AccueilMembresPortailGroupesRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Plainte malicieusement diabolique [Erzèbeth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Alice Brooks
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Néo-Zélandaise / Canadienne
Magie pratiquée: Elémentalisme
Âge:

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Plainte malicieusement diabolique [Erzèbeth]   Dim 15 Avr 2012 - 17:18
Un sourire en coin perlait sur le visage clair de la sorcière fougueuse, sa démarche était d’une assurance parfaite, c’est à peine, si quelqu’un aurait pu deviner qu’Alice venait d’assister à un « combat ». Ce n’est que devant la porte du bureau de la grande nécromancienne sans cœur, que la jeune femme perdit son air victorieux. Elle avait tout intérêt à la jouer fino, si celle-ci ne voulait pas que la Nàsdy ne réagisse en sa défaveur. L’élémentaliste respira un grand coup durant lequel elle se remémora parfaitement avec quel brio, elle avait réussi son tour de force.

Quelques temps auparavant, elle assistait au cours du professeur Tugendbach qui était par ailleurs sa cible. Celui-ci avait gratifié la classe d’un début de court intéressant leur proposant l’apprentissage des différents clones élémentaires. Ce ne fut que par la suite que l’ex-coordinateur avait décidé de rendre son cours brutale et dangereux, au plus grand bonheur de la néo-zélandaise. C’est par un clone de feu explosif qu’Alice comprit qu’Ambroise allait pousser ses élèves à se défendre et à riposter. Pour le bien de son plan, il fallait qu’elle reste en retrait et passe pour quelqu’un de faible. Chose très facile à réaliser étant donné que les protagonistes ne voyaient pas en elle quelqu’un de potentiellement dangereux. Le feu était son deuxième élément et grâce à celui-ci elle réussit à aspirer une partie de l’explosion afin de ne subir que de moindres dégâts et à maintenir l’illusion. Elle avait ensuite fait appel ironiquement au clone d’air dont elle venait d’apprendre l’existence. Identique à sa personne, il maintenu l’illusion suffisamment afin d’aller s’engouffrer dans les décombres du deuxième étage et permettre ainsi à sa maîtresse de disparaître vers les sous-sols de Lómilendë dans la plus grande tranquillité.

Le cours devait être sur le point de se terminer à présent. Et les élèves n’allaient pas tarder à retrouver une copie immatérielle de sa personne. Alice prit son courage à deux mains devant cette porte qui la glaçait d’effroi. Elle frappa distinctement trois fois et entra lorsqu’on l’y invita.

« Bonjour Générale Nàsdy. Navrée de vous importuner, mais je crains devoir vous formuler une plainte que j’aimerais faire à l’encontre du professeur Tugendbach. »

Elle raconta dans les moindres détails le déroulement du cours qui avait dégénéré, faisant de son mieux pour souligner à quel point l’ex-coordinateur dépassait les bornes. Il était certain que ses notes allaient en pâtir, vu son inaction, mais Alice n’en avait que faire. Ambroise n’avait pas à reconnaître sa valeur, juste lui donner des cours afin que la jeune femme les assimile et puisse les utiliser pour son propre usage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Erzèbeth Nàsdy
Patient(e) - service 3


Feuille de personnage
Nationalité: Finlandaise et Hongroise
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 54 ans

Nombre de messages : 467
Age : 24
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Plainte malicieusement diabolique [Erzèbeth]   Dim 15 Avr 2012 - 17:56
Un rire éclatant, pur. Des enfants. Selena court après son frère dans le jardin ; Erzèbeth les regarde tendrement. Liam arrive, il porte un plateau de thé. La nécromancienne regarde son mari avec douceur et le remercie, ce dernier lui verse une tasse du breuvage mais lorsque la scandinave le porte à ses lèvres elle se rend compte que c’est du vomi. La noiraude lache la tasse avec un cri de dégout. Elle cherche Liam du regard ; il est étalé par terre, éventré, Selena et Lukas joue avec ses viscères.

"NON !"


Erzèbeth ouvre les yeux. Elle est debout, cramponnée à son bureau. C’est là bête. La comtesse pour un nouveau cri de rage et envoie la lampe de son bureau valdinguer contre le mur.

"Espèce de garce. Disparais ! MEURS JE TE DIS ! CREVE SAL ETRE FAIBLE."

Un nouveau cri et une terrible déflagration heurte le mur à sa gauche de plein fouet. Les débris volent, les étagères s’écroulent. Son ventre se contracte. Erzèbeth vacille mais tient bon.

Le Gel-Cœur bien qu’en phase finale se heurtait désormais plus que jamais à la bête. Un combat de feu et de glace s’était engagé au sein de la scandinave. Son corps refusait de se soumettre totalement et le sort ne pouvait finir son œuvre. Le résultat était effrayant ; la comtesse était devenue une espèce de folle schizophrénique. La nécromancienne devait user de plusieurs lourds sortilèges nécromants par jour afin d’une part de faire progresser le Gel-Cœur et d’autre part de calmer la bête.

On frappa à sa porte. La noiraude jeta un coup d’œil aux alentours. De la fumée noire s’élevait du coin de la pièce qui avait subit ses foudres et le grand miroir situé en face d’elle lui renvoyait l’image d’une femme aux traits creusés, tirés et au teint livide. Ses cheveux commençaient à se parsemer de gris. Erzèbeth avait perdu toute beauté, elle était devenue carrément effrayante. D’un vif coup de poignet elle remit de l’ordre dans son bureau. Alice entra, à la vue de la Générale elle se figea quelques secondes, comme parcourut par un frisson. Ou était la grande Erzèbeth ? La beauté froide ? Il ne restait plus que de la pierre et des yeux si glacials qu’ils vous transperçaient. Alice fit un petit compte rendu de la situation. Ambroise… La vague de chaleur se propagea. La bête revenait au galop. Erzèbeth jeta un rapide coup d’œil à la mappemonde posée sur son bureau. Dans 3h elle devait quitter le pays pour se rendre à Ankara. La comtesse reporta son regard sur Alice.

"Rompez. Je me charge de ça. "


La Générale passa devant la soldate sans lui accorder un regard de plus et s’éleva dans les hauteurs du château.

[Suite : Ici]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Plainte malicieusement diabolique [Erzèbeth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Plainte contre Radio-Canada
» Vient porter plainte contre Aurélien (Léo)
» Un post DIABOLIQUE!!!!
» Plainte officielle sur great canadian miniatures
» Le Gvt haitien n'a pas annule la plainte contre JBA: Preval

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lómilendë :: Fin du Supplice :: Archives :: Archives de la trame 3 :: Posts de la trame 3 :: Base Souterainne :: Département du Combat :: Bureau Générale Nàsdy-