AccueilMembresPortailGroupesRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Intraitable, intrinsigeante & immuable. [Oslo - Norvège]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Erzèbeth Nàsdy
Patient(e) - service 3


Feuille de personnage
Nationalité: Finlandaise et Hongroise
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 54 ans

Nombre de messages : 467
Age : 24
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Intraitable, intrinsigeante & immuable. [Oslo - Norvège]   Ven 2 Mar 2012 - 0:06
Erzèbeth qui attendait sur un sofa pourpre fut interrompue dans ses pensées par l’arrivée d’un homme qui ouvrit une porte à sa gauche.

"- Madame la Générale, tout est prêt. "


En se levant la nordique fit preuve d’une grâce qu’elle semblait avoir perdu depuis qu’elle était sous l’emprise du gel cœur, puis elle emboita le pas au nouveau venu. Toujours avec la même noblesse, la finlandaise dévala une volée d’escaliers avant d’atteindre un grand hall de marbre où pendait au plafond un imposant lustre de crystal. Déjà la finlandaise entendait les bruits de la foule. Dans la salle adjacente à la pièce où elle se trouvait désormais en compagnie de plusieurs hommes et femmes politiques norvégiens elle allait tenir une conférence capitale devant une centaine de journalistes. Son discours serait retransmis en direct sur la première chaine de télévision norvégienne ainsi que dans de multiples autres pays. Pour l’occasion Erzèbeth avait revêtue une sublimissime robe à corset noire, elle portait de longs gants de velours de la même couleur et son épaisse chevelure ébène cascadait avec beauté sur sa nuque et ses épaules apparentes.

Accessoirement la générale avait nécessité une longue heure de maquillage préalable à son apparition afin de vivifier son teint qui était passé de blafard à pâle. La journée en elle-même avait également nécessitée de nombreux préparatifs. Quelques jours auparavant, des journalistes du monde entier avait été prévenus en toute discrétion de l’événement, on les avait informés sur le lieu et l’heure mais pas sur le sujet qui allait être traité. Il restait inconnu. La sécurité avait été bien évidemment maximisée. Outre les journalistes, de nombreux membres du haut conseil de l’OMDHS étaient venus pour assister à cette conférence.

De son côté Erzèbeth avait fait ratifié deux traités. Le premier stipulait que son mariage avec Liam Macchi était désormais nul et que par conséquent Erzèbeth ainsi que ses deux enfants Luka et Selena ne porteraient plus que le nom de famille « Nàsdy ». Le deuxième réaffirmait son titre de Comtesse de Hongrie. Si le premier n’avait provoqué aucun remous le deuxième avait fait l’effet d’un séisme. Le Gouvernement hongrois ayant voué allégeance à Sliven, avait depuis de nombreuses années destitué la famille Nàsdy de tous ses titres et actes de propriété. L’idée avait aussi été perçue comme saugrenue et inutile mais personne ne s’était mis en travers du chemin de l’étrange volonté de Madame la Comtesse. Parallèlement, la Générale avait envoyé une quantité massive de troupes au Kazakhstan avec à leur tête la très qualifiée lieutenant Santa Cruz.

Un des sorciers de sa garde fit signe à Erzèbeth qu’il était l’heure. A peine on ouvrit les portes qu’un véritable tsunami de flash s’abattit sur la finlandaise qui ne cilla pourtant pas d’un cil. L’allure noble et gracile la nordique s’avança jusqu’au centre surélevé de la pièce et se plaça derrière le promontoire. On l’annonça.

- Madame la Comtesse de Hongrie, Générale de l’Armée Finnoise et Générale de l’OMDHS Erzèbeth Victoria Nàsdy."


Quelques instants encore la nécromancienne laissa planer le silence, puis d’une voix autoritaire et froide elle prit la parole.

"-Peuples opprimés, peuples libres, citoyens du monde. En ce jour je m’adresse à vous tous, qui que vous soyez, ou que vous soyez. Qu’importe ce en quoi vous croyez. Il me semble que nous partageons tous un désir commun ; celui de voir la paix universelle se rétablir à nouveau sur Terre. Cette troisième guerre mondiale nous déchire depuis bien trop longtemps et nous déshonore tous autant que nous sommes, nous, créatures supposées si nobles et supérieures.

Si je m’adresse à vous ce n’est nullement pour vous inciter à garder espoir. La guerre va prendre fin, je m’y engage. Il n'est donc nullement question d'espoir mais de faits. Nous sommes sur la dernière ligne droite. Je m’étais jurée d’offrir un monde meilleur à mes enfants et de protéger les miens. J’ai trop longtemps échoué. Afin de pallier à cette défaillance je me suis vouée corps et âme à cette cause, à votre cause, à notre cause. Ainsi, il y a de cela un peu plus d’un mois, je me suis ensorcelée d’un Gel-Cœur. "


Un bruit unanime s’éleva de la foule. Certains cris portaient la marque de l’indignation, d’autre de la peur ou encore de l’incrédulité. Impassible la comtesse poursuivit rétablissant de par son autorité le silence.

"Contrairement à ce que l’on pourrait penser je suis tout à fait consciente de ce qui se passe et de ce que je me suis infligée. Je reste persuadée qu’une telle décision était nécessaire. L’émotion est une des plus grandes forces de l’homme comme l’une de ses plus grandes faiblesses. Le temps n’était plus à cette dernière mais aux actes. L’enchantement n’étant qu’à ses prémices, je compte bien faire œuvre avec brio du savant mélange de raison et de ressenti qu’il me reste. Alors que je vous parle le Kazakhstan va tomber, offrant ainsi un accès direct à l’OMDHS à la Russie et aux pays alentours. D’autre part, le Costa Rica et l’Islande ont officiellement rejoints nos rangs. « A quel prix ? » Me demanderont certains. «Je ne suis pas à mon poste pour être populaire. Juste pour mettre fin à cette guerre. » Telle sera ma réponse."

Erzèbeth marqua un nouveau silence que la salle s’empressa de remplir de murmures excités. Un homme vint apporter trois lettres à la noiraude qui reprit.

"J’ai ici trois missives. En provenance respectivement du gouvernement slovène, croate et slovaque, qui m’annoncent qu’ils sont disposés à engager des négociations et à rejoindre nos rangs. La machine est en marche. Sliven va tomber. Quiconque se mettra en mon chemin se risque à perdre la vie. Je ne reculerai devant rien pour rendre à la Terre et à nos nations la paix qu’elles méritent. De gré, ou de force."


Lorsque la foule comprit que ce nouveau silence allait être définitif et que la comtesse avait fini son discours un tonnerre de grondements s’éleva. Applaudissements, gobliquets, sifflements, huées, louanges, cris, questions à la volée […] Sans en tenir compte Erzèbeth se retira. En laissant la salle, la comtesse laissait des images d’elles qui avaient déjà fait le tour du monde, des images qui montraient peut-être pour la dernière fois une femme encore habitée par des sentiments. Alors qu’elle montait les escaliers et rejoignait à nouveau sa chambre, la noiraude sentit ses entrailles commencer à picoter désagréablement. La bête revenait. Sa tête lui tournait. La nécromancienne s’enferma dans ses quartiers et s’assit. La chaleur se rependait. Le rire de deux enfants. Un lac. Une chevelure rose. Une main qui passe négligemment dans des cheveux ébène. Puis la douche froide. Son cœur sembla se compresser et le Gel-Cœur chassa violemment la nostalgie qui avait commencée à s’emparer de la finlandaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Intraitable, intrinsigeante & immuable. [Oslo - Norvège]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un jeune PRODIGE de la norvège de 10 ans
» En Norvège, de la bière coule des robinets...
» Norvège
» Le système scolaire scanadinave (Norvège)
» Championnat du monde de Biathlon à Oslo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lómilendë :: Fin du Supplice :: Archives :: Archives de la trame 3 :: Posts de la trame 3 :: Le Monde :: Missions à travers le Monde.-