AccueilMembresPortailGroupesRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Islandic - Islande - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Erzèbeth Nàsdy
Patient(e) - service 3


Feuille de personnage
Nationalité: Finlandaise et Hongroise
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 54 ans

Nombre de messages : 467
Age : 24
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Islandic - Islande - Terminé    Sam 6 Aoû 2011 - 23:18
Reykjavik. Islande. 28 Juillet 2025. 22 :20

Lorsque la porte du jet s’ouvrit un vent glacial s’engouffra dans la cabine, Erzèbeth inspira profondément et apprécia à sa juste valeur le climat nordique qu’elle aimait tant. La comtesse avait troqué sa robe de touriste pastelle pour une tenue de cuir noir renforcée d’un corset le tout dissimulé sous un élégant manteau du même noir corbeau que ses cheveux noués en une haute queue de cheval. Elle apparut dans l’embouchure de l’avion, charismatique et gracieuse déclenchant une cascade de flash d’appareils photos et de cris. Dans les pays nordiques la popularité d’Erzèbeth était en effet des plus élevées et la nécromancienne faisait plus office de pop-star que de haute fonctionnaire de l’armée. Les médias islandais, danois, suédois, norvégiens et finlandais se passionnaient pour celle qu’ils appelaient la « Comtesse du XXIème siècle ». Tout en elle fascinait et effrayait les peuples septentrionaux ; sa terrible et sanglante enfance, sa fuite vers la Finlande, ses brillantes études, ses multiples diplômes, son passé de glorieuse soldate, son poste de directrice de Lómilendë, son statut de descendante d’Elisabeth Báthory, sa beauté, sa puissance, sa froideur, son mariage avec Liam, ses enfants, sa gradation au poste de Générale de l’Armée Scandinave […] Erzèbeth avait toutes les peines du monde à préserver sa vie privée au milieu de cet engouement médiatique qu’elle ne comprenait que trop peu et n’appréciait guère. Sans même un sourire ni un regard aux journalistes qui étaient tenus à l’écart par des gardes du corps, la finlandaise descendit les marches de l’escalier et se dirigea vers le président islandais humain.

Après l’affrontement, lorsque la barrière entre les sorciers et les humains s’étaient affaiblie au point de disparaître chaque nation avait alors improvisé au mieux pour la répartition des pouvoirs. Dans certains pays l’état comprenait deux gouvernements – un magique l’autre non - et de ce fait deux présidents qui devaient ensembles prendre toutes les décisions – c’était le cas par exemple du Costa Rica, des Etats Unis et de la Chine parmi plein d’autres - certaines patries comme la Hongrie, la Suisse ou le Japon avaient un seul gouvernement mixte composé de sorciers et d’humains. L’Islande de son côté avait opté pour la deuxième option et ce qui la poussait vers la guerre civile était cette même décision. Le président humain refusait catégoriquement l’adhésion de son pays à Sliven alors que le président sorcier prônait une annexion immédiate à l’organisation. Ce différent avait bien entendu séparé tout le peuple qui vivait chaque jour dans la tension et la peur, prêt à sombrer dans le précipice de la violence. Les groupes extrémistes étaient prêts à prendre les armes et chaque seconde qui s’écoulait déchirait un peu plus les islandais.

L’Islande était le seul point noir sur le tableau des succès d’Erzèbeth en Scandinavie. La Suède, la Norvège, le Danemark et la Finlande avaient tous faits allégeance à l’OMDS et les différents gouvernements marchaient à merveille, seule l’Islande qui avait voulue restée neutre se trouvait aujourd’hui dans cette situation délicate qu’Erzèbeth, par sa présence souhaitait régler. La finlandaise put reconnaitre quelques sorciers derrière le président ; ainsi la scission n’était pas celle crainte par la comtesse : il ne s’agissait pas d’un conflit opposant mages et humains, mais bien d’un conflit d’idéaux. Au fil de la courte conversation avec le secrétaire d’état humain Erzèbeth comprit d’ailleurs bien vite que nombreux étaient les humains qui voulaient également que l’Islande rejoigne Sliven, et ce dernier fait restait un véritable mystère aux yeux de la nordique. Quels profits pouvaient bien tirer les non-sorciers à l’adhésion d’une association criminelle magique ?

Après quelques mots échangés, le groupe de politiciens et militaires quittèrent l’aéroport, Erzèbeth monta à bord d’une Audi noir métallisé suivit par deux gardes du corps. Après une demi-heure la voiture s’arrêta, la porte s’ouvrit et on invita la comtesse à descendre du véhicule. Alors qu’hommes politiques, militaires, gardes et hauts fonctionnaires humains et sorciers se dirigeaient vers l’hôtel destiné à habiter la réunion le nécromancien à la gauche d’Erzèbeth chargé de la sécurité de celle-ci se jeta devant elle interceptant de ce fait un puissant éclair qui le tua sur le coup laissant un creux béant dans son thorax. Le reste des événements se déroula en une fraction de seconde, le deuxième garde du corps encore vivant, un humain, dégaina son arme et abattit d’une balle dans la tête une assassine Sliven qui fonçait sur la comtesse. Sans états d’âme, la nordique jeta un rapide sort destiné à zombifier feu son protecteur étalé à ses pieds, puis elle saisit son Colt 61 et rejoignit les autres soldats, gardes du corps et militaires qui battaient en retraite vers l’hôtel tentant de protéger les chefs d’états.

Endossant son rôle de générale la finlandaise prit les choses en main et commença à distribuer des ordres par voie télépathique empêchant l’ennemie de comprendre ce qui se tramait. Très vite un homme appela des renforts, puis on exécuta la position de combat ordonnée par la comtesse. Les nécromanciens avaient pour unique tache de relever les morts avant leurs homologues du camp adverse ; les élémentalistes et les humains constituaient la force offensive avec Erzèbeth et les chamanes devaient sécuriser l’hôtel et par conséquent les gouvernants. Malgré la folie qui régnait la nordique reconnut un des hommes qui la traquaient à Libéria au Costa Rica et qui de toute évidence n’avaient pas abandonné la chasse et avaient amené des renforts. La nécromancienne était donc bel et bien la cible principale, Sliven n’en avait que faire de l’Islande et de son annexion ; du moins dans l’immédiat. Avec brutalité Erzèbeth pénétra dans le cerveau du slivien comme dans de la margarine au soleil.
Jayser Bonadato. 38 ans. Costa Ricain. Chamane. Assassin. Slivien. Membre de la mission « Puesta de La Luna 38». But de la mission : Assassiner Erzèbeth Nàsdy Macchi. Mandateur de la mission : Général …

Jayser venait de se donner la mort interdisant de ce fait à Erzèbeth l’accès à l’information désirée : Quel était le nom de l’homme chargé de boucler le dossier « Puesta De La Luna 38 » ?

- Maintenez-les en vie !

Le message retentit avec force dans la tête de tous les chamanes. Instantanément des gerbes de fumées gris perle jaillirent de la paume des chamanes qui avaient spontanément et unanimement lancé un puissant sort d’emprisonnement. Un tel enchantement consistait à maintenir emprisonné l’esprit de la cible, lui ôtant de ce fait tout contrôle sur son corps durant un temps dépendant de la puissance du chamane / des chamanes lançant le sortilège – qui était d’ailleurs très ardu et couteux en énergie. L’envoutement agit à temps pour garder en vie deux soldats sliviens qui étaient sur le point de se suicider, tous les autres avaient déjà disparus où s’étaient donnés la mort. Erzèbeth s’approcha des deux sliviens qui se tenaient debout, immobiles, le regard vide. La comtesse ordonna à la ses troupes de baisser les armes et une chamane l’informa que le maléfice ne durait plus très longtemps.

Nick Gandè. 34 ans. Américain. Elémentaliste. Assassin. Slivien. Membre de la mission « Puesta De La Luna 38 ». But de la mission : Assassiner Erzèbeth Nàsdy Macchi. Mandateur de la mission : Inconnu.
Une lueur de rage traversa les yeux pastels de la comtesse qui réduit le cerveau de l’inutile en bouillit, il s’écroula raide mort permettant aux chamanes de prolonger de quelques secondes le sort d’emprisonnement en concentrant leur force restante sur l’unique slivien encore en vie.

Ya Ig. 40 ans. Thaïlandais. Chamane. Assassin. Slivien. Membre de la mission « Puesta De La Luna 38 ». But de la mission : Assassiner Erzèbeth Nàsdy Macchi. Mandateur de la mission : Général Gooker.
Erzèbeth se retourna et sans un regard de plus au prisonnier s’éloigna ordonnant d’un signe de la main aux chamanes d’exécuter le slivien. La nordique entendit un homme prononcer une formule et instantanément l’âme de Ya fut broyée ; l’homme s’étala sur le sol, sans vie, de la fumée noire ainsi qu’un liquide de la même couleur se mirent à sortir de ses orbites, de sa bouche, de ses oreilles et de ses narines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Islandic - Islande - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lómilendë :: Fin du Supplice :: Archives :: Archives de la trame 3 :: Posts de la trame 3 :: Le Monde :: Missions à travers le Monde.-