AccueilMembresPortailGroupesRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mauvais lieu, mauvais moment. [Matthew Nichols] - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Hannibál Masaryk
Chef du service 5 - Hyde


Feuille de personnage
Nationalité: Hongrois
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 34 ans

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 25/04/2014

MessageSujet: Mauvais lieu, mauvais moment. [Matthew Nichols] - Terminé    Dim 1 Mar 2015 - 21:44
Bassza !

Hannibál jura en évitant in extremis un des zombies qu’il venait de lever se jeter sur lui. Dans la soirée, alors que Lómilendë se vidait et que la plupart de personnel – sauf celui de garde et les quelques élus ayant le privilège de vivre dans l’établissement – rentrait chez eux, le neuropsychologue avait ordonné à l’infirmier chef de son service de faire monter tous les cadavres que lui avait fournis Samaha dans une des cellules capitonnées de la tour Nord. Le soleil avait disparu depuis longtemps  lorsque le hongrois avait débuté ses expériences. Il s’était mis à relever les cadavres. D’abord un, puis deux, puis tous. Son but était de les maintenir debout le plus longtemps possible et dans le meilleur état qui soit. La tâche s’était révélée très ardue. Il avait toujours été un bon nécromancien mais pas un prodigue.

Relever un unique zombie sous une forme acceptable était dans ses cordes mais il s’était clairement surestimé. Le but était bel et bien, in fine, de relever un unique mort mais dans l’optique de chauffer ses pouvoirs, Hannibál avait tenté de relever les six cadavres. Sous cette forme l’exercice était complexe mais faisable pour un nécromancien de sa trempe, le tout se compliquait lorsqu’il avait tenté de les rendre tous le plus humain possible. Son aura noire en avait pris un coup et deux des six créatures s’étaient soudainement retournées contre lui, se jetant avec rage dans sa direction. Il avait renvoyé l’un deux six pieds sous terre et avait évité de justesse le second. Le mort revint à la charge et évita même le sort que le noiraud lui lança. Saloperie. Je l’ai fait bien plus coriace que je ne l’aurais dû.
Partagé entre le mécontentement et la satisfaction il réussit une nouvelle fois à faire fi de la charge du zombie. Il devait retrouver des forces. D’un simple regard il mit fin au sortilège qui maintenait encore les quatre aux cadavres sur pieds. Il n’y avait désormais plus que lui et la bête hors de contrôle qu’il avait lui-même invoquée. Hannibál lui lança un sort que le mort parvint une nouvelle fois à éviter. Quelle dextérité pensa le hongrois. Il en paya d’ailleurs le prix et ne fut pour sa part pas en mesure de déjouer la riposte. Il sentit les dents s’enfoncer dans la cher de son avant-bras qu’il avait levé en dernier rempart. Le psychologue hurla de douleur. Il envoya valser le mort d’un puissant coup de pied dans l’estomac et avant que la créature ne repasse à l’attaque il canalisa sa souffrance, sa rage et sa frustration dans sa formule
Aavrij !

Une fine lance noire jaillit de l’index qu’Hannibál avait pointé vers sa cible. Elle alla frapper avec force le zombie entre les deux yeux où elle s’enfonça jusqu’à disparaitre complétement sans ressortir pour autant. Stoppé dans sa course il s’arrêta net. Il se tint ainsi sans bouger, toujours debout. Il avait changé d’allégeance et rejoint celle qui se devait d’être la sienne depuis le début. Le sort avait fonctionné. Le neuropsychologue soupira et d’un geste nonchalant de son bras encore valide mit fin à l’enchantement primaire, le zombie s’écroula, redevenu simple cadavre.

Le hongrois observa la pièce en silence. Ce n’était pas une franche réussite. Il regarda ensuite son avant-bras droit qui saignait abondamment. C’en était définitivement tout pour aujourd’hui. Le neuropsychologue quitta la cellule capitonnée et se dirigea vers les ascenseurs. Il allait chercher l’infirmier chef de son service pour que, d’une part, il fasse le ménage et stocke à nouveau les cadavres dans la morgue et que, accessoirement, il s’occupe de sa blessure.
Il atteint l’infirmerie de son service, la lumière était allumée et un homme se tenait de dos, debout devant un bureau. Le hongrois rentra et d’une voix rauque ordonna.

J’en ai fini pour aujourd’hui. Il faudrait ramener les cadavres à la morgue et faire un peu de ménage. Et si vous pouviez jeter un coup d’œil à mon bras, j’apprécierais. Tout ne s’est pas passé comme prévu. 

Lorsque l’homme se retourna, Hannibál blêmit. Ce n’était pas son infirmier chef mais un jeune infirmier au visage scindé entre l’incompréhension et l’effroi à la vue du chef de service 5 ensanglanté, pâle et bataillant de cadavres à cacher et de ménage à faire. Le neuropsychologue se maudit intérieurement. Pas ça, pas à lui. Il ne voulait pas perdre sa place, pour rien au monde. Malheureusement, avec la paranoïa qui régnait et les ordres très clairs de la directrice, ce qu’il venait de faire ne sentait pas bien bon. Impassible, le nécromancien, debout dans une demi-obscurité son bras valide empêchant l’hémorragie de l’autre ne bougea pas, dévisageant l’infirmier. Le sang gouttant lentement sur le sol rythmait cette scène irréelle. 


Dernière édition par Hannibál Masaryk le Mer 4 Mar 2015 - 21:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Matthew Nichols
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Canadienne
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 25 ans

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 27/01/2015

MessageSujet: Re: Mauvais lieu, mauvais moment. [Matthew Nichols] - Terminé    Dim 1 Mar 2015 - 22:44
Il était passé minuit et Matt n’avait toujours pas quitté les lieux. Il avait décidé de rester au chevet d’un patient qui traversait une mauvaise phase. Le pauvre perdait tout sens de la réalité et ne reconnaissait étrangement que son frère en la personne de Matthew. Vers deux heures du matin, la pauvre âme commença à se débattre dans son lit. L’infirmier décida d’aller lui chercher de quoi l’apaiser à l’infirmerie du secteur Hyde. Attristé par le sort de son patient, il se laissa submerger par le désespoir quelques instants dans les couloirs. Un timing qui lui coûtera beaucoup…
                                                                           
Dans les locaux, le canadien chercha ce dont il avait besoin pour apaiser les maux du pauvre homme, lorsque, soudain, une voix grave s’adressa à lui. Des ordres simples et clairs étaient transmis sur un ton neutre. Le mot « cadavres » résonna dans sa tête. Mais de quoi diable pouvait-il bien parler. Il se retourna pour identifier son interlocuteur. Instantanément, il reconnut le nouveau chef du service Hannibál Masaryk. Le bras ensanglanté de son supérieur renforça le mauvais pressentiment qui s’emparait du jeune homme. La blessure était semblable à celles qu’il avait vues lors de ses expéditions sur des terrains dévastés par les affres de la 3ème Guerre en compagnie de son père. La surprise et l’effroi passés, Matt s’efforça de reprendre ses esprits. Il suffisait simplement de demander ce qui s’était passé. Le docteur Masaryk avait certainement une explication à toute cette scène complètement irréelle.
 
« Docteur, que s’est-il passé ? »
 
L’élémentaliste se concentra et établis un ordre de priorité, comme on le lui avait appris dans les situations de crise. 1. La blessure. 2. L’histoire des cadavres. D’un pas rapide, il s’approcha du psychologue et tenta d’arrêter le sang qui coulait. Le canadien commença par un sort lié à l’eau qui lui permit de faire cesser l’hémorragie temporairement. Puis, il opéra avec des outils plus « humains ». La plaie fut désinfectée, nettoyée, recousue et bander en un temps records. Matt n’excellait peut-être pas le moins du monde en magie, mais ces compétences en médecine étaient remarquables. La priorité numéro 1 était réglée. Maintenant, il ne restait plus qu’à aborder le nerf du problème.
 
« Docteur… De quels cadavres parliez-vous ? »
 
Résolu, le jeune homme affronta le regard du terrifiant nécromancien. D’une certaine façon, son air apathique et sa posture effroyablement droite, lui donnait un air de « méchant » de fiction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hannibál Masaryk
Chef du service 5 - Hyde


Feuille de personnage
Nationalité: Hongrois
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 34 ans

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 25/04/2014

MessageSujet: Re: Mauvais lieu, mauvais moment. [Matthew Nichols] - Terminé    Mer 4 Mar 2015 - 21:57
Impassible et immobile, Hannibál laissa Matthew s’approcher de lui et s’occuper de son bras. S’il ne donnait aucun signe de vie c’était tout le contraire de son esprit qui tournait à plein régime. Pour la blessure il pourrait inventer une histoire de patient violent et hors de contrôle mais comment expliquer les cadavres ? Sa besogne terminée, l’infirmier se recula et d’un ton ferme lui demanda de quoi il parlait. Un silence angoissant s’installa entre les deux sorciers. Pâle comme la lune et toujours aussi stoïque, Hannibál dévisagea Matthew. Il parlerait, c’était certain. Ils le faisaient tous. Le hongrois eut un rictus intérieur. Il avait toujours trouvé consternant la stupidité dont faisaient preuve les méchants dans les films. Pression sociologique oblige, le mal ne pouvait l’emporter. Sauf que là, ce n’était pas de la fiction et il n’était pas le méchant. Tout est une question de point de vue. Qu’importe les considérations de bon ou de mauvais, de toute façon il fallait agir et il n’aurait pas l'imbécillité d’agir comme les antagonistes de super productions hollywoodiennes.

L’infirmier, évidemment perturbé et gêné par ce silence de plomb commençait à s’agiter. Sans crier gare, le nécromancien lui lança un sort qu’il évita de justesse. Hannibál jura intérieurement. Décidément, ce n’était pas son jour. Epouvanté, Matthew s’enfuit en hurlant. Ne tardant pas une seconde, le neuropsychologue s’élança derrière lui. Alors que le canadien appelait à l’aide, Hannibál s’arrêta et en mimant un mouvement de fouet avec son bras valide hurla :

Svaapa !

L’enchantement frappa le dos de Matthew qui s’écroula dans un hurlement. L’infirmier chef qu’il avait cherché quelques minutes auparavant, alerté par le bruit, débarqua enfin en courant. A la vue du corps inanimé de Matthew son regard alla plusieurs fois de la dépouille au chef de service. Le hongrois mit fin aux interrogations de l’homme d’une voix froide et rauque.

Il n’est pas mort. Amenez-le au deuxième sous-sol.

Alors qu’il s’exécutait, déjà la situation se compliquait. Une infirmière, vraisemblablement également attirée par toute cette cohue, débarqua. Elle allait ouvrir la bouche mais instinctivement le neuropsychologue lui jeta un sort. Elle s’effondra. L’infirmier chef qui s’était figé fut rappelé à l’ordre.

Je ne veux pas m’amuser à mettre tout Lómilendë hors d’état de nuire, dépêchez vous

Son ton devenu agressif et sa voix légèrement tremblante trahirent l’anxiété du neuropsychologue. Il attrapa l’infirmière par un pied et la traina derrière lui, s’engouffrant dans le même ascenseur que son subalterne. Quelques secondes plus tard ils étaient aux sous-sols. Ils trainèrent les deux corps jusqu’à la cave qu’ils traversèrent pour enfin atteindre leur destination. Là, dans les tréfonds de Lómilendë ils jetèrent les deux inanimés dans une cellule capitonnée. Appuyé contre la porte, Hannibál ordonna à l’infirmier chef de disparaître. Resté seul dans l’obscurité il fixa le vide, calmant sa respiration. Redevenu calme, il sourit. Le jeu avait commencé. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Matthew Nichols
Disparu(e) - Défunt(e)


Feuille de personnage
Nationalité: Canadienne
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 25 ans

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 27/01/2015

MessageSujet: Re: Mauvais lieu, mauvais moment. [Matthew Nichols] - Terminé    Jeu 5 Mar 2015 - 21:39
Suite par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mauvais lieu, mauvais moment. [Matthew Nichols] - Terminé    
Revenir en haut Aller en bas
 

Mauvais lieu, mauvais moment. [Matthew Nichols] - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mauvais lieu, mauvaise heure |PV| -FINI-
» [2000]Paris perdu, rendez-vous galant de mauvais goût [Izlaya/Alan/Maureen][Terminé]
» Mauvais endroit, mauvais moment... [Feat Shimizu Kaede]
» [Codage] Fiche de personnage - Matthew Keynes [ Terminé - Louna Blake ]
» Mauvais Perdant / Mauvais Gagnant ? Haru Glory

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lómilendë :: L'Antre de la Souffrance :: Étages :: Sixième étage - Service Hyde :: Infirmerie-