des choses, et laissant parfois un sourire inatentionnel s'accrocher à ses lèvres, mais se réveilla brusquement pour éviter de paraître trop niaise auprès de la gallerie. Raté. Une personne se tenait déjà devant le professeur, et, sans même que la blonde l'ait remarqué, elle venait de la saluer. La rêveuse fit de même, et lui proposa de s'assoire. C'est alors qu'elle reconnut la vendeuse de l'animalerie, vêtue ce soir-là d'une robe blanche, plutôt ordinaire, mais élégante. Elle avait attaché ses cheveux en queue de cheval, et laissé quelques mèches longer le long de son visage.

« Eh bien, permettez moi de vous dire que je vous trouve radieuse ce soir, miss. »

Puis, sautant du coq à l'âne, la Française débuta la discussion sur... un cri? Oui, elle, ainsi qu'Ichiko venaient de crier, tout comme bon nombre de participants. Une sensation étrange, glaciale, venait de lui transpercer le dos. Y'avait-il un rapport entre cet effet et l'entrée de la directrice? Peut-être. Voulant à tout prix redétendre l'atmosphère règnant entre elle et la nipponne, miss Linysse se mit à parler de la décoration de la pièce. Sujet pas forcément intéressant, mais tant pis.


« Comment trouvez-vous la salle, très chère? Personnellement, elle est légèrement trop fraîche à mon goût, mais en ce qui concerne la décoration, personne ne peut nier y reconnaître un bel esprit de Noël. Miss Nàsdy s'est surpassée. »


Après quelques temps de discussions futiles, Yezekaël ouvrit le banquet, et des dizaines de cuisiniers chargés de plateaux somptueux s'en suivèrent. Toutes ses merveilles plus apétissantes les unes que les autres donnaient grand faim à la blonde, et proposa donc à sa compagnie d'aller s'y servir.


« Eh bien, il faut croire que les cuisiniers n'y sont pas allés de main morte, ces mets semblent tout bonnement succulents. Que diriez-vous d'aller nous y rassasier, chère amie? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Erzèbeth Nàsdy
Patient(e) - service 3


Feuille de personnage
Nationalité: Finlandaise et Hongroise
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 54 ans

Nombre de messages : 467
Age : 24
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   Lun 19 Mai 2008 - 21:12
Il était là ? Comment avait t’il fait pour se relever. Certes, le sort que la Comtesse lui avait jeté n’était pas mortel, mais se relever si vite d’un tel choc était … impressionnant. Interpellée par ce bel étalon qu’elle pensait sans cervelle et dépourvu de courage, Erzèbeth le détailla plus attentivement. De l’obstination ou un simple désir de réellement avoir des affinités avec la Finlandaise ? La Nordique penchait pour la deuxième option… Mais et puis quoi ?! De toute façon Erzèbeth n’avait jamais aimé personne. Elle se l’interdisait. Aimer rendait faible et dépendent. La Scandinave sourit doucement et reprit pleinement possession d’ « elle ». A proprement parlé. La Nécromancienne, glaciale, cynique et sarcastique. Elle s’approcha du bel Italien et passa sa main dans ses cheveux. Soudain, elle fut prise d’un doute … et si … Et s’il lui faisait de l’effet ? Non c’était absurde. Elle ne le connaissait que puis quelques heures. Mais … ne dit on pas que le coup de foudre se traduit par une irrémédiable attirance pour quelqu’un envers et contre tout ? Oui. Mais là c’était trop fort, ça allait envers Erzèbeth elle-même. Car Erzèbeth amoureuse signifiait Erzèbeth : douce, dépendante, niaise et faible … Peut être seulement vis-à-vis d’une seule personne, mais c’était une de trop. Jamais rien n’avait atteint l’amour de la Comtesse. Depuis petite, les sentiments de la Finlandaise se traduisaient par des sourires ironiques, des répliques cinglantes et des colères froides. Pensant se ressaisir Erzèbeth se recula et souffla :


"Oh oui, vous l’aurez votre danse…"


Et, une étincelle de haine dans les yeux, elle claqua des doigts. Accompagnant ce geste de deux mots prononcés dans une langue oubliée. Le vent se mit à souffler avec plus d’acharnement par les fenêtres ouvertes et, une fine volute de fumée se mit à se dégager d’une fissure dans le sol. Le souffle d’une couleur noir se mit à se matérialiser et, sortant de nulle part, une morte aux allures de bourgeoise apparut. Elle était d’une beauté relative, mais le fait qu’elle était décédée n’aurait échappé à personnes. En effet, la longue entaille qui traversait sa gorge n’était on ne peut plus explicite sur la cause de sa mort. Egorgée. La défunte s’avança vers Liam, mais ce dernier, les yeux agrandis par l’horreur voulut fuir. Peine perdu, un rire glacé suivit d’un sort et il se trouvait cloué sur place. Contre son gré il fut obligé d’entamer une danse avec la morte sous le regard sadique de la Comtesse. Puis, celle-ci prit les escaliers et disparut.

Après quelques minutes de marche dans les immenses couloirs et escaliers de Lómilendë, la Nordique débarqua dans la Salle de Bal qui n’avait désormais plus aucune animation, elle était comme tétanisée par la peur. La Finlandaise soupira et monta sur l’estrade, là elle resta immobile. Cela suffit à tourner tous les regards vers elle. Un silence pesant s’installa et la voix glaciale mais tellement envoutante de la Nécromancienne résonna dans l’immense salle :


"Après cette soirée mouvementée, je vous annonce la fin des festivités. Bonne nuit, et bonne reprise scolaire."


Sans un mot de plus Erzèbeth se préparait à descendre de l’estrade au moment ou une voix forte de se fit entendre, intriguée la Scandinave se retourna et elle vit… Encore ?! Liam Macchi se tenait là, et il venait de remettre l’autorité de la noble devant toute l’école.

[HRP : Concernant Liam il sait ce qu'il a à faire, les autres, distribuez vos cadeaux et retournez dans vos chambres en un seul poste. N'éternisons pas plus qu'il ne l'est le bal.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   Lun 19 Mai 2008 - 22:15
Le temps que la comtesse se remette de sa surprise, Liam avait réussit à se tenir à nouveau de façon stable sur ses jambes. Et son sourire s'était fait plus assuré, comme à l'habitude. Convaincu d'avoir gagné sa danse, il attendit patiemment que la Finlandaise ait fini de réfléchir. A quoi pouvait-elle bien penser ? A leur future danse, à la tête ahurie de tous ceux qui assisteraient au retour de la comtesse accompagnée d'un inconnu ? Un peu trop sûr de lui, l'Italien la regardait déjà, un éclat gourmand au fond des yeux, ayant hâte de pouvoir la prendre dans ses bras. Puis, il arrêta ses pensées plus ou moins perverse, pour se rendre compte d'une chose : en tant que professeur dans l'école, Cathena serait sans doute au bal. Et cela signifiait que... Liam perdrait une de ses proies ? A côté de la belle nécromancienne, la blonde faisait certes pâle figure, mais elle était tout de même belle, et tant que rien n'était sûr du côté de la comtesse, le jeune élémentaliste refusait de laisser passer la moindre femme. Il inventerait un beau mensonge à la Française le lendemain, s'il la revoyait. Il reporta son attention sur la belle Erzèbeth, qui, lui sembla-t-il, avait terminé ses réflexions intérieures. Son impression était bonne, puisqu'elle s'approcha, d'une démarche féline, qui donna envie au jeune homme de la saisir immédiatement par la taille, pour la faire valser dans cette grande pièce, avec pour seule musique, quelques battements d'ailes. Une main dans les cheveux de Liam, la Nordique sembla se perdre dans ses pensées, une fois de plus. L'Italien n'osait pas bouger, de peur de la surprendre, et se contentait de plonger son regard dans les yeux verts, rendus bien sombres par l'obscurité de la pièce, de la nécromancienne. Lorsqu'elle se recula, la déception du professeur fut bien dure à cacher, et il ne réussit à le faire qu'à moitié. Cependant, son sourire revint tout à faire lorsqu'elle lui annonça sa décision. Il l'aurait, sa danse.

« Vous me voyez ravi de... »

Mais sa phrase fut coupée par un souffle de vent qui le fit trembler violemment. Sous ses yeux ébahis, une fissure se forma dans le sol, de laquelle sortit une étrange fumée, d'où apparut finalement une femme, qui parut d'abord plutôt belle au jeune homme qui la distinguait encore mal à cause de la fumée. Lorsqu'elle s'approcha plus, par contre, il dut se rendre à l'évidence : aussi belle qu'elle soit, elle était morte. La terreur s'empara du jeune homme, qui, d'abord tenté de fuir, abandonna rapidement : il était hors de question qu'il fuie devant sa merveilleuse Erzèbeth ! Et, accessoirement, ses jambes paralysées par ce qu'il croyait être de la peur l'en empêchaient, mais cela, il ne l'aurait avoué pour rien au monde. Il fut donc obligé de commencer à danser avec la défunte, tandis qu'Erzèbeth partait.

Il soupira. Quelques minutes de danse et elle disparaîtrait, peut-être ? C'est pourquoi il évita de regarder fixement la plaie sur la gorge de sa cavalière. L'idée de la regarder dans les yeux lui traversa l'esprit, et son regard se plongea dans deux orbites vides, qui le firent frissonner.

« Vous auriez sans doute été une merveilleuse cavalière, ma Dame, si vous aviez été vivante. Veuillez m'excuser, mais cette danse arrive à son terme... »

Ne tenant plus la défunte que par une main, Liam se recula et lui fit une révérence. Puis, se redressant, il sourit et murmura doucement une formule, qui fut suivie par l'impressionnante croissance de l'un des oiseaux présents dans la volière. Ses plumes passèrent de leur élégante couleur chocolat à un vert foncé, avant de se durcir et de changer de forme, jusqu'à devenir des écailles. Gentiment, le hibou devenant un dragon, de taille moyenne, vert, au multiples reflets bleutés, qui fonça en piqué vers la morte, commençant, à mi-chemin, à cracher des flammes n'atteignant que la revenante, grâce à un maléfice de l'Italien. Après de nouvelles paroles, de petites lances de terre sortirent de la fissure d'où s'était échappée, un peu plus tôt, la bourgeoise. Quelques dernières flammes embrasèrent la femme qui tomba en poussière. Une fois qu'il se fut assuré que l'oiseau reprenait sa forme initiale, Liam regarda le petit tas de poussière, qu'un léger vent commençait à éparpiller. Il s'inclina légèrement.

« Ravi d'avoir fait votre connaissance... Il ne vous manquait que la vie pour que vous eussiez été charmante. Dommage. »

Il s'en allait à grandes enjambées, se demandant où pouvait être passée sa belle... qui l'avait d'ailleurs un peu sous-estimé. Son invocation avait été plutôt simple à anéantir. Sans doute pensait-elle qu'il aurait trop peur. Ce qui avait failli être le cas.
Instinctivement, Liam se dirigea vers la salle de bal, juste à temps pour entendre la fin du petit discours de la Finlandaise. Ce à quoi il réagit, évidemment. Et sa danse, alors ?

« Ah, ça, non, Miss Nàsdy. Ce bal ne sera pas terminé tant que vous ne m'aurez pas accordé une danse, et je suis prêt à y passer la nuit, ou même plus. »

S'avançant dans la salle, il saisit au passage une serviette, qu'il métamorphosa rapidement en une magnifique rose, rouge sang. Une fois devant la comtesse, il s'inclina, une main dans le dos et l'autre lui tendant la fleur. Sans un mot, il attendit.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   Mar 20 Mai 2008 - 17:34
Après la question d'Ichi, Cathena mit un moment à répondre, perdue dans ses pensée. L'animalière sourit. On lui proposa de s'asseoir, ce que fit la Nippone, sans plus attendre. La Française lui fit un compliment, ce qui la surprit. Elle n'avait vraiment pas l'habitude d'en recevoir, étant plutôt négligeante envers son apparence. Elle rougit un peu, avant de répondre.

« Merci, mais je fais bien pâle figure à côté de vous, vous êtes magnifique. »

Leur conversation, à peine entamée, s'arrêta déjà. Un petit cri franchit les lèvres de la Japonaise, qui venait de sentir le courant glacé qui avait traversé la pièce. L'animalière avait beau être une chamane, cela était juste dû à ses origines, et jamais, ô grand jamais, elle n'avait eu l'occasion d'apercevoir des esprits. Cette vision d'horreur la stupéfia, elle ne parvenait plus à faire un seul mouvement. Heureusement, une femme, sans doute faisant partie de la direction de l'école, se leva rapidement, et, après quelques paroles murmurées, tout revint en ordre. Les paroles, qui se voulaient rassurantes, prononcées par l'impressionnante femme ne réussirent cependant pas à la calmer. Elle était inquiète, et nerveuse. Lorsque Cathena prit la parole, tentant de détendre un peu l'atmosphère, Ichiko lui adressa un regard plein de gratitude.

« Je la trouve tout simplement magnifique. Un peu froide, peut-être, mais c'est de saison ! Et c'est vrai, l'esprit de Noël y est très présent, cela fait du bien d'être ici. »

Le banquet fut ouvert, et Cathena proposa à la tenancière de l'animalerie d'aller se servir, ce qu'elle accepta sans l'ombre d'une hésitation.

« Excellente idée. Tout à l'air si bon ! »

Les deux femmes commencèrent à manger, parlant de choses et d'autres, et elles en étaient toujours à discuter ensemble, quand Madame Nàsdy annonça la fin du bal. Se rendant compte qu'elle n'avait pas aperçu le destinataire de son cadeau depuis un long moment, elle le chercha rapidement des yeux, et le trouva, évidemment, à la table des directeurs. Il s'agissait de Yezekaël Adrazar, qu'elle avait connu grâce à son passage dans l'animalerie. Ne sachant pas vraiment à qui offrir son cadeau, elle avait choisi au hasard, et le destin avait voulu que ce soit Yezekaël qui reçoive son présent. Elle en était contente, l'ayant trouvé très sympathique lorsqu'ils s'étaient rencontrés. Elle salua donc Cathena, avant de se diriger vers la table des directeurs.

« Ravie d'avoir pu parler avec vous, très chère. J'espère que nous nous reverrons bientôt. »

Un simple sourire, et elle s'en alla. Une fois arrivée près du directeur, elle l'appela, un peu gênée. Pourquoi avait-il fallu qu'elle offre son cadeau à une personne aussi haut-placée ? Après s'être maudite intérieurement et avoir, bien entendu, salué l'élémentaliste, elle lui tendit enfin un petit paquet. Sous un papier aux rayures vertes et argent, se trouvait un écrin de velours noir, rectangulaire. A l'intérieur reposait un collier pour dragon, noir, incrusté de diverses pierres précieuses (et des vraies, hein, pas du toc !). Très rapidement, elle prit congé du professeur et repartit de l'école, ravie de sa soirée, malgré un moment très peu agréables en compagnie des fantômes.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vuodenvaihde   
Revenir en haut Aller en bas
 

Vuodenvaihde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lómilendë :: Fin du Supplice :: Archives :: Archives des trames 1-2 :: Postes et annonces des trames 1-2 :: Bal ; Vuodenvaihde-