AccueilMembresPortailGroupesRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rapport de la misson "Dossier Gooker". [Ambroise Tugenbach] - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Gabriel Miraglia Cortés
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Vénézuélien
Magie pratiquée: Chamane
Âge: 24 ans

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Rapport de la misson "Dossier Gooker". [Ambroise Tugenbach] - Terminé   Sam 22 Oct 2011 - 1:18
Très tôt ce matin Gabriel avait fait son retour à Lómilendë. Après près d’un mois en mission il revenait, sa tâche accomplie, faire son rapport. Dans quelques heures le « Dossier Gooker » ne serait plus sous sa responsabilité, il le transmettrait à la Générale Nàsdy qui trouverait toutes les informations dont elle avait besoin à l’intérieur, le vénézuélien l’avait minutieusement rempli. Cependant alors qu’il se dirigeait d’un pas ferme vers le bureau de la nécromancienne il se retrouva devant une porte close. Le sud-américain s’en alla immédiatement à l’office du département de l’information pour s’informer sur la localisation d’Erzèbeth ; là il découvrit avec effroi que la Comtesse était en Islande. Il lui restait trois personnalités à qui faire son rapport. Le chef du département de l’Information, Herr Tugendbach ou… Vanina. Très vite le vénézuélien écarta la première option : son supérieur était actuellement en déplacement dans le sud de la France. Ils restaient donc le Coordinateur ou l’autre Générale. L’idée de se retrouver dans la même pièce que l’orientale donnait des nausées à l’Informateur, aussi décida-t-il de se rendre chez l’élémentaliste.

L’épais dossier barré en lettres capitales de l’inscription « GOOKER » fermement en mains le noiraud se rendit au bureau du coordinateur. Il frappa énergiquement, on lui dit d’entrer. Gabriel pénétra donc dans la pièce et se retrouva face au fameux Ambroise Tugendbach. Lorsqu’il vit le jeune homme aux cheveux de neige, assis avec grâce derrière son bureau, très bien vêtu l’informateur se rendit compte que c’était la première fois qu’il allait entretenir une vraie conversation avec l’allemand. Lorsque ce dernier avec quémandé Gabriel dans son bureau un mois auparavant l’entrevue avait été des plus brefs. Le Coordinateur avait informé l’Informateur qu’il devait au plus vite se rendre chez la Générale Nàsdy qui avait une mission à lui confier. Le sud-américain avait opiné sans un bruit et était parti. Ambroise se rappelait-il seulement de lui ?

Le chamane s’approcha du bureau et y déposa délicatement le dossier massif avant de s’exprimer distinctement et clairement.

-Mission Gooker accomplie. Le dossier ci-joint contient toutes les informations que j’ai pu relever sur le Général Gooker ; Andrés Alvaro de son vrai nom.

Puis le chamane fit un rapide et respectueux signe militaire. Outre la véritable identité de Gooker, Gabriel avait appris quel était sa position exacte dans la hiérarchie de Sliven, son âge, son passé, les missions auxquelles il avait participé, ses missions en cours et jusqu’à son plat favori. Satisfait du boulot qu’il avait accompli qui était comme toujours irréprochable le latin sentit tout de même le besoin de mentionner un fait nébuleux.

-Si je puis me permettre monsieur, il y a une anomalie que je n’ai malheureusement pas pu percer à jour. Pas plus tard que hier Don Andrés s’est rendu en Allemagne à Hambourg où il n’est guère resté plus de deux jours. Je doute fortement que le Général Alvaro se soit rendu à Hambourg en tant que touriste, aussi je le soupçonne de s’être entretenu avec un autre haut-gradé de Sliven. Je n’ai malheureusement pas eu le temps d’éclaircir l’affaire et je me suis permis de rentrer à la base estimant que les informations capitales sur el Señor Alvaro étaient désormais contenues dans ce dossier et qu’elles suffiraient à la Générale Nàsdy.

Les mains croisées dans son dos, la posture droite et le visage impassible Gabriel attendait qu’Ambroise réagisse et estime que la mission avait effectivement été accomplie avec brio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ambroise Tugendbach
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Deutsche
Magie pratiquée: Elémentalisme
Âge: 177 ans

Nombre de messages : 74
Age : 29
Date d'inscription : 23/10/2010

MessageSujet: Re: Rapport de la misson "Dossier Gooker". [Ambroise Tugenbach] - Terminé   Sam 22 Oct 2011 - 10:43
A peine rentré d'Allemagne, des complications en tout genre s'amoncelaient déjà sur le bureau d'Ambroise. A commencer par la lettre d'Ilian, qui avait très bien fait de le tenir informé de la cascade d'évènements qui s'étaient produits en son absence. Grâce à elle, le coordinateur entrait en possession de précieuses informations, quand bien même elles n'étaient guère réjouissantes. De plus, il tenait un moyen en or de réhausser sa côte auprès de la nécromancienne, en passant par l'intermédiaire de tiers. Dès lors, le respectable élémentaliste allemand n'avait plus qu'à attendre la venue de l'enquêteur Karell, et à se tenir prêt. A cette fin, Ambroise était d'ailleurs passé à l'infirmerie de la base et avait exigé qu'on lui remette quelques fioles de Lacrimosae Intestis, une solution magique épurée dont il pourrait suivant comment avoir l'usage par la suite.

Sally, la secrétaire du coordinateur avait tenu l'agenda du haut fonctionnaire en son absence. D'ici 2 heures, l'Allemand était attendu dans la salle de conférence A pour rendre compte de sa mission officielle en Allemagne, à Bonn. Un parterre plutôt impressionnant de personnalités de l'OMDHS avait fait le déplacement jusqu'à Lomilendë pour l'occasion, c'était dire si les recherches qu'il conduisait dans l'ancienne capitale de BRD en intéressaient plus d'un. Il était vrai que les expérimentations en question avaient le potentiel de déboucher sur quelque chose de grand.

Alors que l'élémentaliste rédigeait en hâte les lignes directrices de son allocution face aux personnalités qui allaient l'entendre, truffant le texte de subtiles allusions destinées à induire par étapes le discrédit d'Erzy', quelques coups vifs retentirent à l'entrée du bureau. Le coordinateur indiqua aussitôt à son visiteur qu'il pouvait entrer.

D'une démarche assurée, l'air posé, Gabriel Miraglia Cortès, l'informateur chargé du dossier Gooker s'avança dans la pièce, un épais document sous le bras. Ambr' se souvint alors de sa première rencontre avec le garçon, à qui il avait intimé l'ordre d'aller chercher son actuelle mission chez la finlandaise. Celui-ci lui avait alors laissé une excellente impression. Avenant, plein de bonnes manières, manifestement très intelligent, Gabriel lui rappelait par bien des aspects de sa personnalité le lieutenant Ilian Adelsohn, son ancien élève.

Le coordinateur de 17 ans en apparence tira à lui le dossier que l'informateur venait de déposer sur son bureau, puis le survola. Son regard, teinté d'éclats couleur ocre, s'illumina à la découverte de certains détails sur le général. Il y avait là-dedans des précisions au sujet de Gooker dont Ambroise ne savait rien, quand bien même il le connaissait personnellement, et plutôt bien.


- Ca frise la perfection, félicitations Gabriel, je suis impressionné.

Souriant, Ambroise laissa luire une lueur d'intérêt dans son expression lorsque le noiraud en vint à mentionner l'Allemagne et les détails qu'il n'avait pas pu y éclaircir.

~Redoutable~, songea le coordinateur, avant de répondre, sur un ton cordial:


- Erzèbeth Nàsdy aura vent de vos hauts faits et sera sûrement très contente de lire tout cela. Je lui transmettrai personnellement le dossier.

Ainsi qu'Ambroise avait prévenu Gooker, l'étaux se resserrait dramatiquement sur lui, et il devrait à présent être très prudent s'il désirait survivre. La position du général slivien était à l'heure actuelle plus précaire encore que celle de l'élémentaliste allemand. Celui-ci devait d’aileurs encore clarifier quelques points avec Gabriel, ce après quoi il lui resterait peut-être à prendre une décision difficile mais inévitable au sujet du général vacillant.

- J'interrogerai personnellement certaines de mes sources pour tenter de lever le voile sur l'Allemagne et les activités qu’y a mené Gooker, déclara innocemment Ambr', tout en plongeant un bras dans un tiroir de son bureau pour en retirer un sceau. Le jeune homme en marqua d'ailleurs aussitôt le dossier.

Ultra-confidentiel.


- Vous avez collecté à peu prêt tout ce qui était collectable en terme d’infos sur Gooker, non ? C’est un homme qu’on peut qualifier de fini, votre travail le mettant à genoux et nous le livrant sur un plateau d’argent, n’aie-je pas raison ?

Pouvez-vous seulement localisé notre homme à l’heure actuelle ? Si oui, où est-il ?


L’interrogation était purement rhétorique. Ambroise savait pertinamment que son collègue slivien foulait actuellement le sol de l’Islande sous une fausse identité, prêt à prendre la tête de l’armée révolutionnaire qui déclencherait la guerre civile et remettrait les rennes du pays entre les mains de l’association terroriste. La seule chose que voulait savoir le coordinateur avec précision, c’était ce que Gabriel connaissait de la question. Suivant la réponse qui lui serait faite, l’élémentaliste s’envolerait peut-être rejoindre Erzèbeth en Islande en fin de soirée, où les évènements se précipiteraient, mettant beaucoup de choses en jeu.

Cette partie là, l’élémentaliste ne pouvait pas se permettre de la perdre.


Dernière édition par Ambrosius Tugendbach le Sam 22 Oct 2011 - 15:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gabriel Miraglia Cortés
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Vénézuélien
Magie pratiquée: Chamane
Âge: 24 ans

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Rapport de la misson "Dossier Gooker". [Ambroise Tugenbach] - Terminé   Sam 22 Oct 2011 - 12:09
Toujours avec grâce, Ambroise consulta rapidement le dossier Gooker avant d’énoncer d’une voix cristalline que Gabriel avait accompli un travail d’excellence. Habitué à recevoir de tels compliments Gabriel répondit néanmoins d’une voix toujours calme et respectueuse soupçonnée d’une fausse reconnaissance.

-Merci monsieur le Coordinateur.

L’allemand lui assura également qu’il transmettrait dès que possible le dossier à sa collègue la Générale Nàsdy puis il marqua le fichier d’un sceau d’ultra-confidentialité. Ambroise déclara qu’il allait tenter d’éclaircir personnellement ce qui s’était déroulé à Hambourg à l’aide de sources privées puis il posa quelques questions épineuses au sud-américain.

Si Gabriel avait collecté tout ce qui était collectable sur Andrés ? C’était une évidence. Les deux questions qui suivirent allaient, selon le vénézuélien, de pair. Il paraissait très probable qui si les bonnes décisions étaient prises, Gooker n’allait pas tarder à l’être lui-même. Grâce au dossier en béton-armé qu’avait monté Gabriel sur le général slivien, l’Etat-Major n’aurait pas trop de problèmes à le retrouver et à le capturer. Outre ses faux passeports mexicains, américains, canadiens, costaricains et uruguayens Andrés Alvaro possédait comme tout être humain une véritable origine. Il était né à Cuzco au Pérou et y possédait toujours une résidence où sa famille proche, qu’il tentait tant bien que mal de cacher et couvrir, continuait à habiter. Peine perdue. Gabriel s’était fait une joie de démasquer la supercherie et de localiser le seul endroit où il serait certain qu’on puisse trouver soit Gooker lui-même soit des personnes qui lui étaient chères. Pour ce qui était de sa position actuelle, le sud-américain n’avait aucune certitude. Cependant il lui suffisait de faire marcher sa redoutable intelligence pour arriver à une évidence.

-Il me semble en effet que Andrés Alvaro n’ait plus énormément de secrets à nous révéler et que sa capture ne soit plus qu’une question de temps. Pour ce qui est de sa position actuelle j’ai ma petite idée sur la question.

Gabriel marqua une courte pause avant de s’exprimer le plus distinctement possible.

-La venue du Général Gooker en Europe pour une durée si courte alors que le terrain d’action de ce dernier est principalement l’Amérique du Sud me laisse penser qu’il a des choses à régler sur le vieux continent. Il suffit ensuite de jeter un bref coup d’œil aux dossiers chauds de l’Europe : Le Portugal, la Hongrie et l’Islande. Ensuite, de fil en aiguille, sachant que la Générale Nàsdy a décidé de se rendre en personne en Islande à la tête de plusieurs bataillons il me parait évident de dire que Gooker prépare une attaque imminente de l’île.

Gabriel ne sembla pas utile de faire allusion au fait que la nécromancienne avait désobéi à un ordre direct du coordinateur. Tout le monde ne parlait plus que de ça à la base. La première chose qu’avait entendue le latin en arrivant à Lómilendë avait été le désaccord majeur impliquant l’allemand et la scandinave. L’informateur connaissait très bien la Comtesse Nàsdy de réputation mais avait découvert l’étonnant personnage qu’était Ambroise uniquement quelques mois auparavant lorsque ce dernier avait été nommé au poste de Coordinateur de la base 2304-Z. Comme tout le monde d’ailleurs. Herr Tugendbach avait surgit du néant ; personne n’avait jamais entendu parler de lui et voilà qu’il se retrouvait à un des postes les plus importants de la base d’élite Lómilendë. Gabriel avait beaucoup de respect pour cet homme qui bien que totalement dépourvu de réputation avait tenu tête à la redoutable et redoutée Erzèbeth Nàsdy.

Cependant, bien qu’au courant de la situation Gabriel n’avait pas eu le temps de se faire un avis sur la question, ce qu’il ne tarderait pas à faire. La seule chose que l’Informateur redoutait était une confrontation directe et physique entre les deux sorciers. L’issue serait assurément catastrophique. Le noiraud rapporta toute son attention sur Ambroise et après un nouveau bref signe militaire demanda.

-Puis-je disposer ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ambroise Tugendbach
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Deutsche
Magie pratiquée: Elémentalisme
Âge: 177 ans

Nombre de messages : 74
Age : 29
Date d'inscription : 23/10/2010

MessageSujet: Re: Rapport de la misson "Dossier Gooker". [Ambroise Tugenbach] - Terminé   Dim 23 Oct 2011 - 1:18
L'attention d'Ambroise était totale; il était comme suspendu aux lèvres de Gabriel, s'abreuvant de chaque parole, interprétant la moindre information que le garçon abandonnait, raisonnant pour déterminer ce qu'elle était susceptible d'impliquer pour lui, le traitre, l'agent-double de Sliven, le liquidateur de la tête de l'OMDS.

Très vite, Ambroise fronça les sourcils. Gabriel affirmait sans l'ombre d'un doute que Gooker serait bientôt arrêté. Mieux, quelques instants plus tard, il posait une parfaite déduction qui aboutissait au résultat suivant: l'individu Andrès Alvaro se trouvait en Islande, prêt à envahir le pays. La réflexion, cohérente du début à la fin, dévoilait la vérité. Si Gabriel Miraglia Cortès, talentueux qu'il était, arrivait à percer au grand jour la géolocalisation actuelle du général, aucun doute que la surdouée Nàsdy ferait de même. Pire, elle serait sans doute en mesure de l'arrêter alors qu'il essaierait de mener à terme son plan d'invasion, et à ce moment-là, si Erzèbeth parvenait à l'avoir vivant, il était probable qu'Ambroise tombe aussi.

Il y avait péril en la demeure; l'Allemand se devait d'agir et de faire d'une pierre deux coups. Attendre jusqu'au 4 mars pour mettre à l'oeuvre son plan et se faire bien voir de Nàsdy et Vanina n'était plus une option crédible, il n'avait que trop attendu. Tout se jouerait dans les prochaines heures.

Lorsque Gabriel acheva son intervention, Ambroise se leva aussitôt et se précipita en direction du porte-manteaux pour s'habiller de sa cape. En lançant un regard au noiraud, il s'exclama:


- Je souhaite encore que vous vous rendiez en sortant de ce bureau dans la salle de conférence A. On ne vous laissera pas entrer, mais transmettez ce message au gardien: ma conférence de cette après-midi est annulée, je pars de ce pas en Islande et j'embarque avec moi Vanina Tsukiyo. Sur la base du dossier que vous avez monté, je pense qu'on a une chance Erzèbeth, Vanina et moi-même, de capturer Gooker. Je ne peux pas laisser passer cela. La mission Puesta del sol, qui vise à mettre aux arrêts Gooker sur territoire islandais commence dès à présent! Sinon, oui, vous pouvez disposer.

Vêtu de son uniforme, l'élémentaliste aux cheveux de neige n'avait même pas besoin de se changer, il pouvait décamper sur le champ, sitôt qu'il aurait informé Vanina de ce qui se tramait. Embarquant avec lui le dossier Gooker que Gabriel venait de lui remettre, et poussant son auteur vers la sortie de la pièce qui lui servait de bureau, Ambroise prit encore le temps de verrouiller ce dernier, avant de filer au pas de course vers le poste de travail de la chamane, laissant le sud américain à sa nouvelle tâche.

La réflexion opérée par le coordinateur des armées était des plus élémentaires. Gooker était condamné, Gabriel l'avait confirmé en précisant que son arrestation n'était qu'une question de temps. Dès lors que le slivien sombrait, autant qu'il disparût sans entrainer dans sa chute d'autres personnalités de l'organisation, comme lui-même. Ors, s'il était capturé vivant par Erzèbeth, nul doute que le général finirait par lui révéler, volontairement ou non, des informations qui pourraient mettre l'Allemand en péril, voire même le compromettre à 100%.

En partant pour l'Islande avec Vanina, Ambroise poursuivait deux objectifs: empêcher Gooker de parler en le tuant durant l'affrontement qui précèderait son arrestation, et prouver sa loyauté à Erzèbeth et Vanina en exécutant lui-même leur ennemi commun. L'assassinat de Gooker consistait un très bon investissement pour Ambroise. Quand bien même il tuait un allié de Sliven, il s'assurait par cet acte une couverture qui le mettrait à l'abri des soupçons pendant un moment encore, lui permettant de continuer sa mission au mieux, dans le calme et la sérénité, contrairement à la situation qui avait prévalu jusqu'au moment de son départ pour Bonn une semaine plus tôt. L'ensemble des éléments s'emboitaient à merveille, s'il arrivait à temps sur place, Ambr' réussirait son coup de maître et se débarrasserait de ses deux plus gros soucis du moment.

Arrivé devant la porte de l'office de la Générale Tsukiyo, Ambr' frappa mais n'attendit pas de réponse et entra brusquement dans la pièce, la mine affolée. D'un ton précipité, il asséna à la ravissante nippone:


- Vanina, avec moi, tout de suite. En partant maintenant, nous avons encore une chance d'aider Erzèbeth à capturer Gooker en Islande. Un hélicoptère nous mènera à l'aéroport de Dublin, je t'expliquerai tout en route. La mission Puesta del Sol a débuté il y a 5 minutes déjà, et j'ai le plaisir de t'informer que tu es de la partie.

A peine entré dans la pièce, l'élémentaliste quittait déjà les lieux, s'engouffrant tel un ouragan à travers l'embrasure de la porte, porté par un courant d'air en direction des couloirs qui permettaient de rallier la sortie de la base. Dans sa précipitation, Ambroise balançait ça et là des ordres pour organiser leur départ. Il intima à un pilote d'hélicoptère de venir sur le champ les déposer, Vanina et lui, à l'aéroport de Dublin; il exigea qu'un jet soit affrété là-bas pour leur arrivée dans 25 minutes et enfin, il réclama qu'Erzèbeth soit avertie de leur départ imminent pour Reykjavic, sans que ne lui soit communiqué les détails de l'affaire pour l'heure. Les subtilités, c'est Ambroise qui les livrerait, à sa sauce.

[HRP Suite par ici...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rapport de la misson "Dossier Gooker". [Ambroise Tugenbach] - Terminé   
Revenir en haut Aller en bas
 

Rapport de la misson "Dossier Gooker". [Ambroise Tugenbach] - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fidel Castro dans le dossier Haiti-Clinton: On ne peut rien improviser en Haiti
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Dossier Corruption 2:L'ONU et l'argent vole par JC Duvalier
» Ki manti sa -a ???- Rapport de Freedom House /sujet fusionne
» rapport de bataille apocalypse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lómilendë :: Fin du Supplice :: Archives :: Archives de la trame 3 :: Posts de la trame 3 :: Base Souterainne :: Département du Combat :: Bureau Coordinateur-