AccueilMembresPortailGroupesRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Figures historiques du monde la magie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Hannibál Masaryk
Chef du service 5 - Hyde


Feuille de personnage
Nationalité: Hongrois
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 34 ans

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 25/04/2014

MessageSujet: Figures historiques du monde la magie    Lun 19 Jan 2015 - 18:46


Erzsébet Báthory
Nécromancienne
1560-1614

Considérée comme la véritable Mère de la "Grande" Nécromancie; la Comtesse Bathóry eut une vie enflammée et scandaleuse. Estimée comme la plus puissante des nécromanciennes elle ne fut détrône que près de 4 siècles plus tard par sa propre arrière-bis-petite-fille : Erzèbeth Nàsdy. Bien que son arrière-bis-descendante ait réussi la prouesse de la surpasser en puissance, de facto, Erstébet reste la seule et unique nécromancienne qui ait jamais autant fusionnée avec la mort; explorant jusqu'aux plus démoniaques et vils sentiers de cette versatile magie. La Comtesse Bathóry reste également la femme la plus cruelle et ambigüe jamais vue. Œuvrant d'un côté pour le bien et l'éducation de jeunes sorciers et sorcières, elle était d'autre part une magicienne perverse et obscure qui fut condamnée à être emmurée vivante dans son château pour avoir assassiné et fait assassiner plus de 600 vierges afin de se baigner dans leur sang; gardant ainsi jeunesse et beauté. Fondatrice de Lómilendë elle en fut aussi la perte définitive. L'inquisition qui menait en ce temps une guerre sans merci à la sorcellerie s'empressa de pourchasser la Comtesse : L'école ferma et ne put rouvrir une fois la "Chasse Aux Sorcières" terminée. En effet; Erzsébet était morte entre temps. Vénérée par bien des adeptes de l'Art Obscur, la Nécromancie doit énormément à cette Comtesse Sanglante qui fit passer cette magie du stade "d'art inférieur et décadent" à celui "d'art puissant et redouté". La Hongroise est à la base de la plupart des plus cruels sorts nécromanciens qu'elle inventa elle-même; notamment le plus qu'efficient "Rigor Mortis". Inspirant un savant mélange de dégoût et d'admiration, la Comtesse Erzsébet Báthory marqua profondément l'Histoire de la Magie de sa mordante empreinte.



Maël Adrazar
Elémentaliste
1545 - 1620
Figure emblématique de plusieurs générations, Maël Adrazar - dont l'élément chéri était le feu - assit la suprématie de sa magie non seulement en son temps , mais contribua à préserver les sorciers et sorcières d'Europe de la folie destructrice de l'Inquisition. Se révélant très tôt comme un élémentaliste d'exception il devint aussi très rapidement un homme puissant et influant. Très droit et extrêmement consciencieux il gouverna avec droiture et justesse le nord de l'Allemagne pendant de nombreuses années. Il fut l'un des trois fondateurs de la prestigieuse école de renommée mondiale Lómilendë. A la fermeture définitive de celle-ci il regagna sa terre natale et ouvrit sa propre école d'élémentalisme à Berlin. Ce grand mage fut l'inventeur de la "Flamme Adrazar" - un sortilège de feu perpétuel -qui lui valut d'ailleurs d'être assassiné. La convoitise, l'envie et la jalousie poussèrent de multiples élémentalistes à se débarrasser de Maël, lui arrachant sa découverte. Seulement, l'homme l'emporta dans sa tombe et la légende de la "Flamme d'Adrazar" fait désormais parti du folklore germanique. De nombreux siècles après son trépas, son arrière-bis-petit-fils devint non seulement un des meilleurs mages de type élémental qu'il ne le fut jamais, mais parvint même - dit-on - à découvrir le secret de son ancêtre et de la "Flamme d'Adrazar".



Zaïna Oby 
Chamane
1545-1665
Zaïna Oby eut une vie exceptionnellement longue. La chamane naquit dans l'actuel Zaïre où elle y décéda paisiblement un siècle plus tard. Chamane surpuissante elle voyagea à travers le monde s'empreignant des divers chamanismes de la planète. L'africaine séjourna plusieurs années en Amérique du Sud, parcourue tout son continent natal, visita l'Australie et se rendit aux quatre coins de l'Asie. Elle fut alors la première chamane à synthétiser toutes les variations de l'Art Majoritaire; rendant à l'Art de l'Essence ses lettres de noblesse. Elle développa entre autre la possession et les totems protecteurs, inventa des centaines de formules libératrices d'esprits frappeurs et débarrassa le monde des plus vils ectoplasmes de l'enfer. On lui doit notamment la disparition de Belial; un puissant esprit infernal qu'elle terrassa au court d'un combat sans merci alors qu'elle était âgée de 76ans. Zaïna Oby est la dernière des trois fondatrices de la légendaire école Lómilendë. Après la fermeture de celle-ci elle alla s'installer pour deux lustres à Buenos Aires où réside d'ailleurs sur la place principale une statue à son effigie. Grande magicienne et femme aimante elle eut 15 enfants. Reconnue comme la plus douée des chamanes de l'Histoire elle fut égalée puis surpassée par sa propre arrière-bis-petite-fille : Vanina Tuskiyo. Cette dernière fut d'ailleurs l'instigatrice du projet qui redonna vit à l'école Lómilendë.



Amalrik Eivind Ackien 
Bimage, E-N
1901-2016

Amalrik Eivinf - "Fort au combat qui est toujours victorieux" - Ackien naquit à l'aube du 20ème siècle à Oslo de parents Anglais. S'il fallait nommer le mage le plus puissant qui ait jamais vécut ce serait sans aucun doute cet homme d'exceptions. Issu d'une lignée prestigieuse en terre nécromancienne il était un bimage élémentaliste-nécromancien qui maitrisait les deux magies à la perfection. Particulièrement intelligent il reçut toutes les distinctions possibles et imaginables et prit la tête de nombreuses organisations. Nommé au poste de directeur de l'OMDS en 1983 il occupa cette fonction jusqu'à son décès en 2016. A l'apogée de son pouvoir le Mage Ackien s'était presque élevé au rang de Dieu. Il nettoya le monde des mages noirs qui eurent le malheur de vivre à la même période que lui et fit avancer considérablement les relations non seulement entre les trois Arts mais entre les humains et les sorciers. Amalrik fut clairement l'homme du 20ème siècle. Figure incontournable il était partout. Cependant, tout aussi puissant et talentueux qu'était Ackien c'était un humain. Aussi a mesure qu'il vieillissait, l'anglo-norvégien faiblissait. En 2005 il nomma la prometteuse Erzèbeth Nàsdy au poste de Générale de l'Armée de l'OMDS et la promut en tant que son propre bras droit. Des tentions s'installèrent cependant très vite entre la femme d'action et l'homme désormais rangé. Ackien devint bureaucratique et se laissa biaisé par sa naïveté et sa foi en l'humain. Aussi malgré les exhortations de son bras droit il ne stoppa pas l'ascension de Sliven par la force. Lorsque Sliven attaqua Lómilendë et commença à s'emparer lentement du monde il était trop tard. Ackien se retrouva seul, il avait perdu la confiance qu'on lui accordait et s'était grandement affaiblit. Il mourut de maladie à Stavanger en Norvège après avoir passé les dernières années de sa vie à lutter contre l'unique menace qu'il n'avait pas su contrer. 



Nikolaï "Barbados" Griksy 
Nécromancien
1935-2005

Né à Тулун en Russie, Nikolaï se fit très vite appelé Barbados; en référence à un très ancien Dieu Nécromant. L'homme se révéla également assez vite être un nécromancien redoutable, tout au moins dans la maitrise des cadavres et autres créatures d'outre-tombe. Il fit de cette branche de l'Art Obscure son fil de vie. Il suivit des études dans des écoles de qualités moyennes et s'envola - une fois sa scolarité terminée - pour la Slovaquie sur les traces d'Elyzabeth-Erzsébet Báthory. Après de longues années passées à Trenčín, il décida de retourner dans sa terre natale la Russie. Il s'installa à Vladivostok où il prit la direction d'un groupe à son nom. Les Barbados. Il assit son pouvoir sur la ville russe et en devint très rapidement le despotique dirigeant. Nikolaï était un nécromancien hors-pair mais surtout un homme cruel et assoiffé de sang. Très vite ses pratiques sur les humains et sorciers qu'il prenait pour cobayes furent dénoncés au grand jour et l'OMDS intervint. Les Barbados furent dissout et Nikolaï fuit la Russie pour l'Argentine. Lors de la création de Sliven, il fut l'un des premiers à rejoindre la cause de Jonathan Do Sliven. Il devint d'ailleurs son bras droit et le général de l'armée slivienne. Son nom entra dans l'histoire lors du massacre de Vancouver. Un détachement d'assassins avec à sa tête Barbados mit à feu et à sang le bâtiment de l'OMDS de la ville. Barbados releva ensuite une centaine de morts et les lâcha dans les entrailles de la cité pour qu'ils se nourrissent. L'horreur de l'acte et la maitrise dont avait fait preuve le russe en ramenant de si nombreux cadavres à la vie le rendirent célèbre. Il mourut en 2005 de la main de sa rivale directe Erzèbeth Nàsdy; lors de la fameuse bataille du Chili qui rendit à son tour le comtesse mondialement connue. A la tête de l'armée de l'OMDS elle écrasa l'armée slivienne et tua leur général Nikolaï au cours d'un duel épique. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Figures historiques du monde la magie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ascadian, Monde de Magie et d'Aventures
» Ascadian, Monde de Magie et d'Aventures
» La magie dans notre monde.
» Possible création de //nom de monde quelconque//
» Listes des Postes & Métiers du Monde Magique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lómilendë :: Aux Portes de l'Enfer :: Encyclopédie :: Pour en savoir plus-