AccueilMembresPortailGroupesRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Âcre lune [Arkann Amargànt] - Termimé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Selena Nàsdy
Psychologue


Feuille de personnage
Nationalité: Finno-Hongroise
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 24 ans

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Âcre lune [Arkann Amargànt] - Termimé   Jeu 26 Fév 2015 - 23:04
Assignée pour une période indéterminée au service du docteur O’Briain, Selena avait estimé qu’une étude approfondie des patients de Nyx ne serait pas une mauvaise chose. Elle passerait les prochaines semaines à travailler avec eux. Ce matin, elle était donc arrivée en avance à Lómilendë. Quoi que pas aussi tôt qu’elle l’aurait désirée, il y avait eu pas mal d’embouteillages à la sortie sud de Dublin. Avant sa première ronde, la noiraude s’était donc emparée du premier dossier sur sa pile et s’était mise à l’étudier plus en détails. Arkann Amargànt, 21 ans. En espérant que sa personnalité ne soit pas aussi âcre que son nom, Selena s’intéressa plus en détails au cas. Il souffrait d’une étrange forme d’amnésie couplée à des crises d’angoisses elles même résultats d’un PTSD. La psychologue sentit l’excitation monter. Le syndrome post traumatique était un sujet qu’elle maitrisait bien et qu’elle avait beaucoup étudié. Elle rangea donc négligemment les autres dossiers en laissant celui d’Amargànt en évidence, elle poursuivrait la lecture lors de sa pause de midi.
Aux alentours de 11h40, Selena prit donc sa pause. Elle se rendit à son bureau et entre deux morses de son diner se replongea dans l’étude d’Arkann. Il était bien jeune, trois ans de moins qu’elle, et pourtant déjà si atteint. Selena remarqua que l’espace laissé libre pour annoter la catégorie du patient était marquée d’un « en évaluation». Elle haussa les sourcils. Voilà un bon exercice. Elle pourrait aller l’évaluer et le catégoriser, une fois qu’Aedan aurait posé un diagnostic final avec une catégorie elle pourrait comparer cette évaluation à la sienne.  Elle eut un bref moment d’hésitation. On ne lui avait pas demandé d’évaluer ce patient. Qu’importe ; elle était là pour apprendre et s’exercer. Le dossier fermement en mains elle se dirigea donc vers la chambre du patient.
Une fois devant la porte elle frappa et entra. Il était là ; assis sur son lit. La finno-hongroise tira une chaise qu’elle plaça en face de lui, s’assit et se présenta.
Bonjour monsieur Amargànt. Je m’appelle Selena Nàsdy. Comment allez-vous aujourd’hui ? L’établissement vous plait-il ?

Les présentations faites et les premières questions à peine posées, la psychologue avait ouvert un calepin dans lequel elle était déjà prête à écrire. Plus elle en apprendrait sur l’amnésie et les différentes façons d’y remédier, mieux elle serait armée pour s’occuper de sa propre mère. N’importe quel indice pouvait lui être utile et l’étude de cas était le meilleur moyen de collecter des informations et d’en tirer ensuite quelque chose. Son cerveau fonctionnait à toute allure. La partie sur les traitements était vide, aucune tentative conventionnelle n’avait porté ses fruits jusqu’à maintenant. Un sentiment qu’elle ne savait pas rationnaliser lui inspirait pourtant confiance. A Lómilendë, la vie d’Arkann allait changer. Ce lieu dégageait une magie qui lui était propre et avait toujours été le foyer d’événements extraordinaires. En bonne professionnelle, Selena ne put ignorer que l’espoir qu’elle nourrissait pour Arkann était en fait celui qu’elle avait pour sa propre mère internée un étage en dessous. 


Dernière édition par Selena Nàsdy le Mer 4 Mar 2015 - 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arkann Amargànt
Invité




MessageSujet: Re: Âcre lune [Arkann Amargànt] - Termimé   Ven 27 Fév 2015 - 20:48
Le jeune élémentaliste était assis au coin du lit, penché en avant, ses deux jambes en appui sur le sol, il fixait la porte de sa chambre au moment précis où l'on frappa. Il ne répondit rien, mais nonobstant, une fille fit son apparition dans la pièce. Elle s'empressa de tirer une chaise à elle, qu'elle positionna en face de lui, s'y assit, et se présenta, entamant la ronde des questions habituelles. De Selena se dégageait de la sérénité.

- Selena !  s'exclama Arkann, Merveilleuse! Enfin, je veux dire l'établissement est merveilleux. Pour ce que j'en ai vu il est très à mon goût, et pour tout dire j'ai hâte de l'explorer moi-même, parce que je pense n'avoir pas vu la moitié de ce qui s'y cache. Et sinon, compte tenu des circonstances récentes, amnésie, angoisses et autres conneries, je vais plutôt bien.

Au premier coup d'oeil, cette fille était à peine plus âgée que lui. Et la voilà qui lui servait du monsieur et du vous. C'en était presque embarrassant, bien que professionnel, et dans tous les cas ça ne lui convenait pas. Ce qu'il ne put se retenir de manifester.

- C'est indispensable le monsieur et les vouvoiements? Parce que nous avons certainement presque le même âge, et même si c'est plus pro, approprié, et que nous nous connaissons fort peu, je ne me vois pas continuer de la sorte...

Alors qu'il adressait sa réponse en ces termes à la prénommée Selena, le garçon se pencha vers elle - elle n'était pas très éloignée de lui - et osa un geste provocateur en se permettant innocemment de recaser quelques unes de ses mèches à elle, parties en 14 juillet alors qu'elle était entrée dans sa chambre. Des gentlemen anglais eurent trouvé le geste inadéquat, lui, ca lui était bêtement égal. Et puis il était américain. Maintenant, elle était presque parfaite. Il sourit, ce qu'il n'avait plus l'habitude de faire depuis quelques mois. Restait une question essentielle. 

Mais qu'est-ce qu'ils fichent ici au juste, elle et son calepin? C'est le début de la thérapie? Ce n'était pas à O'Briain de s'en charger? 

- Et donc, que me vaut l'honneur? 

Arkann Amargànt ne souriait déjà plus du tout. Il avait rétabli un peu plus de distance avec sa visiteuse et était à présent impatient d'entendre ses réponses. Serait-elle un élément décisif pour achever sa quête de la mémoire? Lui permettrait-elle de stabiliser ses pouvoirs? Etait-elle là pour l'aider? Tout cela paraissait ouvert.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Selena Nàsdy
Psychologue


Feuille de personnage
Nationalité: Finno-Hongroise
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 24 ans

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Âcre lune [Arkann Amargànt] - Termimé   Dim 1 Mar 2015 - 20:49
Le jeune américain se révéla bien vite être du genre bavard. Enjoué, il répondit aux questions de Selena en lui retournant systématiquement des interrogations de son cru. Il était extraverti, direct et un brin dragueur. Bien américain ne put s’empêcher de penser la psychologue. Elle l’écouta patiemment et avec attention, buvant et décortiquant avec application chacune de ses paroles. Elle ne cilla pas lorsqu’il s’aventura même à remettre une mèche rebelle de sa chevelure corbeau en place. Elle sourit lorsqu’il évoqua leur ténue différence d’âge et fronça imperceptiblement les sourcils lorsqu’il demanda la raison de sa présence, le visage désormais fermé. Visiblement, quelque pensée était venue le contrarier.

En vérité Arkann, l’honneur sera tout mien. Je suis une psychologue en train d’effecteur mon doctorat à Lómilendë. Je suis donc une étudiante. Je ne vais pas te faire l’outrage de te demander de me donner du « madame » alors que je suis en formation et pas bien plus âgée que toi.

Le ton était chaleureux et un sourire sincère irradiait son visage. Elle reprit.

Par contre, que je les choses soient claires. J’ai beau être jeune, je suis une professionnelle certifiée et je suis là pour t’aider, pas pour te divertir. 

Le message n’avait rien d’autoritaire. Selena tentait simplement de rassurer Arkann. Elle n’était ni une usurpatrice mais bel et bien une psychologue compétente prête à faire tout son possible pour rendre sa vie meilleur et le soigner.

Je suis ravie d’entendre que tu vas bien et de savoir que tu as l’air de te plaire ici. Comme je te le disais juste à l’instant, je suis en formation. Aujourd’hui je vais procéder à une rapide évaluation de ton cas que je transmettrai au docteur O’Briain, le chef de service que tu as déjà dû rencontrer. Il évaluera mon évaluation et décidera de la catégorie qui te convient le mieux et des traitements les plus appropriés. Jusqu’ici, est-ce que tu as des questions ?

Aux aguets, Selena attendait avec concentration la réponse d’Arkann, prête à écrire dans son calepin. Le premier contact se déroulait jusqu’à maintenant dans de parfaites conditions. Le jeune homme semblait brillant et disposé à coopérer. S’il persistait dans cette fabuleuse philosophie, les examens se passeraient en un rien de temps. Elle irait ensuite amener le dossier à O’Briain et le traitement pourrait commencer au plus vite. La nécromancienne comptait bien restée proche de ce cas qui la fascinait déjà. La gestion des angoisses ne devraient pas être trop difficile mais l’amnésie se posait comme un vrai défi. Tout problème a une solution et Selena comptait bien trouver celle du cas Amargànt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arkann Amargànt
Invité




MessageSujet: Re: Âcre lune [Arkann Amargànt] - Termimé   Dim 1 Mar 2015 - 22:15
Elle lui plaisait davantage que O'Briain. En plus du sourire, son visage irradiait la sincérité, ce qu'Arkann n'avait su retrouver chez le docteur. Mais peut-être se devait-il encore de laisser une chance à ce dernier, qu'il n'avait pas vraiment vu à l'oeuvre jusqu'à maintenant. En tout cas, Selena avait pour elle une certaine prestance, et bien sûr son jeune âge, qui la rapprochait forcément davantage du garçon. Et puis l'Américain éprouvait aussi pour cette femme une vague attirance. Ce qu'elle était vraiment, il l'ignorait pour l'heure. L'avenir le dirait. 

Arkann s'était placé en retrait, le dos appuyé contre la paroi le long de laquelle son lit avait été placé. Il écouta, de marbre, les propos de la brune et ne manifesta plus la moindre émotion sur son visage aux traits désormais figés. Enfin, la fille lui demanda s'il avait des question. 

Alors qu'il ramenait ses jambes à lui, dans une position quasi foetale, le sol de la chambre parut un bref instant traversé de faibles vibrations. Si faibles qu'Arkann n'était même pas certain de les avoir perçus. Selena en tout cas ne fit aucune remarque à ce sujet, ce qui lui permit de répondre à son interrogation.

- Oui. De quelles catégories me parles-tu, à quoi elles correspondent? Est-ce que j'aurai mon mot à dire? Ca aura une incidence sur mon traitement? 

A nouveau, une très brève secousse à l'endroit du sol, plus intense mais si limitée dans la durée qu'on ne savait dire après coup si elle avait été bien réelle. Mais Arkann Amargànt avait encore un ultime questionnement qu'il espérait voir rayé de sa liste lors de cette première visite.

- On dirait bien que toi aussi tu as des pouvoirs magiques... mais je n'arrive pas à dire si comme moi tu es élémentaliste. Quel est ton art Selena?

Et alors qu'il s'apprêtait à accueillir les informations qu'il avait quémandées, il se mit lui à trembler. D'abord discrètement, mais il avait de plus en plus de mal à dissimuler ce fait. Il espérait que cela passerait inaperçu et cesserait rapidement. Mais c'était sans compter sur les larmes qui commençaient à perler aux coins de ses yeux. Une vague de peur l'envahissait, insidieusement, lentement, et sans raison. Le garçon redoublait d'effort pour se contenir. Il ne voulait pas se révéler dans ses moments de faiblesse à la jeune femme. Pas maintenant, pas la première fois. Multipliant les efforts, il finit par se mordre la lèvre inférieur au sang. Le liquide carmin perlait à l'extrémité de sa bouche. Fébrile et crispé, il passa rapidement sa langue à la hauteur de la blessure, au coin de la bouche, pour soustraire à la vue de Selena ce fluide qui sinon trahirait définitivement la présence imminente d'une crise. Arkann devait abrégé l'entretien, ou abandonner tout espoir que les symptômes n'échappent à la doctorante. D'un mouvement rapide mais discret et assumé, il chassa ses larmes d'un revers de la main, alors qu'il ramenait son bras gauche le long du corps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Selena Nàsdy
Psychologue


Feuille de personnage
Nationalité: Finno-Hongroise
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 24 ans

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Âcre lune [Arkann Amargànt] - Termimé   Lun 2 Mar 2015 - 21:32
Selena ne laissa rien transparaître de sa surprise lorsqu’Arkann lui demanda ce à quoi correspondaient les catégories. Il lui semblait que toutes ces informations auraient dues lui être transmises. Avant de lui répondre, la psychologue remarqua que l’élémentaliste s’était ramené sur lui-même en position fœtale. Elle décida de ne pas le relever dans un premier temps.

Il existe deux catégories. A et B. Grosso modo elles correspondent au degré de complexité des pathologies dont sont atteints les patients. Une catégorisation dans l’une ou l’autre entraine donc bel et bien une prise en charge différente. Il est donc capital que tu sois bien orienté. Tu as bien sûr ton mot à dire mais le plus gros du travail c’est à nous autres, psychologues et psychiatres de le faire. A toi de ne nous aider en nous accordant ta confiance.

La finno-hongroise afficha un sourire chaleureux qui s’étira à l’écoute de la dernière question. Elle avait toujours trouvé fascinant que les sorciers puissent se reconnaitre entre eux. Ils sentaient les auras magiques, avec le temps et l’expérience beaucoup arrivaient même à devenir l’art de chaque magicien. Un savant mélange de logique, d’observation et d’intuition faisait souvent l’affaire.

En effet Arkann, je suis une sorcière. Nécromancienne pour être plus précise.

Elle s’étonna d’ailleurs qu’il ne l’ait pas su. Elle qui avait l’immense chance/malédiction d’être la fille d’une des plus célèbres magiciennes des 50 ans dernières années et la plus puissante nécromancienne qui ait jamais existée. L’ignorance de l’américain s’expliquait certainement d’une part par sa nationalité, Erzèbeth – sa mère – était bien plus connue en Europe ainsi que par, évidemment, sa condition d’amnésique. Ne pas être « la fille de » faisait beaucoup de bien à Selena, plus qu’elle ne l’aurait imaginé. Avec Arkann elle se sentait libre, rayonnante même, hors de la sempiternelle ombre de son illustre maternelle.

Brièvement perdue dans ses pensées elle remarqua soudainement la tension qui émanait du jeune élémentaliste. Il semblait angoissé. La psychologue opta pour une prise en charge douce de la situation. Agir comme si de rien n’était et orienter l’attention du patient sur autre chose pourrait suffire. Si la situation empirait elle se tenait néanmoins prête à agir en conséquence.

Si j’en crois ton dossier tu es élémentaliste juste ? Dis-moi, quel est ton élément de prédilection ?

La nécromancienne annota en vitesse quelques mots dans son calepin sans quitter Arkann du regard. Si la manœuvre fonctionnait elle pourrait continuer son évaluation mais si dans le cas contraire, l’américain n’arrivait pas à se calmer et que l’angoisse prenait le dessus, elle devrait aviser. Le cas échéant serait en soi un indice de catégorisation. Si par contre, comme elle l’espérait, la distraction fonctionnait, la suite de son évaluation était toute tracée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arkann Amargànt
Invité




MessageSujet: Re: Âcre lune [Arkann Amargànt] - Termimé   Lun 2 Mar 2015 - 22:26
Un frisson affreux lui traversa l'échine aux mots  "[...] Nécromancienne pour être plus précise." Ainsi donc, elle appartenait à la catégorie chelou de la gente magicienne. Bien sûr, Arkann n'avait désormais plus qu'une vague idée de ce qu'était un nécromancien, à savoir, ce que son expérience de vie des derniers mois lui livrait sur la question. Le reste était enfui dans une partie inaccessible de sa mémoire, celle qu'il souhaitait naturellement remettre à flot, par tous les moyens. Il y a lieu de relever ici toutefois qu'il était peut-être naïf pour le jeune homme d'espérer simplement réactiver ses souvenirs, sans avoir à en subir le contre-coup. L'amnésie, aussi mystérieuse soit-elle, a son utilité et sa raison d'être. Peut-être vaut-il mieux parfois ne pas réveiller ce qui se trouve enfoui sous la surface, mis de côtés par l'esprit, plus ou moins délibérément. A défaut, le risque d'être changé à tout jamais. En bien, ou en mal...

Le garçon avait écouté avec attention le discours de sa thérapeute, Selena, qui distinguait entre patient A et patient B... Cette manière de placer les gens dans des tiroirs lui déplaisait au plus haut point. Lui était assurément un C. Peut-être même un X. Oui, X. voilà qui lui parlait davantage.

Arkann Amargànt, bien qu'il ne le montrait pas, se démenait en son for intérieur pour refouler ce vide qui parfois sortait de ses tripes pour s'installer dans sa poitrine et lui causer du tracas. C'est dans ces moments là qu'il perdait presque la raison, qu'il hurlait, tétanisé, prisonnier d'une peur qu'il n'arrivait pas à saisir, dont il ne savait esquisser les traits. Pour l'heure, il tenait bon. Mais l'effort était éprouvant. Son teint avait blêmi, de la sueur perlait discrètement dans sa nuque. Une nouvelle secousse, cette fois clairement perceptible, vint bousculer tout le mobilier de la pièce. 

Shit, je suis grillé. 

Il soupira. Au moment précis de ce qui n'avait été encore qu'un micro-séisme, elle lui avait demandé la nature de son élément de prédilection. Sans doute Selena avait-elle dû déduire des circonstances, sur le moment même, qu'il s'agissait de l'élément terrestre. Mais voilà...

- En fait, je ne sais pas. Je ne sais plus. Je n'arrive pas à le dire. Je suis comme... déphasé! Et je ne me contrôle plus très bien. Dans mes crises, je fais des choses bizarres avec mes pouvoirs. Et c'est parfois un peu dangereux... Te voilà prévenue, haha!

Il lui adressa un clin d'oeil, et déglutit, avant d'ajouter et de conclure:

- Avant, d'après mes proches, c'était le feu; aujourd'hui, ca ne veut plus rien dire.

Arkann soupira, l'air triste. Une douleur dans son estomac venait de se réveiller. Le vide était là, en lui. Il glissait lentement vers son thorax. Ce néant irrationnel, à l'origine des pires moments de sa vie. Se recroquevillant un peu plus, le garçon, encore maître de lui, parvint tout juste à articuler distinctement. 

- Selena? Tu devrais sortir...

L'instant d'après, il avait perdu le contrôle. Il n'était plus le même et, replié sur lui-même et tremblant, transpirant, il causait autour de lui des séismes de plus en plus forts, qui commençaient à se faire ressentir aux étages en dessous et en dessus. Après l'intensité, la durée elle aussi augmenta, et à présent, le sol vibrait en permanence, plus ou moins fortement. Tout dans la chambre résonnait, pour l'heure avec douceur. 

Arkann ne parlait plus, de grosse larmes perlaient de ses yeux à présent clos. Le jeune homme espérait de tout coeur que Selena avait donné suite à sa dernière invitation et qu'elle était sortie. Bientôt, il ne serait plus que l'ombre de lui-même. Et potentiellement une grave source de problèmes.

HS: Les naïfs ne connaissent pas la catégorie C? C'est pour cela que Selena ne la mentionne pas? Je ne suis pas certain d'avoir tout compris dans le détail, mais je fais de mon mieux. Je te remercie en tout cas de répondre plus vite que O'Briain, vite... et bien. Je vais voir avec ma communauté RP d'origine si d'autres membres veulent peut-être nous rejoindre. Ce forum, en plus d'être beau, il offre des perspectives sympas : - P
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Selena Nàsdy
Psychologue


Feuille de personnage
Nationalité: Finno-Hongroise
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 24 ans

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Âcre lune [Arkann Amargànt] - Termimé   Mar 3 Mar 2015 - 13:58
Alors que son attention était entièrement focalisée sur Akrann, Selena sentit une légère secousse. Elle ne douta pas une seconde. L’Irlande avait beau être souvent confondue avec l’Islande, elle ne partageait clairement pas les mêmes dispositions aux tremblements de terre. Un hôpital psychiatrique rempli de sorciers instables mentalement par contre était une explication on ne peut plus plausible. La question était maintenant de savoir d’où venait la source. L’écoute de la psychologue se fit plus distraite alors que les secousses persistaient et gagnaient légèrement en puissance. Selena remarqua alors que l’américain suait. Il ne lui fallut pas longtemps pour établir le lien. Vittu jura intérieurement la finno-hongroise. Arkann était en décompensation.

Comme pour éradique des bribes de doutes qui auraient pu subsister, l’élémentaliste invita Selena à sortir avant de se recroqueviller plus encore. La nécromancienne savait qu’il lui fallait garder son sang-froid. Il était précisé dans le dossier du patient qu’avant, il était un sorcier prometteur et que ses crises pouvaient être violentes. Elle ne perdit donc pas de temps et sortit dans le couloir, là elle apostropha deux infirmiers.

J’ai besoin de vous.

Les deux hommes ne posèrent pas de questions, comprenant au ton sérieux qu’il n’y avait pas le temps de tergiverser. Ils comprirent très vite d’ailleurs que les secousses qu’ils avaient ressenties venaient de la chambre où les emmenait la psychologue. Accompagnée de deux magiciens, la nécromancienne revint donc auprès d’Arkann. Elle fit signe aux infirmiers de rester en retrait et s’approcha seule du jeune américain. Doucement elle posa une main sur son épaule et avec la même douceur lui dit
Je suis là Arkann. Reste avec moi.


De grosses larmes coulaient désormais sur les joues du patient qui étaient secoués de tremblements. La tension était palpable. Selena savait que tout pouvait dégénérer d’une minute à l’autre. Elle voulait cependant atteindre le dernier moment avant de recourir à la force.

Regarde-moi Arkann. Parle-moi.

Malgré ses efforts, l’élémentaliste ne répondait pas. Perdu dans les ténèbres de ses angoisses. Les secousses avaient encore augmenté en intensité et les murs de la pièce tremblaient cette fois avec force. Inquiets les infirmiers regardèrent avec insistance Selena lui signifiant qu’il était temps d’agir. Stressée, la noiraude sentit à son tour de la sueur perler sur son front. Elle se maudit de ne pas avoir développé son don de télépathie que lui avait légué sa mère. En ce moment il serait une aubaine mais son inexpérience le rendait trop risquer à utiliser. L’intrusion dans l’esprit d’Arkann pourrait être trop violente et aurait l’effet inverse de ce qu’elle escomptait. Bien que son cerveau fonctionnât à plein régime, le temps finit par lui manquer.

Soudain  Arkann se mit à se balancer légèrement d’avant en arrière. Des fissures commencèrent à lézarder les murs et le sol et Selena sut que désormais tout l’hôpital se mit à trembler. Elle n’eut pas le temps d’ouvrir la bouche. Les deux infirmiers, drillés pour de telles situations, la bousculèrent et se jetèrent sur le patient. A peine eut elle commencé à protester qu’ils avaient déjà injecté un calmant à Arkann. Tout redevint calme à part la psychologue.

Vous n’aviez pas besoin de le traiter comme un animal ! Vôtre boulot c’est d’attendre mes instructions !


Alors qu’un des deux hommes amenait déjà le corps inanimé d’Arkann à l’infirmerie où il serait placé sous surveillance, l’autre répondait

Pas lorsque vous êtes incapable de prendre les bonnes décisions. Et notre seul supérieur hiérarchique ici c’est le docteur O’Briain.


La finno-hongroise ne répondit pas. Quelque chose lui disait qu’elle venait de s’attirer des ennuis. Elle aurait peut-être dû attendre qu’on lui attribue un cas plutôt que d’en choisir un.

[HS: Alors si j'ai été bien informée, les naïfs ne sont pas au courant de la catégorie C car lorsque des initiés y transfèrent des patients, ces derniers sont déclarés comme morts. C'est un plaisir de RP avec toi Smile]
[HS 2 : Je te laisse continuer à l'infirmerie ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arkann Amargànt
Invité




MessageSujet: Re: Âcre lune [Arkann Amargànt] - Termimé   Mar 3 Mar 2015 - 18:57
Hs: Topi top! Super réponse ci-dessus. La suite des aventures, c'est donc par ! Et ici sinon, une image prétexte en dessous pour faire plus beau.



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Âcre lune [Arkann Amargànt] - Termimé   
Revenir en haut Aller en bas
 

Âcre lune [Arkann Amargànt] - Termimé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un soir de pleine lune
» Les taches de la lune
» Comprendre la lune
» Un Haitien sur la Lune
» Chaleur estivale | Pv Nuage de Lune | - The End -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lómilendë :: L'Antre de la Souffrance :: Étages :: Cinquième étage - Service Nyx :: Chambres des patients-