AccueilMembresPortailGroupesRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sur les traces d'Adrazar [Brocéliande]- [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Ivan Hemsworth
Patient(e) - service 4


Feuille de personnage
Nationalité: Australien et Russe
Magie pratiquée: Chamanisme
Âge: 33 ans

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Sur les traces d'Adrazar [Brocéliande]- [Terminé]   Lun 16 Jan 2012 - 18:36
Ivan arrêta la jeep en arrivant à la lisière de la forêt. Illian, assis à ses côtés, regardait divers documents et traçait des lignes et des cercles sur une carte. Il n'avait plus rien dit depuis la sortie de l'avion à Rennes, après avoir programmé le GPS selon les coordonnées inscrites sur sa carte et qui avait guidé le russe tout le long.
Le jeune chamane repensa au trajet. Le lieutenant Adelsohn, une fois l'accord du russe obtenu pour la mission, ne s'était plus montré aussi sympathique et "chaleureux" comme il l'avait fait dans la salle d'élémentalisme. Mieux, il avait remis le soldat à sa place. Ce n'était pas un mal, à force de lambiner et traîner avec quelques recrues, Ivan en avait presque oublié le respect dû à ses supérieurs. Si il voulait lui aussi obtenir ce qu'il voulait, il devait obéir sagement et attendre.
Le trajet dans l'avion avait été utile pour Ivan, qui profitant d'avoir quelques sièges libres autour de lui, avait invoqué de nombreux esprits avec lesquels dialoguer. Il apprit ainsi beaucoup de choses sur Yezekaël Adrazar, son pouvoir, son lien avec Lómilendë, son lien avec la comtesse Nàsdy et enfin sa disparition soudaine qu'aucun esprit ne pouvait expliquer. Ivan, en plus de ces informations très utiles, se renseigna sur Brocéliande. Une véritable forêt magique, où les esprits foisonnent. Voila certainement pourquoi Illian l'avait demandé.
Arrivés à Rennes, Ivan se fécilita de son entraînement à lire sur les lèvres des esprits. Il ne pourrait peut-être jamais entendre les esprits, mais qu'importe, si ceux-ci parlaient lentement il pouvait désormais les comprendre et dialoguer avec eux. Un petit groupe armé de policiers les escortèrent jusqu'à leur voiture, Illian intima à Hemsworth de conduire. Conduire une jeep dans une forêt serait nettement plus facile que conduire un tanque sur la glace, mais bien moins maniable qu'une motoneige. Ivan regretta qu'il n'y eut pas de neige en France. Le climat était nettement plus agréable qu'en Irelande
-Lieutenant, nous sommes devant la forêt. Le GPS ne captera plus correctement, et ses données sur la zone sont insuffisantes. Dois-je poursuivre sur la route ou descendons-nous ici?
Le lieutenant objecta. D'un simple mouvement il fit s'ouvir la barrière et Ivan s'engagea sur le chemin accidenté. Illian le dirigeait, et Ivan tournait à gauche, à droite, continuait tout droit... en fonction des ordres reçus. Puis au bout d'un moment il reçut l'ordre de stopper. Ils s'étaient enfoncés dans la forêt. Ivan arrêta la jeep, et regarda son portable. Pas de réseau. Toutes communications avec l'extérieur semblaient exclues.
-Quelle est la direction, Lieutenant?
Ivan était émerveillé par cette forêt. Les grands arbres, espacés, les entouraient. Les chemins devenaient des sentiers. Le jeune russe remarqua de nombreuses traces d'animaux, et ressentait une empreinte spirituelle assez forte. Les esprits peuplaient abondamment cette forêt. Ivan remarqua la trace de quelques motocross aux alentours.
Le soldat suivait son supérieur, qui montre et carte en mains dirigeait la petite expédition. Il semblait trop concentré pour remarquer la beauté des lieux et l'étrange lumière qui tombaient sur eux.
*Elle doit être angoissante de nuit, cette forêt. Vaudrait mieux pas y marcher seul et sans savoir comment obtenir de l'aide. Mais j'ai un sentiment étrange depuis qu'on est arrivés...*
Le jeune russe posa sa main sur son pistolet, pour se rassurer. Il continuait à observer ce qui l'entourait. Puis Illian s'arrêta. Il s'accroupit. Il semblait avoir trouvé quelque chose.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ilian Adelsohn
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Deutsche
Magie pratiquée: Elémentaliste
Âge: 23 ans

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 15/08/2011

MessageSujet: Re: Sur les traces d'Adrazar [Brocéliande]- [Terminé]   Mer 18 Jan 2012 - 21:21
Le voyage avait été agréable, tout se déroulant exactement comme planifié; les véritables imprévus demeuraient de toute manière chose rarissime pour Ilian. D'ailleurs, lorsqu'ils survenaient, ceux-ci ne manquaient jamais de réchauffer le sang de l'élémentaliste, qui se délectait alors de l'excitation qui l'envahissait.

Arrivés à Rennes, les deux sorciers s'étaient aussitôt mis en route pour le mythique bois de Brocéliande. Ils avaient cheminé sous le couvert des arbres un peu plus d'une heure, lorsqu'il s'avéra subitement impossible de poursuivre avec le 4 x 4. Résigné, Adelsohn indiqua à son chauffeur qu'ils devraient poursuivre à pied, et dès lors, abandonner le véhicule sur place.


- Nous sommes à une dizaine de kilomètres de ce que je convoite. La forêt est particulièrement dense sur une distance de 4 kilomètres, mais après, nous devrions retrouvé des sentiers plus praticables. J'ouvrirai la voie.

Et le lieutenant joignit aussitôt le geste à la parole, prenant la tête. D'un pas résolu, il se fraya un premier passage à travers les ronces et les épines d'une véritable barrière végétale qui semblait se dresser entre eux et leur objectif. Agacé par les différentes entraves à sa progression, l'élémentaliste finit par articuler quelques formules histoire de cramer la mauvaise herbe. Des gerbes de flammes vinrent dès lors ponctuellement aider le sorcier dans sa progression. Ivan, à quelques mètres derrière, suivait en se glissant dans les percées aménagée par son guide.

A mainte reprise, l'Allemand vérifia qu'il ne déviait pas du point cible qu'il cherchait à atteindre. Pour se faire, il avait amené avec lui une boussole spéciale faisant parti de l'équipement de base de l'OMDS. Traitée par des potions de désensibilisation, l'alliage utilisé n'était plus susceptible d'être influencé par la magie, ce qui s'avérait tout à fait nécessaire dans une vieille forêt, chargée de mystères, comme Brocéliande. Les esprits ici n'étaient pas rares et des ondes magiques imprégnaient toute la région, sur des kilomètres et des kilomètres. A ce tarif là, pas étonnant que nombreux étaient les sorciers et non-sorciers à s'égarer dans ce bois, qui ne devait pas sa réputation au hasard.


- Ah!

Il s'agissait d'un "ah" de satisfaction! Après 1h00 dans les broussailles, les deux garçons allaient pouvoir continuer sur une route autrement plus agréable. Il fallut à la petite expédition encore près de 2h30 pour que finalement, elle entre dans la zone d'intérêt que le lieutenant avait tracé d'un grand cercle rouge sur sa carte.

C'était en fait une clairière en plein milieu de la forêt. Un espace recouvert d'herbe, à ciel ouvert, d'un diamètre de 1.5 km environ, dont la forme arrondie se voulait d'une anormale régularité.

Observant les lieux, réfléchissant un instant, Ilian ne prit pas tout de suite la parole. Il allait le faire lorsque son regard fut attiré par une marque sur le sol. S'accroupissant, le lieutenant pulvérisa d'un embrasio les quelques herbes et autres verdures qui masquait en partie le symbole.


- Une rune! Il doit y en avoir d'autres; je ne sais cependant pas ce qu'elle active, ni comment on l'active. Dans tous les cas, il va falloir mettre à contribution nos cerveaux... Et vous Hemsworth, vos dons avec les esprits, right now!

Le châtain semblait satisfait de la tournure des évènements, ses yeux détaillaient à présent la marque et l'environnement dans lequel ils se trouvaient à la recherche d'indices et d'explications...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ivan Hemsworth
Patient(e) - service 4


Feuille de personnage
Nationalité: Australien et Russe
Magie pratiquée: Chamanisme
Âge: 33 ans

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: Sur les traces d'Adrazar [Brocéliande]- [Terminé]   Jeu 19 Jan 2012 - 21:53
Ils marchaient dans la forêt depuis un bon moment. Ivan commençait même à trouver le temps long. Le chemin était désormais pratiquable, mais monotone. Puis les deux soldats arrivèrent à "destination".
- Une rune! Il doit y en avoir d'autres; je ne sais cependant pas ce qu'elle active, ni comment on l'active. Dans tous les cas, il va falloir mettre à contribution nos cerveaux... Et vous Hemsworth, vos dons avec les esprits, right now!
*Tout ça pour une rune? Non mais attends....elle est gigantesque cette plaine! Un bon kilomètre de diamètre! Elle est très ronde, plane, dégagée... Mais pourquoi il a pas pris un hélicoptère? Y'en avait à la base! Il est Lieutenant, il y a accès...Bon tant pis, j'imagine qu'il y a une raison. Puis jmen fiche, la balade était sympa.*
Ivan s'avança vers Illian et se pencha sur la rune. Il ne comprenait rien de ce que cela figurait. La pière semblait émoussée, et passablement brûlée. Ivan s'accroupit et murmura une incantation, il ferma les yeux et attendit. Il les ouvrit, ses yeux étaient légèrement lumineux. Il commençait à invoquer de plus en plus éfficacement et rapidement les esprits. Il s'adressa à l'esprit, apparement un touriste, qui devait être mot il y a une trentaine d'années, à en juger par les habits.
-Bonjour, j'espère que vous m'entendez et me comprenez- l'esprit approuva- J'ai besoin de vous. En me parlant lentement, que savez vous sur cette zone?
Ivan discuta quelques instants avec cet esprit, puis en invoqua un autre. Celui-ci ne portait qu'une toge blanche, une longue barbe et de longs cheveux mal soignés et... des baskets. Le jeune chamane pensa qu'il était très certainement un de ces illuminés se prenant pour un druide et tentant de communiquer avec des esprits dans cette forêt magique. Tous deux lui apprirent de précieuses choses.
-Lieutenant, des esprits m'indiquent qu'il y a d'autres runes dans cette clairière. Elles semblent être là depuis fort longtemps. Ils me disent qu'il y a environ une vingtaine d'années, un jeune homme est venu dans cette clairière, et aurait lui aussi recherché ces runes. Il en a trouva quatre, je peux vous les indiquer. Selon les esprits, il aurait "prié" auprès de celles-ci. Selon mon avis se devait être un élémentaliste, car après ses "prières" une rune se serait emflamée, il aurait versé de l'eau sur celle qui est devant vous, fait trembler une zone au nord-ouest. Je n'ai pas d'information concernant la 4e rune, à part qu'elle se trouve au nord, à l'autre bout d'où nous sommes. Après, une stèle se serait levée en plein centre, l'´lémentaliste l'aurait embrasée. Je n'en sais pas plus, mon Lieutenant.
Tout cela semblait complétement dingue. Ivan repensait à ces vieux livres fantastiques, où des héros maniant les quatre éléments franchissaient des épreuves. Peut-être cela était-il inspiré de faits du Moyen-Âge? Après tout, il y avait déjà certains sorciers, et ces stèles semblent très anciennes.
Le chamane se tenait droit, près à invoquer d'autre esprits ou réagir selon les dires de son supérieur. Tout cela le dépassait un peu, et avait la terrible impression d'être observé. Des esprits, des touristes, ou...Ivan n'extériosa pas cette impression et n'en laissa rien transparaître. Mais son pistolet serait désormais à portée de main. Cette clairière ne lui plaisait pas, et les ombres du crépuscules durant les froides soirées d'hivers n'étaient pas des plus rassurantes.
Pour Ivan, c'était une épreuve de sélection. Seules les chamanes pourraient la passer, il en était persuadé. Seules la magie d'un élémentaliste pouvait fonctionner, et après c'était l'oeuvre d'un grand élémentaliste...il y aurait peut-être d'autres protections et codes cachés pour protéger ce trésor. Mais un aussi grand cercle au milieu de la forêt n'était pas forcément discret, bien qu'à l'époque ils n'avaient certes pas les images satellites.
La voix d'Illian sortit Ivan de ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ilian Adelsohn
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Deutsche
Magie pratiquée: Elémentaliste
Âge: 23 ans

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 15/08/2011

MessageSujet: Re: Sur les traces d'Adrazar [Brocéliande]- [Terminé]   Ven 20 Jan 2012 - 21:28
Le lieutenant avait tendu l'oreille au moindre détail énoncé par le chaman, et alors que celui-ci lui expliquait le contenu de ses dialogues avec les êtres subtils, lui continuait en parallèle à littéralement démonter visuellement la zone dans laquelle ils se trouvaient à présent. Chaque objet à portée de vue était systématiquement isolé par Ilian, embrassé par sa pensée, décortiqué, mis en lien avec l'environnement alentour, puis relâché. L'opération était épuisante, les détails que recherchaient le garçon pouvaient se dissimuler n'importe où.

Bientôt, Ivan Hemsworth acheva son discours. Perplexe, Ilian fronça un sourcil.


- 4 runes élémentales, des prières et une statue centrale. Qu'est-ce que tout ca peut bien...

Il y eut un croassement dans le dos des sorciers, suivi d'un mouvement rapide. Un corbeau venait de prendre son envol depuis les arbres situés à 50 mètres derrière les explorateurs. La première trace animale qu'il leur était donné de voir dans la forêt depuis qu'ils y étaient entrés. L'élémentaliste se retourna avec empressement pour cibler le corbeau, mais celui-ci avait déjà disparu lorsque l'officier fixa la zone.

- J'ai un mauvais pressentiment Hemsworth. L'oiseau, je ne pense pas qu'il était anodin. Cette partie de la forêt de Brocéliande est certainement la moins peuplée en créatures conventionnelles, à raison de la magie qui y est à l'oeuvre. Les bêtes sentent ça. Et malgré tout, c'est ici qu'on tombe sur un premier animal, alors que nous touchons au but... Mon intuition me laisse à penser que ce corbeau n'était pas là par hasard; sans doute était-il après nous, peut-être au service d'un chaman!

L'air grave, l'Allemand se maudit de ne pas avoir repérer l'animal plus tôt. S'il ne s'était pas envolé si promptement, il aurait surement pu l'abattre à l'aide d'un sortilège, ou bien de l'arme à feu qu'il portait à sa ceinture. La disparition immédiate du volatil était un signe de plus qui parlait dans le sens d'un oiseau au service d'un sorcier.

- Les esprits ont menti. A tout le moins n'ont-ils pas révélés l'entier de ce qu'ils savaient. La rune sous nos yeux est bien un symbole élémentaliste, très ancien qui plus est. Mais...

Ilian tendit un bras vers la pierre, qu'il effleura avec légèreté du bout de ses doigts, avant de les retirer précipitamment.

- Elle est glacée. A tel point que c'est douloureux de la toucher. J'ai peu étudié les runes, mais je sais ce que cela signifie. L'énergie contenue dans la pierre a été libérée récemment. Quelqu'un a utilisé ses symboles, peut-être aujourd'hui encore, et les esprits n'ont pas daigné nous le dire! Soyez sur vos gardes!

Feu, eau, terre, air. C'est la suite d'élément qu'avait mentionné Hemsworth dans son rapport. L'ordre avait surement son importance, et le fait qu'il faille recourir aux 4 ne laissait aucun doute sur le fait que seul un élémentaliste d'un niveau honorable pouvait accéder au contenu dissimulé par les symboles.

~ La clairière est trop nettement dessinée dans la forêt pour être d'origine naturelle et en plus, elle n'apparait pas sur mes cartes. Sans doute est-elle d'origine récente elle aussi, peut-être la conséquence d'un duel de haut niveau. ~

A cet instant précis, il y eut une détonation, suivi d'un long déchirement dans l'air. Un coup de feu, rapidement rejoint par d'autres. Des ombres se déplaçaient dans le dos des sorciers, des hommes armés, qui, sans sommation, n'avait pas hésité à se servir de leurs armes.

Le lieutenant Adelsohn réagit au quart de tour, conscient que la chance qui avait voulu que son adversaire le manque la première fois ne se réaliserait peut-être pas une seconde fois. Par informulation, l'élémentaliste provoqua l'érection d'un mur de terre entre lui, son coéquipier, et les hommes armées de la forêt. Cela les empêcherait de viser correctement pendant un moment, mais la protection était provisoire, à fortiori si ceux qui les traquaient étaient eux aussi sorciers.


- Je ne pense pas qu'il y ait d'élémentaliste avec eux, je ne ressens la présence d'aucun compagnon d'art, ça nous laisse un peu de temps. Courons vers le centre... Je vais tâcher d'activer les runes pendant notre déplacement. Guidez mon esprit vers les symboles anciens, afin que je puisse y concentré la magie élémentaire correspondante. De la sorte, on devrait pouvoir faire apparaitre la statue centrale...

Les évènements s'étaient clairement précipités, et en un rien de temps, le Russe et l'Allemand avait parcouru la distance qui les séparaient du centre de la plaine. Les tireurs pour leur parts avaient à présent rallié la hauteur du mur de terre protecteur érigé par Ilian, et ils tiraient de plus belle. Des sifflements passèrent à proximité des garçons heureusement sans les atteindre.

Le lieutenant Adelsohn, trop accaparé à se laisser guider par Ivan afin d'activer les runes, ne songea même pas à répliquer. Ils étaient encore assez éloignés de leurs ennemis pour espérer ne pas être touchés par leurs projectiles, mais l'idée de s'en remettre au hasard avait quelque chose de franchement peu rassurant.


~ Feu, eau, ..., terre...~

Le soldat russe, en bon combattant, parvenait pour sa part à guider d'une part Ilian et sa magie vers les runes, tout en ripostant avec son fusil sur les ennemis. L'élémentaliste, quant à lui, trop absorbé à localiser précisément son dernier objectif, la rune venteuse, ne prit même pas la peine de vérifier si Hemsworth avait touché quelque chose.

- Ca y est!

Soulagé, l'Allemand avait à l'instant laissé couler sa magie sur la dernière rune, dont le chaman lui avait indiqué l'emplacement précis en usant de ses pouvoirs. Les échanges de tirs continuaient avec plus d'intensité encore et l'équipe aux trousses d'Ivan et Illian s'était remise en mouvement. C'est alors que deux évènements se produisirent: la statue mentionnée par les esprits que le Russe avait appelé à son secours tout à l'heure se matérialisa à 20 mètres devant eux, et... le lieutenant poussa un cri perçant, jeté sur le sol. Un projectile venait de lui traverser la jambe gauche.

Ivan vint aussitôt en aide à son supérieur, leurs ennemis crièrent victoires et se précipitèrent vers eux, à 500 mètres seulement. La situation était désormais désespéré, et Ivan devait choisir entre continuer de tirer sur les hommes en approche où aider son supérieur.


- La statue! Il nous faut à tout prix atteindre la statue Ivan..., cracha le lieutenant, d'une voix qui mêlait douleur et détermination.

Rassemblant ses dernières forces, l'élémentaliste tituba jusqu'à la pierre, peut-être aidé d'Ivan, la violence de la douleur qui lui lançait la jambe l'empêchant de percevoir la réalité avec acuité. Alors que les soldats adverses n'étaient plus qu'à 100 mètres, que la situation semblait sans issue, l'expédition de Lomilendë parvint enfin au niveau de la statue, prête à se rendre alors qu'elle touchait au but.

Ivan et Ilian échangèrent un regard, s'apprêtant à lever les mains, et peut-être à bientôt mourir. En exécutant le mouvement de reddition, maladroit en raison des lancés au niveau de sa blessure, l'élémentaliste entra en contact avec la statue. Le décor de la forêt s'estompa aussitôt et Ilian disparut.

Il venait d'être transporté dans un lieu privé de lumière. Le noir absolu l'entourait, sous ses pieds, quelque chose de mou et puant. Trop mal en point et à bout, l'officier se laissa tomber à même le sol, espérant qu'Hemsworth aurait également la présence d'esprit de toucher la statue et que celle-ci finirait par le transporter lui aussi dans ce nouvel endroit mystérieux, qui les mettait, provisoirement en tout cas, hors de portée de leurs adversaires...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ivan Hemsworth
Patient(e) - service 4


Feuille de personnage
Nationalité: Australien et Russe
Magie pratiquée: Chamanisme
Âge: 33 ans

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: Sur les traces d'Adrazar [Brocéliande]- [Terminé]   Sam 21 Jan 2012 - 14:36
Le russe écouta attentivement son supérieur, surpris par l'envol d'un corbeau. Ivan l'observa. De la magie chamane s'en dégageait. Ils étaient surveillés. Il entendit Illian pester contre les esprits. Apparement il ne semblait pas conscient de la chance qu'ils avaient que des esprits lui répondent amicalement dans cette forêt quelque peu hostile, et semblait croire que les esprits surveillaient constamment une zone, ce qui n'était pas le cas. Bien qu'attachés à un lieu, ils ne pouvaient pas toujours comprendre et retenir tout ce qu'ils percevaient.
Ivan hésita à répondre et l'expliquer, mais suspectant que le Lieutenant l'aurait ignoré ou aurait cru à de l'insurbordination, il se contenta de le laisser dans son ignorance, l'heure n'était pas à l'éducation. Il le regardait analyser la rune posée au sol, l'entendit parler sans l'écouter et le ragarda fixer les points qu'il lui avait présenté quelques instants auparavant.
Entendant une détonation, Ivan eut le réflexe de se parer d'une défense d'esprit. Ce fut inutile, car déjà Illian avait invoqué un mur de terre. Protégés durant quelques instants, ils coururent vers le centre de la plaine. Sur l'ordre de son supérieur, Ivan se concentra pour pénéter et guider l'esprit d'Illian vers les 4 points importants, suivant les indications des esprits interrogés.
-Didoudennañ g'espred tud billibann!
Ivan, en bon soldat, invoqua trois esprits chargés de dévier un maximum de balles qui leur étaient destinées. Ils pouvaient ainsi continuer leur course sans être inquiétés quelques instants encore. Grâce aux entraînements drastiques subis en Russie, le soldat Hemsworth dirigeait d'une part son supérieur vers les runes, d'autre part il maintenait tant bien que mal sa protection qui peinait à suivre sous l'assaut des nombreuses balles tirées, et parvint à dégainer son MP443. Il visa les mains des soldats les plus proche, et en y propulsant des esprits, prit contrôle des mains de trois soldats qui tirèrent sur leurs camarades avant de se donner la mort.
-Kouezhañ 'e kalonnen!
Deux soldats s'écoulèrent, victimes d'une crise cardiaque, et deux autres se retrouvèrent essouflés et stoppés à cause de la douleur dans leur poitrine. Ivan avait contrôlé durant un instant leurs coeurs et leur avait ordonné de cesser de battre. Surpassé par les évènements, sa protection se brisa et Illian entendit un cri.
Se retournant, il vit une statue d'ériger non loin de là et Illian tomber, touché à la jambe gauche. Instinctivement il fonça vers l'élémentaliste, tirant quelques simples balles sur ses ennemis, hésitant entre ce qui était le plus important. Les ennemis, exprimant leur liesse d'en avoir bléssé un, s'avançaient rapidement vers eux.
- La statue! Il nous faut à tout prix atteindre la statue Ivan..., cracha le lieutenant, d'une voix qui mêlait douleur et détermination.
Ivan obéit et courut vers l'élémentaliste qu'il aida à se relever et à avancer vers la statue. Il entendit plusieurs balles siffler près de son casque et sentit un porojectile traverser son sac à dos et être stoppée par son gilet parre-balles. Le russe se dit que même si c'était lourd et parfois encombrants, c'était pratique de porter de nombreux plastrons.
-Troad evelur sant maen!
Trois soldats ennemis stoppèrent leur course, les pieds immobilisés. Hemsworth ressentait des signes d'épuisement, physique et mentale.
* дерьмо!! On est presque à la statue, mais on n'aura jamais le temps de l'analyser pour savoir quoi faire. Il nous faut gagner du temps! Illian est hors-jeu momentanément, je suis exténué par la course et mes sorts. Que faire??*
Illian semblait s'être dit la même chose et voulut lever les mains, en signe de reddition. Leurs opposants çetaient proches et malgré les efforts d'Ivan, nombreux. S'effectuant, Illian perdit l'équilibre, et la douleur le fit se cogner à la statue. Un flash rouge s'en dégagea, et protégé de l'éblouissement pas ses lunettes de protection, Ivans'aperçut avant ses ennemis que Illian avait disparu. Son sang ne fit qu'un tour, et il comprit que ce ne pouvait être l'oeuvre d'un chamane, il n'en ressentait pas la présence, Illian avait affirmé qu'il n'y avait pas d'élémentaliste et cela ne ressemblait guère à de la nécromancie.
Acculé entre une statue ayant fait disparaître son coéquipier et une escouade armée peu amicale, Ivan tenta le tout pour le tout et sauta sur la statue. Il entendit le sifflement des balles, des cris et sentit que sa mâchoire rencontrait d'abord une surface dure avant de s'écraser lamentablement sur un sol mou. Abassourdi, Ivan resta inactif quelques instants, incapable de voir ou d'entendre quoique ce soit. Il ne parvenait plus à se mouvoir. Incommodé par une odeur infecte et un goût de sang dans la bouche, il articula tant bien que mal un grognement.
Puis il fut ébloui par une lueur assez forte. S'habituant à la lumière, il distingua à deux mètres de lui un corps, qu'il supposa être Illian tenant une bougie dans une de ses mains. Ivan cracha le sang de sa bouche et se releva péniblement, discernant Illian assit qui avait invoqué un petit feu qui voletait au dessus de sa main, éclairant les environs.
-Lieutenant, quel est votre état et votre situation?
Ivan était totalement déboussolé et barbouillé, et sa mâchoire le faisait quelque peu souffrir. Ses yeux, bien que protégés, n'avaient cependant pas pu suivre entre le flash rouge, la pénombre, et la lumière flamboyante et ne discernaient pas très bien les alentours, au semblant de grotte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ilian Adelsohn
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Deutsche
Magie pratiquée: Elémentaliste
Âge: 23 ans

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 15/08/2011

MessageSujet: Re: Sur les traces d'Adrazar [Brocéliande]- [Terminé]   Lun 23 Jan 2012 - 10:26
Ilian poussa une hurlée monumentale, qui dut faire craindre à son coéquipier le pire. Puis, le souffle court, le visage en sueur, l'air un peu plus serein, le lieutenant prit la parole.

- Die Kugel ist gerade jetzt von mir raus gemacht worden. Das schlimmste ist vorbei. Mir geht's schon gut.

C'est spontanément qu'Ilian s'était exprimé en allemand, peut-être en raison de la nature tragique de la situation, à laquelle il ne s'était pas attendu. Le garçon plaça le projectile impacté dans un petit conteneur de verre tiré de sa ceinture, un bref instant avant d'ouvrir une pochette, affublée de potions régénératrices en tout genre, qu'il était allé se procurer à l'infirmerie avant le départ.

Eclairé de son petit feu, Ilian appliqua quelques goutte de la solution magique sur sa blessure, qui se referma doucement, cicatrisant instantanément, dans un léger crépitement qui ne laissait rien entendre de la véritable douleur que l'on ressentait à se voir appliquer un tel traitement. Le visage crispé mais cette fois les lèvres clauses, Ilian patienta les 5 secondes nécessaires à sa guérison et parvint à taire ses cris. Affaire réglée. Sa jambe était à nouveau ce qu'elle avait été auparavant. Le lieutenant pouvait désormais à nouveau s'enquérir des autres problèmes de leur petite compagnie. A commencer par le lieu où ils se trouvaient.


- Lux major!

Le petit brasier gagna aussitôt en intensité et fut très rapidement à même d'éclairer l'entier de la cavité dans laquelle ils se trouvaient. L'officier de Lomilendë eut aussitôt une expression de dégout et se releva avec promptitude. Le spectacle était épouvantable.

- Des cadavres, on était sur des cadavres!

Une vingtaine de corps au moins recouvraient le sol, dans un état de décomposition déjà avancé pour certains. Il s'agissait à coup sûr d'humain, homme et femme, en habits de combats. Il y avait manifestement presque que des individus Slivien, dont les corps présentaient tous des marques de brûlures, ici et là. La puanteur qui avait tant incommoder le lieutenant et son accompagnateur n'était autre que celle qui se dégageait des boyaux d'une femme sur lesquelles avait atterri l'élémentaliste. Ilian inspira profondément pour ne pas perdre son sang froid, et observa plus avant le décor. Ils étaient dans une grotte, sans doute assez profondément sous terre, suffisamment en tout cas pour qu'il y fasse chaud.

- C'était notre plus grande chance je crois, nos poursuivants n'étaient pas sorciers. Tous des sliviens en revanche et prêt à en découdre. Ils n'ont pas osé toucher comme nous à la statue, peut-être l'ont-ils détruite ou encore appeler des renforts. Dans la première hypothèse, nous sommes coincer ici et il va falloir nous édifier nous-même une porte de sortie. Dans la seconde hypothèse en revanche, si une armada de sorciers débarquent, on pourrait bien ne jamais ressortir. Saleté.

Le lieutenant réfléchissait à présent à toute allure. Il préparait sa riposte aux problèmes actuels.

- Hemsworth: dégagez autant que possible les corps ici. C'est un sale boulot, mais il me faut de la place. Pendant ce temps, je vais voir ce qui constitue cette grotte exactement. Je vous laisse un peu de lumière pour votre besogne. Dès que je reviendrai, j'édifierais de quoi accueillir une éventuelle armada adverse. Des piques de terre et autres sympathiques surprises. An die Arbeit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ivan Hemsworth
Patient(e) - service 4


Feuille de personnage
Nationalité: Australien et Russe
Magie pratiquée: Chamanisme
Âge: 33 ans

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: Sur les traces d'Adrazar [Brocéliande]- [Terminé]   Lun 23 Jan 2012 - 21:20
Petit à petit, le chamane retrouvait l'usage complet de la vue.Il tenta tant bien que mal de se diriger vers son supérieur, dont le hurlement avait glacé le sang. Apparement il souffrait. Cependant Ivan le laissa opérer seul, supposant qu'il ne voudrait pas de son aide dans cet instant de faiblesse. Il se tint quelque peu à l'écart. Clignant des yeux et essuyant son visage, il entendit le Lieutenant lui répondre. Il n'avait pas tout compris, Illian s'étant exprimé en allemand. Mais apparement, il allait mieux. Il s'était extrait la balle et s'était soigné. Ivan en fit de même, tenant trop à son visage pour le laisser en sale état. Les cicatrices de guerre, c'est classe, mais pas quand elles sont dû à un choc violent avec une statue et...Ivan regarda le sol. Avec un cadavre!
Le jeune russe eut un mouvement de dégoût et réprima un cri de surprise. Désormais, grâce au sortilège de l'allemand, ils voyaient clairement ce sur quoi ils avaient atteri. Ivan préféra se dire que le goût de sang dans sa bouche venait de sa mâchoire légèrement fracturée qu'il venait de soigner plutôt que d'un de ces corps slivien en décomposition.
- C'était notre plus grande chance je crois, nos poursuivants n'étaient pas sorciers. Tous des sliviens en revanche et prêts à en découdre. Ils n'ont pas osé toucher comme nous à la statue, peut-être l'ont-ils détruite ou encore appelé des renforts. Dans la première hypothèse, nous sommes coincés ici et il va falloir nous édifier nous-même une porte de sortie. Dans la seconde hypothèse en revanche, si une armada de sorciers débarquent, on pourrait bien ne jamais ressortir. Saleté.
Ivan devait l'admettre, le Lieutenant avait raison. La situation craignait. Apparement, ils étaient sous-terre. Mais où précisément et à combien de mètres du sol? Difficile à dire. Les pouvoirs élémentalistes de la Terre du Lieutenant pourraient servir pour "creuser" une sortie. Cependant si une armada débarquait, ce serait effectivement fort sympathique. À deux, bléssés et fatigués, contre une armada de sorciers tout frais. Bon, Illian et Ivan ne vendraient pas leur vie aussi facilement. Quitte à mourir, autant le faire avec décence et glorieusement. Et ils avaient l'élément de surprise. Dommage cependant que l'un deux ne fut pas nécromancien. Les cadavres étaient à disposition.
- Hemsworth: dégagez autant que possible les corps ici. C'est un sale boulot, mais il me faut de la place. Pendant ce temps, je vais voir ce qui constitue cette grotte exactement. Je vous laisse un peu de lumière pour votre besogne. Dès que je reviendrai, j'édifierais de quoi accueillir une éventuelle armada adverse. Des piques de terre et autres sympathiques surprises. An die Arbeit.
Dégager les corps? Pourquoi faire? Ivan fut surpris par l'ordre de son supérieur. Il se demanda si le choc ne l'avait pas affecté, finalement. Pourquoi diable avait-il besoin de place? Il ne comptait pas rester ici ou installer un campement dans un lieu aussi pestinentiel. Surtout avec le risque d'une arrivée de combattants. Pourquoi nettoyer la zone "d'aterrissage"? Aterrir dans les intestins de leurs congénères décédés auraient pu les effrayer, optimisant l'effet de surprise. Sauf si eux avaient un nécromancien...
-Très bien. Je les place tous près de la paroi du fond. Je vous alerte si je vois leurs renforts débarquer. Par contre, avez-vous une idée de la cause de leur mort?
Le jeune soldat, obéissant quoi que profondément écoeuré, se dirigea vers l'un des corps qu'il saisit par les pieds et tira. Il ferma les yeux en entendant un craquement et le bruit d'une déchirure. Il les rouvrit. Le cadavre s'était séparé en deux, séparé au niveau de la taille. Ses intestins se répandaient mollement sur le sol. Ivan fit un effort incroyable pour s'empêcher de vomir.
Décidément, la tâche allait être particulièrement érprouvante en plus d'être ennuyante. Il commença son pénible labeur en marmonnant en russe.
*Je hais la France et ses foutues forêt magiques. Et qu'est-ce qu'il leur a prit à ceux-là de débarquer ici? Ils pouvaient pas s'occuper sur une autre surface du globe?*
Puis Ivan vomit vraiment lorsqu'il s'aperçut qu'il avait connu l'un des cadavres, ils avaient tout deux servis sous le même commandant russe. Ivan constata qu'il manquait le corps du chef d'escouade. Et peut-être pas que le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ilian Adelsohn
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Deutsche
Magie pratiquée: Elémentaliste
Âge: 23 ans

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 15/08/2011

MessageSujet: Re: Sur les traces d'Adrazar [Brocéliande]- [Terminé]   Mer 25 Jan 2012 - 10:28
-Très bien. Je les place tous près de la paroi du fond. Je vous alerte si je vois leurs renforts débarquer. Par contre, avez-vous une idée de la cause de leur mort?

Préoccupé, Ilian répondit:

- J'y songe. A plus tard.

Sur ces mots, l'officier d'Etat-Major s'éloigna, s'enfonçant peu à peu dans les tréfonds de l'antre qui les accueillait. Au final, son exploration dura bien plus de 3 heures, et lorsque la lumière indiquant sa présence émergea à nouveau à l'extrémité d'une stalagmite, le soldat Hemsworth fut libéré d'un poids. L'élémentaliste était toujours en vie.

C'est avec une immense satisfaction qu'Ilian prit connaissance de la tâche accomplie par son accompagnateur. Le Russe avait déplacé les corps et dégagé la place de la chair restante, le tout sans trop se salir. Ca n'avait pas dû être une tâche évidente; dans tous les cas, peu ragoutante. Des remerciements s'imposaient.


- Merci Hemsworth, excellent travail. Votre aide est précieuse. A mon tour d'apporter ma contribution. Vous devriez reculer...Terram elevatio!

L'élément répondit à l'appel du sorcier, dont la concentration était néanmoins totale. La terre était incontestablement celui des 4 qu'Ilian appréhendait le moins bien. Au fil des minutes, des piques de rocks et de terres s'élevèrent, offrant un terrain d'accueil des plus défavorable à quiconque se risquerait à réutiliser les runes de la surface de Brocéliande. En parallèle, l'Allemand généra un petit coin de terre plus accueillant sur le côté et à couvert. Là, il serait possible d'établir un campement. Car oui, ils allaient rester dans les ténèbres un moment en tout cas. Lorsque tout fut fait, Ilian précisa.

- A présent, je vais vous raconter ce que j'ai vu, et nous allons avoir une petite discussion sur la suite des opérations. Ensuite, on s'accordera quelques heures de repos.

D'un geste, l'élémentaliste ramena toutes les flammes qui les éclairaient en un point du campement, autour duquel lui et son acolyte prirent place. De là, Adelsohn débuta le récit de son exploration de la grotte. Elle était vaste et manifestement très profondément enfouie, puisqu'en certain point, on pouvait observer de la lave sous forme liquide, coulant le long de structures rocheuses noircies. Plus bas, c'était vraiment l'enfer, il faisait si chaud que seul un élémentaliste au fait de l'élément aqueux pouvait se frayer un passage et survivre dans cette atmosphère. Venait enfin une sorte de petite chapelle, un temple aménagé à l'autre bout des cavités infernales. Avec des runes, innombrables, et une énigme, qui menait supposément à l'endroit précis où se trouvait l'héritage de la lignée Adrazar.

- En fait, deux questions centrales nous occupent l'esprit. Comment ces sliviens se sont-ils retrouvés ici, en d'autres termes, pourquoi sont-ils morts? Et quelle est la réponse de cette fameuse énigme dans le temple, rédigée en celte ancien, que j'ai heureusement pu traduire avec le temps, grâce à mes notions:

Si je suis un sorcier je vous tends ma main doigts écartés, et je vous demande:
Quel est le doigt qui possède le pouvoir ?
Que me répondez vous ?


Quelques idées?

L'élémentaliste se tue. L'énigme des morts l'avait occupé sur tout le trajet de l'aller, l'énigme de l'Adrazar sur tout le trajet du retour. Pour l'heure, aucune réponse. Raison pour laquelle, il comptait passer le temps nécessaire ici pour résoudre ces mystères, avant de poursuivre. La première étape de cette quête consistait bêtement à échanger avec Hemsworth. Deux esprits valent mieux qu'un.

[HRP] Je vais te proposer un RP un peu spécial pour ce qui suit, je te contacte sur FB :-))) [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ivan Hemsworth
Patient(e) - service 4


Feuille de personnage
Nationalité: Australien et Russe
Magie pratiquée: Chamanisme
Âge: 33 ans

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: Sur les traces d'Adrazar [Brocéliande]- [Terminé]   Jeu 2 Fév 2012 - 23:45
Après avoir terminé sa besogne morbide, Ivan fut très satisfait de lui. Tous les corps étaient déplacés et son soin légendaire lui avait permi de ne pas trop se salir. Il s'accorda quelques minutes de répit et fut très soulagé de voir le Lieutenant revenir. Le russe ignorait totalement combien de temps s'était écoulé depuis leur séparation dans la caverne.
Conformément à ce qu'il avait dit, Illian prépara un terrain piégé pour des arrivées incongrues ou indésirés. Ivan fut très satisfait d'entendre que ce dernier avait prit en considération son oeuvre. La reconnaissance. C'était bien une des choses qu'il croyait perdue dans ce monde militarisé. Il se dirigea vers le petit abri, dans lequel pénétrait malgré tout la puanteur de corps en décomposition, odeur que la chaleur ambiante n'aidait pas. Il écouta avec intention le rapport de son Lieutenant. Ivan fut très surpris qu'il y ait autant de lave. Avaient-ils étaient transportés si profonds? Cela expliquait les problèmes de communication.
Une énigme? Tordue en plus. Le chamane ne comprenait absolument pas le rapport entre la main et le pouvoir. Et pour les morts, la décompostion n'aidait pas. La réflexion seul n'aidait pas. Raison pour laquelle il s'adressa à son Lieutenant. À deux, ils auraient une chance de trouver une réponse.
-Pour les morts, la décomposition m'a compliqué les choses, cependant j'ai constaté en déplaçant les corps que ils ne semblaient pas avoir de lésions corporelles. J'ai vérifié, à part les traces d'un choc, je n'ai rien vu de particulier, de brûlure ou traces de balles. Ils sont tous de la même faction, j'exclus l'affrontement. Comme il manque le chef, je suppose une chose. Que ce n'est pas une mort "physique" mais "mentale". Ce que je veux dire, c'est que c'est vraisemblablement le téléport qui les as tués. Ils n'avaient pas l'air d'être des magiciens. Peut-être que la statue effectue un "tri". Ou alors c'est l'oeuvre d'un puissant chamane.
Mais Ivan en doutait. Il n'y avait pas de traces de combat. Juste des morts. Quant à l'énigme...
-Pour la main, je dirais l'annulaire ou l'index. L'annulaire possède l'anneau, qui peut-être symbole de mariage ou de pouvoir selon certaines moeurs. L'index est le doigts qui sert à montrer, à désigner, on s'en sert souvent lors des formules ou rien que pour s'aider en lisant un livre. Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ilian Adelsohn
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Deutsche
Magie pratiquée: Elémentaliste
Âge: 23 ans

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 15/08/2011

MessageSujet: Re: Sur les traces d'Adrazar [Brocéliande]- [Terminé]   Ven 3 Fév 2012 - 1:32
- Concernant les corps, je n'ai pas d'explication entièrement plausible, je pense que ce qui s'est déroulé ici restera longtemps un mystère. Une chose semble évidente cependant. A la surface, c'est un duel de sorciers qui est à l'origine de la clairière trop parfaite pour être naturelle que nous avons foulée tout à l'heure. Vu la circonférence de cette dernière, je dirais même à coup sûr qu'il s'agissait de deux élémentalistes d'un niveau redoutable.

Ilian prit le temps d'une réflexion, puis enchaîna sur la proposition d'Ivan concernant, cette fois, la signification de l'énigme de la cavité inférieure

- J'ai pensé à l'une et l'autre des réponses que vous mentionnez, mais aucune n'est satisfaisante, aucune ne me permet d'aller plus loin. Il faut approfondir nos réflexions. Si l'index a le pouvoir de choisir, c'est forcément lui qui nous intéresse. De tous les doigts je n'en vois pas d'autres qui puissent détenir un quelconque pouvoir chez vous ou chez moi. Nous ne portons pas d'anneau à l'annuaire, pas plus que nous ne serions mariés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ivan Hemsworth
Patient(e) - service 4


Feuille de personnage
Nationalité: Australien et Russe
Magie pratiquée: Chamanisme
Âge: 33 ans

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: Sur les traces d'Adrazar [Brocéliande]- [Terminé]   Ven 3 Fév 2012 - 19:09
-Je suis d'accord avec vous mon Lieutenant, mais bien que l'index serve à montrer, rien ne prouve que ce soit lui. Je vous avoue que j'ignore quoi répondre pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ilian Adelsohn
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Deutsche
Magie pratiquée: Elémentaliste
Âge: 23 ans

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 15/08/2011

MessageSujet: Re: Sur les traces d'Adrazar [Brocéliande]- [Terminé]   Ven 3 Fév 2012 - 19:10
- Je vais continuer à y réfléchir, en parallèle de notre petit débat. Est-ce qu'on a de quoi survivre avec nous? Je peux générer une source d'eau si nécessaire, mais il nous faut de la nourriture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ivan Hemsworth
Patient(e) - service 4


Feuille de personnage
Nationalité: Australien et Russe
Magie pratiquée: Chamanisme
Âge: 33 ans

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: Sur les traces d'Adrazar [Brocéliande]- [Terminé]   Ven 3 Fév 2012 - 19:13
-J'ai des provisions suffisantes pour une semaine pour un homme. En rationnant, nous pouvons tenir 3 ou 4 jours sans trop de soucis. Je sais que l'annulaire n'est pas le doigt principale pour nous car certes nous ne sommes pas mariés. Mais rien ne prouve que c'était pareil pour celui ou ceux qui ont installé cette énigme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ilian Adelsohn
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Deutsche
Magie pratiquée: Elémentaliste
Âge: 23 ans

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 15/08/2011

MessageSujet: Re: Sur les traces d'Adrazar [Brocéliande]- [Terminé]   Ven 3 Fév 2012 - 19:15
- Il doit y avoir une réponse universelle à laquelle nous ne pensons pas. Cela dit... A présent, quelque chose d'autre m'occupe l'esprit: à quelle profondeur nous trouvons nous, et surtout, à quel endroit du globe. J'imagine que le GPS ne capte rien à une telle profondeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ivan Hemsworth
Patient(e) - service 4


Feuille de personnage
Nationalité: Australien et Russe
Magie pratiquée: Chamanisme
Âge: 33 ans

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: Sur les traces d'Adrazar [Brocéliande]- [Terminé]   Ven 3 Fév 2012 - 19:18
-J'y ai déjà pensé. Nous devons être soit très profond, soit sous une couche de magma solidifié. Les deux empêchent les ondes de passer correctement. Ni mon téléphone, ni nos GPS peuvent nous aider. Et soit nous sommes très profonds, soit nous sommes près d'un volcan. Je vous indique également que je m'inquiète pour l'air respirable. Non pas pour les cadavres. Mais si nous ne risquons pas de nous retrouver asphyxiés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ilian Adelsohn
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Deutsche
Magie pratiquée: Elémentaliste
Âge: 23 ans

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 15/08/2011

MessageSujet: Re: Sur les traces d'Adrazar [Brocéliande]- [Terminé]   Ven 3 Fév 2012 - 19:22
- Oui, les feux que j'ai invoqués brûlent de l'oxygène et produisent du dioxcyde de carbone en même temps que chaleur et lumière. Je vais les éteindre.

Le lieutenant s'exécuta, en même temps qu'il utilisa ses pouvoirs pour générer une source d'eau sur le côté du camp improvisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ivan Hemsworth
Patient(e) - service 4


Feuille de personnage
Nationalité: Australien et Russe
Magie pratiquée: Chamanisme
Âge: 33 ans

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: Sur les traces d'Adrazar [Brocéliande]- [Terminé]   Ven 3 Fév 2012 - 19:25
-Je pensais principalement aux sources de magma plus profondes qui elles aussi brûlent et par conséquent relâchent du CO2. Possédez vous également de la nourriture? Bien que je n'escompte pas demeurer ici trop longtemps.... Quant au lieu...je ne sais. Je ne connais pas assez bien les couches terrestres hélas. Cependant si nous sommes en France, je dirais que les volcans les plus proches sont en dessous de l'Auvergne ou du Midi. Mais ça ne nous avance pas en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ilian Adelsohn
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Deutsche
Magie pratiquée: Elémentaliste
Âge: 23 ans

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 15/08/2011

MessageSujet: Re: Sur les traces d'Adrazar [Brocéliande]- [Terminé]   Ven 3 Fév 2012 - 19:30
Les ténèbres étaient à présent totales. Impossible de distinguer quoi que ce soit.

- Le magma relâche également des gaz malsains, mais nous en sommes relativement isolés. Je ne m'inquièterais guère de la question dans l'immédiat. Ce que je veux, c'est trouver un moyen de sortir, et être sûr de ne rien avoir râté d'important ici. Ce qui n'est de toute façon pas le cas tant que je ne sais pas ce que signifie l'énigme de la crypte. Je n'ai pas la moindre ration sur moi, non. Navré.

Une idée traversa alors l'esprit du lieutenant, pourquoi ne pas y avoir penser plus tôt!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ivan Hemsworth
Patient(e) - service 4


Feuille de personnage
Nationalité: Australien et Russe
Magie pratiquée: Chamanisme
Âge: 33 ans

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: Sur les traces d'Adrazar [Brocéliande]- [Terminé]   Ven 3 Fév 2012 - 19:33
*Pas de nourriture..il pensait à quoi en partant en mission? Bon l'immédiat c'est de trouver une solution à cette énigme.*
-Je suis au dépourvu. Je ne vois que l'index. L'auriculaire n'est pas utile tout court. Le pouce... je ne pense il ne m'apparaît pas puissant. Le majeur, à part être plus grand et utilisable dans des conditions vulgaires...Je ne vois que l'index sincérement. Avez-vous une idée?
Ivan n'appréciait vraiment pas l'obscurité environnante. C'est oppressant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ilian Adelsohn
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Deutsche
Magie pratiquée: Elémentaliste
Âge: 23 ans

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 15/08/2011

MessageSujet: Re: Sur les traces d'Adrazar [Brocéliande]- [Terminé]   Ven 3 Fév 2012 - 19:39
Et l'obscurité ne perdura pas. Il y eut subitement un éclair de lumière rougeâtre qui avala littéralement Adelsohn, laissant Hemsworth seul, livré à lui-même avec 1 semaine de nourriture rationnée. Ilian n'avait eu qu'à tracer un signe runique de son index pour activer la rune de transplanage, et tout comme dans la clairière tout à l'heure, il s'était évaporé. Malheureusement pour le soldat Hemsworth, les ténèbres lui avait empêché de voir le symbole en question, et dès lors, poursuivre la quête s'avérait pour lui impossible. Il devait par conséquent désormais s'employer à sauver sa peau en trouvant par lui-même un moyen de quitter les profondeurs dans lesquelles il se trouvait actuellement. Une semaine entière de nourriture ne serait pas de trop, dans l'éventualité où il devrait se frayer à main nue un passage jusqu'à l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ivan Hemsworth
Patient(e) - service 4


Feuille de personnage
Nationalité: Australien et Russe
Magie pratiquée: Chamanisme
Âge: 33 ans

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Sur les traces d'Adrazar [Brocéliande]- [Illian Adelsohn, Ivan Hemsworth]- [Teminé]   Ven 3 Fév 2012 - 22:42
Ivan réfléchissait. Puis soudain il fut aveuglé par un flash rouge. Il ressentit comme un souffle sur le visage.
-Qu’est-ce que- Lieutenant? Lieutenant! Hey!
Pas de réponses. Juste le noir et le silence complet. Le chamane s’inquiéta et prit immédiatement son arme dans les mains. Puis il avança prudemment sa main dans la direction dans laquelle se trouvait Illian quelques instants auparavant. Rien. Juste du vide. Plus de Lieutenant.
-Gosh ! Lieutenant, m’entendez-vous ?
Vraiment rien. Ivan resta calme et se déplaça jusqu’à sentir la paroi contre lui. Il s’accroupit doucement, les yeux ouverts et tous les sens à l’affût. Rien. Pas un son, pas un bruit, pas un souffle. Calmement, il ouvrit son sac et chercha sa lampe torche. Il l’alluma. Sa lueur éclaira les environs. L’abri était identique. Seul manquait Ilian. Arme tendue, le faisceau de la lampe pour viseur, le soldat avança soigneusement pour sortir de l’abri et regarda autour de lui. Rien n’avait changé. Les cadavres pourrissaient. Les pics étaient tendus, prêts à accueillir. Personne n’était arrivé. Donc Ilian était parti. Sans avertir ? Donc…
-You basterd ! How dare ya ?!
Le sang chaud de l’Australien le fit s’énerver. De toutes évidences, l’allemand avait trouvé la réponse de l’énigme, mais ne s’était pas donné la peine de la communiquer. Cet égoïste se l’était gardé. Juste pour rester le premier. Pour rester supérieur. Ivan ne l’intéressait pas. Personne en fait. Juste lui. Tant que lui avançait et gardait la situation en main, tant que lui décidait, le reste n’était que des objets utilisables, avec ou sans leur volonté. Peu étonnant cette recherche de pouvoir.
Le côté russe vint tempérer les ardeurs d’Ivan qui avait commencé à jurer et taper une pique de terre à coups de pieds. Fichu OMDS ! Même la Russie slivienne était plus unie. Ivan retourna dans l’abri et récapitula la situation. La colère, la fatigue, le voyage…il s’endormit après avoir éteint la lampe pour économiser ses batteries.
Ivan se réveilla en sursaut. Son rêve, étrange, s’estompa peu à peu jusqu’à ne devenir qu’un vague souvenir flou. Combien de temps était-il resté endormi ? Il l’ignorait. Il ralluma la lampe, revérifia que rien ne lui manquait ou qu’il n’ya avait pas de changement. Tout était identique.
-Faut que je sorte d’ici ou je vais devenir fou. L’air est infect, je n’ai aucun support technologique ou logistique, je me fais lâcher, je ne sais pas ou je suis.
Le russe mangea un peu et but l’eau de la source. Il en fit une provision, récupéra ses affaires et s’en alla. Il s’engouffra dans la caverne. Cheminant, il arriva à une intersection. Sans réfléchir, il fonça tête baissée dans l’un des deux. Après ce qui lui sembla être deux heures de marche, Ivan s’arrêta juste avant de trébucher sur un objet sur le sol. Il pointa la lampe. Il fut horrifié de voir un cadavre. Gardant son sang-froid, il l’inspecta. Homme, slivien, militaire, mort inconnue, en décomposition semblable aux autres. Certainement le même bataillon. Son arme, chargeur vidé, gisait à ses côtés. Ivan fouilla le corps et trouva une grenade. Et une photo. Il le connaissait. Vládimir Nasbarov. Le russe s’assit. Il se détendit, vida son esprit et, après quelques instants, commença à entrer en transe. Il appela l’esprit de son défunt collègue. Après deux essais infructueux, ce dernier se présenta à lui.
Ivan avançait désormais doucement. Tout en avançant, il se remémora ce qu’il savait désormais. Son collègue, par honneur, lui avait refusé de nombreuses informations. Il lui céda juste que le Parlement Russe sous la direction directe des autorités principales de Sliven avait envoyé deux escouades à la recherche de ce lieu. Ils étaient persuadés d’y trouver une arme efficace pour combattre l’OMDHS. Un bataillon s’était perdu dans la forêt, l’autre avait rejoint la clairière. L’unique élémentaliste avait activé la statue. La suite, il refusa de la raconter. Il semblait comme horrifié. Il indiqua juste que d'autres à part lui avaient survécut à l'arrivée dans cette caverne. Il objecta sur les raisons de sa mort, et lui indiqua juste que cette zone semblait être un dédale de tunnels de lave vides. Il ignorait s’il y avait une sortie. Il disparut avant qu’Ivan ait pu en tirer davantage.
Soudain le chamane entendit un souffle derrière lui. Et des pas, étouffés, mais rapides et proches. Il éteignit sa lampe et se baissa immédiatement. Il sentit que quelque chose fouetta l’air au dessus de lui. En appui sur le sol, il donna un coup de ses deux pieds derrière lui. Il sentit qu’il touchait quelque chose. Il entendit un cri de douleur. Ou quelqu’un. Ni une ni deux, il donna un coup de pied pour faire chuter la personne qui se tenait debout, asséna un coup de coude au hasard et selon le contact, avait touché le ventre. Il sentit un poing se loger dans sa poitrine et des bras se débattre. Il alluma sa lampe et à l’ instant où il vit un visage il l’assomma d’un coup de crosse.
-Freeze !
Une voix derrière lui cria avec un fort accent russe. Ivan attendit et leva doucement les bras.
-Arms up ! Weapon down !
Le chamane avait parfaitement compris où se tenait l’autre soldat. Il se leva doucement, s’accroupit immédiatement en se jetant en arrière et tira. Il entendit un choc lourd et un tintement métallique. Il attrapa sur les bords de son sac une fusée éclairante et la lança devant lui, conscient que cela pouvait se retourner contre lui. Il vit au fond deux soldats plaçais instinctivement la main devant leurs yeux. Ivan remercia ses lunettes de soleil qu’il avait gardé sur son front et rabattu à temps.
-Teñvel e benn gwel ! Tennoù nerzhdizourennet !
Le jeune soldat russe se roula au sol et lança ses deux incantations. La première eu pour effet de faire perdre la vue à ses opposants. Ceux-ci hallucinaient en ne voyant plus rien, sauf du noir et perdait la notion de sens. Juste après, Ivan propulsa grâce à son arme son sort. Il fit exploser d’énergie l’âme de ses adversaires. Ceux-ci s’écroulèrent. Le chamane regarda autour de lui, et évita de justesse une boule de feu mais s’enfonça le pied droit sur un pieu. Hurlant de douleur, il regarda face à lui et vit au loin ce qu’il redoutait.
Un gradé slivien, élémentaliste, et certainement le chef du groupe, se tenait derrière une colonne. Ivan aurait dû s’en douter. C’était des tunnels de lave. L’eau n’aurait pas pu faire de stalactites ou de colonnes. Ils s’étaient cachés derrière celles que l’élémentaliste avait créées en l’entendant arriver. Mais l’australien russe n’avait pas le temps de s’en vouloir.
-Speredkorc’hwezh koublañin bezañbrizilmet !!
Ivan se servit de son sac pour encaisser la boule de feu et riposter juste après. Une forte bourrasque mentale saisit son adversaire, qui perdit le contrôle de son corps. Il hurla de douleur, en gesticulant, se releva et incapable de marcher tant chaque muscle le faisait souffrir et trembler, il culbuta et s’empala la gorge sur un pic qu’il avait il y avait quelques secondes fait se dresser contre le châtain.
Combattant sa douleur au pied et sa brûlure au bras, Ivan dissipa d’un revers de la main les larmes de douleur qui perlaient au bord de ses yeux, et examina attentif autour de lui. Constatant que le combat était terminé, il éteignit son sac en frappant sur les flammes. Il le vida en vitesse et chercha où se trouvaient les pansements. La plupart des potions étaient détruites, les habits incendiés et un peu de nourriture carbonisée. Prenant un T-shirt de rechange qu’il déchira, il se fit un garrot à la cheville. Il prit une paire de chaussettes en bouche qu’il mordit. Et en la mordant de toutes ses forces pour s’éviter de hurler et se déchirer la mâchoire, il enleva son pied d’un coup sec du pieu grâce à ses mains. Il suffoqua de douleur quelques instants avant de parvenir à retirer sa chaussure et appliquer sa dernière potion valable de soin. La douleur se dissipa peu à peu.
Le russe demeura assis et muet durant de nombreuses minutes. Une fois la plaie superficiellement guérie car la potion avait fini d’agir, il s’enroula le pied de nombreux habits, ramassa l’utile et ce qui était intact. Son GPS, son téléphone, deux fusées, une éclairante et une de détresse, un peu de nourriture, un peu d'eau, quelques bandages, un briquet, quelques balles et quelques habits. Il amassa le reste d'habits sur un des corps et l'incendia. Il regarda précisément vers où allait la fumée. Il partit dans cette direction et après une heure interminable de marche il arriva à une impasse. Il regarda le mur, alluma sa dernière fusée éclairante et vit que la fumée semblait aspirée par des fentes sur le mur. Ivan plaça la grenade dans une des fentes, et s’éloigna.
L’explosion fit gicler de nombreuses roches. Le chamane s’en approcha. Il sentait un léger courant d’air. Se servant de sa lampe comme d’une pioche il frappa la roche. Celle-ci tombait en morceau, puis la lampe était tellement cabossée qu’elle se détruisit dans ses mains. Fou de rage, fatigué, acharné, Ivan rentra en transe. Il appela à lui de nombreux esprits. Dans un état de presque inconscience, il les fit se concentrer devant lui sur le mur fissuré et concentra tant d’énergie ectoplasmique que le mur céda. Il fut soufflé par l'explosion qu'il avait créé. Le russe s’aperçut que le mur avait cédé, il n’en restait pas une grande épaisseur en fait. Boitant, écorché, il avança tant bien que mal. Il déboucha sur une autre grotte, mais vit devant lui de l’eau ruisseler. Elle était tiède. Il la suivit et aperçut au loin de la lumière. Se faufilant comme il put, il parvint à sortir de la grotte.
Le soleil était en train de se lever. Abattu, Ivan se laissa tomber sur le sol. Il saisit son GPS, et tenta de le reconfigurer. Celui-ci sembla perdu de longues minutes. Puis soudain il refonctionna, il avait une liaison satellite. Il était au beau milieu de la France, dans le massif central, dans la région du Cantal. Son téléphone, bien que salement amoché, daigna s’allumer, et Ivan eut tout juste le temps d’envoyer ses coordonnées GPS à la base suivit d’un Help avant qu’il ne s’éteigne. Le russe attendit, luttant contre la douleur et le sommeil, somnolant. Le soleil du midi l’éblouissait mais le réchauffait, lui seul perdu sur des monts en plein hiver. Il vit au loin un hélicoptère de Lómilendë arriver. Concentrant ses dernières forces, il jeta en l’air sa fusée de détresse qui lança dans les cieux une épaisse fumée rouge.
Les soldats le hissèrent et un mage de soin s’occupa de ses blessures. Le chamane s’évanouit de fatigue. Il se réveilla quelques heures plus tard, et vit au loin le château de Lómilendë. Ce dernier se posa. Ayant récupéré quelques forces grâce aux soins de son allié, il les remercia chaleureusement les avertit d’essayer de joindre le Lieutenant Adelsohn qui avait disparu au cours de leur mission. Et fonça écrire son rapport. Il le livra à ses supérieurs et s’effondra dans son lit. Il rêva qu’il enfermait Illian dans une boîte qu’il faisait flotter sur une coulée de lave qui s’engouffrait dans les tréfonds de la Terre, s’enfonçant vers le noyau et ressurgissant sous forme de cascade de fumée rouge sous la Tour Eiffel entourée d’arbres et avec des montagnes-volcans derrière.
En se réveillant Ivan prit une grosse aspirine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur les traces d'Adrazar [Brocéliande]- [Terminé]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Sur les traces d'Adrazar [Brocéliande]- [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contes et légendes de Brocéliande
» Les Habitants de Brocéliande
» [Baptème] Horace Karlglass de Guerlace-Brocéliande
» les chemins de la liberté
» Bretagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lómilendë :: Fin du Supplice :: Archives :: Archives de la trame 3 :: Posts de la trame 3 :: Le Monde :: Missions à travers le Monde.-