AccueilMembresPortailGroupesRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Valse, valse le Ying et le Yang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Erzèbeth Nàsdy
Patient(e) - service 3


Feuille de personnage
Nationalité: Finlandaise et Hongroise
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 54 ans

Nombre de messages : 467
Age : 24
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Valse, valse le Ying et le Yang   Dim 6 Jan 2008 - 15:07
La Française répondit à la Nordique qu’elle offrirait son cadeau à Cassis. Tiens, tiens, tiens, elle aussi. Alors que la Finlandaise allait répondre le magnifique – sans ironie pour une fois – Yezekaël Adrazar fit son entrée. Immédiatement il se dirigea vers Cathena et elle-même. Une fois à la hauteur du petit groupe il complimenta la Comtesse sur sa robe et … l’invita à danser.

"Avec plaisir mon cher"

Et, acceptant cette galante invitation la Scandinave saisit la main de son collègue qui l’emmena sur la piste. Les deux personnalités se mirent en position de valse. La Main gauche sur la hanche droite d’Erzèbeth tandis qu’elle posait sa main droite sur la hanche gauche de l’Allemand. Ils joignirent leurs mains restantes et se mirent à valser, la somptueuse robe de la noble semblait danser avec sa maîtresse, tandis que l’élémentaliste dévoilait un de ses nombreux talent caché, la danse. Les directeurs effaçaient tous les autres danseurs par leur grâce et leur prestance. Bientôt ils monopolisèrent presque toute la piste et alors que le morceau choisit par les musiciens devait toucher à sa fin, ceux-ci enchaînèrent immédiatement sur une autre valse.

"Quelle situation cocasse. Qui aurait pensé un jour que la terrible Erzèbeth Nàsdy se retrouverait à danser la valse, son visage à quelques centimètres à peine de vous, Yezekaël Adrazar ?"

L’Allemand se mit à rire suivit de sa collègue. Et curieusement, la Comtesse qui avait d’habitude un rire à glacer le sang, même lorsqu’ils étaient francs, riait doucement, doucereusement. C’était agréable à entendre, et la Nymphe Obscure se surpris elle-même.

"Vous me surprenez. Premièrement vous avez osé m’inviter à danser, et vous serez sûrement le seul, et deuxièmement vous savez danser !"

Un sourire taquin aux lèvres l’élémentaliste fit tourner la Nécromancienne sur elle-même, le bas de sa robe, suivit le mouvement d’une manière féérique.

"Oh et vous m’avez complimenté publiquement …"

Ce fut au tour de la Finlandaise d’afficher un sourire enfantin. Cette soirée commençait bien. Valse, valse, la ténébreuse magicienne de la mort et le fougueux prince du feu. Valse, valse, le Ying et le Yang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Yezekaël Adrazar
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Allemande
Magie pratiquée: Elementaliste
Âge:

Nombre de messages : 209
Age : 24
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Valse, valse le Ying et le Yang   Dim 6 Jan 2008 - 19:55
Erzèbeth répondit par l’affirmative à la proposition de son collègue. Ceci fait, elle le prit par la main et ils se dirigèrent vers la piste. Arrivée sur celle-ci, il posa sa main gauche sur la hanche opposée de la Nymphe et qu’elle en fit de même et ils se mirent à valser. Une telle prestance et une incroyable grâce se dégageait de cet improbable duo. Yezekaël constata que la directrice nécromancienne était une excellente danseuse et sa robe semblait suivre tous ses mouvements, comme animée d’une volonté propre. Les autres couples faisaient pâle figure aux côtés des deux personnalités importantes dans le monde magique. La Finnoise était resplendissante et l’Allemand souriait comme à son habitude. Il prenait un immense plaisir à danser avec une compagne douée d’un tel don. Lorsqu’elle lui fit remarquer que la situation était des plus cocasses, l’Adrazar se mit à rire.

« Moi je me l’étais imaginée. »

Un petit sourire taquin naquit sur les lèvres de Yezekaël. Les musiciens avaient enchainé sur une autre valse. La Comtesse de Glace accompagnée du Prince des Flammes avait éclipsé tous les autres couples de danseur, et plusieurs d’entre eux avaient fui la piste de danse pour aller chercher des boissons au bar. Le directeur fit tourner la nécromancienne sur elle-même, sa robe toujours animée d’une volonté propre.


« Vous prenez un malin plaisir à dire que vous êtes une femme pleine de surprises, alors laissez-moi vous dire que je suis un homme plus compliqué que vous voulez bien le croire. »
Les deux directeurs continuèrent leur pas de danse, jusqu’au moment où les musiciens finirent leur morceau et décidèrent de faire une pause. L’instant féerique prenait fin, Yezekaël lui fit un baisemain et continuait de sourire.

« Merci pour ce magnifique moment passé en votre compagnie Miss, j’ose espérer que d’autres hommes oseront vous demander de leur accorder un danse. Peut-être ou surement ont-ils peur de vous. »

La Nordique et le Germanophone sortirent de la piste de danse bras-dessus bras-dessous. Ils irradiaient, et là ou ils passaient les regards se tournaient vers cet étrange duo.

« Que diriez-vous d’aller nous chercher une petite consommation avant de lancer le banquet ? Peut-être qu’entre temps Miss. Tsukiyo aura décidée de daigner nous honorer de sa présence. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Erzèbeth Nàsdy
Patient(e) - service 3


Feuille de personnage
Nationalité: Finlandaise et Hongroise
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 54 ans

Nombre de messages : 467
Age : 24
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Valse, valse le Ying et le Yang   Dim 10 Fév 2008 - 18:11
Alors il se l’était imaginé ? Intéressant. Toujours le couple dansait, tournait, valsait, a coup de pirouettes et de figures ils découragèrent petit à petit tous les danseurs qui quittèrent la pistes, se réfugiant dans le bar.

"Je veux bien vous croire. Cependant, vous êtes peut être compliqué, mais prévisible"

La Nordique sourit avant de disparaitre à nouveau quelques secondes le temps de faire un gracieux tour sur elle-même. Mais aussi soudainement que la nuit tombe, la valse s’arrêta. Les musiciens, fatigués, avaient décidé de faire une courte pause. Les deux directeurs en profitèrent donc pour aller chercher une boisson, une fois au bar Erzèbeth aborda le sujet de leur collègue

"Ah, Vanina. Une bien étrange personne. Si Ackien ne m’avait pas dit d’arrêter les recherches sur une éventuelle fouine elle aurait continuée a être ma principale proie. Il est quand même étrange que nous ne puissions nous entendre, les trois. Je veux dire ne nous berçons pas d’illusions. Vanina, vous et moi sommes incompatibles. Du moins sur le plan relationnel. Sinon il est évident que nous mèneront cette école à la gloire."

Erzèbeth but une première gorgée du verre d’eau qu’elle venait de demander puis elle enchaîna

"Il faudrait gentiment penser à ouvrir le banquet ? Je vous laisse cet honneur "

La Scandinave sourit et commença à s’éloigner.

"Rendez-vous à la table "

La sublime Nymphe n’était plus obscure, mais en cette nuit de Noël, lumineuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Yezekaël Adrazar
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Allemande
Magie pratiquée: Elementaliste
Âge:

Nombre de messages : 209
Age : 24
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Valse, valse le Ying et le Yang   Mar 19 Fév 2008 - 18:34
La Nordique prétendait que les trois directeurs ne pourraient jamais s’entendre sur un plan amical. Et malheureusement, elle n’avait pas tord, les trois magiciens étaient trop différents sur tous les plans. Cette idée attristait Yezekaël, mais son unique objectif était de ramener l’école de leurs ancêtres à leur gloire passée. Lorsque la nécromancienne lui laissa l’honneur d’ouvrir le banquet, l’élémentaliste ne put réprimer un sourire en se dirigeant vers l’estrade des musiciens. Il frappa deux fois des mains, et grâce à un sort, tout le monde put l’entendre. Tous les visages, ou presque, se tournèrent vers lui et il affichait un sourire franc.

« Je n’ai pas envie de me perdre en vain discours, le banquet est ouvert ! »

Sur ces paroles, des cuisiniers franchirent la porte, portant des plats plus somptueux les uns que les autres. De magnifiques pièces de viande étaient soigneusement présentées sur des plateaux d’argents, diverses salades les accompagnaient. Les convives pourraient aussi trouver nombreuse crudités, pommes de terre et autres légumes. Les plats étaient si nombreux que le directeur ne put tous les voir, une fois leur fardeau déposé, les cuisiniers repartirent en cuisines aussi vite qu’ils étaient arrivés. Les chefs de cuisine de Lómilendë préparaient ce bal depuis plusieurs semaines. Rien n’avait été laissé à la légère et Yezekaël était convaincu que tout le monde trouverait son bonheur.

L’Allemand redescendit de la scène et se dirigea, le pas léger, vers la table qui était réservée à ses collègues et lui-même. Il y trouva la Finnoise et s’assit à la chaise qui se trouvait en face d’elle. De nombreux élèves étaient déjà allés se servir de nourriture.

« Cette fête est somptueuse. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Valse, valse le Ying et le Yang   
Revenir en haut Aller en bas
 

Valse, valse le Ying et le Yang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Schizophrène et bipolaire, saurez-vous la décrypter ? || [RP : 3/7]
» ~ Lorsque la folie danse la valse de la Vie ~
» [CLOS] Quand la valse s'emmêle... {Aoi}
» Cinéma : La valse dans l'ombre.
» Valse monochrome.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lómilendë :: Fin du Supplice :: Archives :: Archives des trames 1-2 :: Postes et annonces des trames 1-2 :: Bal ; Vuodenvaihde-