AccueilMembresPortailGroupesRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sérénité retrouvée - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Arkann Amargànt
Invité




MessageSujet: Sérénité retrouvée - Terminé    Mar 3 Mar 2015 - 18:50
- Woooow! 

Son réveil avait été presque aussi brutal que l'assoupissement provoqué par l'injection du calmant. Arkann s'était redressé dans son lit à toute vitesse et contemplait désormais une pièce nouvelle, qu'il ne connaissait pas. L'épaisseur et le style des parois murales trahirent néanmoins le fait qu'il se trouvait toujours dans le château de Lomilendë. Quant à savoir ce qui s'était exactement produit, là cela devenait plus délicat. Il se rappelait s'être senti subitement affreusement mal, avoir tenté de résister un moment, pour finalement perdre pied. Il y avait aussi une vive douleur dans l'avant-bras, puis les remontrances d'une voix ferme, mais sublime, celle de Selena. Après, black-out.

Manifestement, Arkann Amargànt était à présent seul - et désorienté - dans cette nouvelle partie du château. Son premier réflexe maintenant qu'il était à nouveau conscient fût d'ausculter la zone endolorie de son bras, là où il avait ressenti plus tôt une sorte de brûlure, avant de tomber inconscient. Rien. Rien sinon une infime stigmate, qu'on avait apparemment jugée trop bénigne pour user d'un pansement. Le décalage entre ce qu'il avait ressenti et cette légère blessure lui paru complètement irrationnel. Peut-être avait-il rêvé. 

Encore sonné, il déposa délicatement la paume de sa main sur son front, et se laissa lentement retombé dans le lit. Un faible sourire éclaira momentanément ses traits, avant de disparaître. Nulle trace de la nécromancienne.

Si ça se trouve, ça aussi c'était un joyeux délire... et Selena n'existe pas. Dans un instant, c'est O'Briain qui va débarquer et je vais en prendre pour mon grande. Adieu la belle brune aux cheveux sombres, bonjour AeDAMN. 

En réalité, l'impression vague que celle qui s'appelait Selena, réelle ou non, avait condamné ceux qui lui avaient lâchement meurtri le bras et plongé dans un somme profond le réconfortait. Si seulement ils les avait vu venir, ces deux là, ils en auraient pris pour leur grade. De quel droit s'étaient-ils permis de... 

- Entrez!

On venait de frapper. Ses pensées ou délires les plus divers attendraient, là, il fallait d'abord qu'il éclaircisse sa réalité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Selena Nàsdy
Psychologue


Feuille de personnage
Nationalité: Finno-Hongroise
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 24 ans

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Sérénité retrouvée - Terminé    Mer 4 Mar 2015 - 13:13
Selena avait suivi Arkann jusqu’à l’infirmerie. Là elle s’était assise à son chevet et avait attendu qu’il se réveille. Les heures s’écoulaient et la noiraude, patiemment, tuait le temps en relisant inlassablement le dossier du jeune patient pour lequel, elle le sentait, elle commençait à s’impliquer plus que de raison. Était-ce sa gentillesse ? Son sourire ? Son jeune âge ? Ou alors l’idée que lui trouver un remède venait à peut-être trouver une partie de remède pour sa mère ? Qu’importe la réponse, au final le résultat était le même : Selena était certaine que le cas Amargànt l’emmènerait aux limites de la déontologie, là où tendresse et professionnalisme flirtent dangereusement. 

La nécromancienne regarda sa montre : 20h54. Elle s’absenta quelques instants en quête d’un verre d’eau. A son retour, elle vit une infirmière frapper à la porte et entendit Arkann l’inviter à entrer. Il était réveillé. Selena pressa le bas et suivit de près l’infirmière qui pénétrait dans la pièce. 

Arkann ! Comment tu vas ?

S’exclama la psychologue. Elle retourna s’asseoir au chevet de l’américain. Impassible, l’infirmière prit la tension du patient avant de sortir une seringue. Immédiatement la finno-hongroise lui demanda d’une voix froide.

Qu’est-ce que vous faites ?

Pas de réponses. L’infirmière ignora la psychologue et s’approcha d’Arkann. Selena se leva, agrippa le bras de la femme et répéta plus fort.

Je vous ai posé une question. Qu’est-ce que vous faites ?

Irritée, la paramédicale lâcha un grognement avant de répondre.

Je lui administre un calmant pour que l’événement de cet après-midi ne se reproduise pas. C’est la procédure jusqu’à ce que le Docteur O’Briain statue sur son cas. 

Selena arracha la seringue des mains de la femme et lui ordonna.

Pas questions. Dehors. 

L’infirmière ne bougea pas.

Allez donc vous plaindre où bon vous semble mais sortez de cette pièce.

La femme eut un sourire indéchiffrable et quitta l’infirmerie. Selena soupira. Le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle ne commençait pas sa formation sous les meilleures auspices. Elle s’assit à nouveau et reporta son attention sur Arkann qui avait observé la scène, toujours un peu vaseux.

Dans une petite heure tu seras complètement rétabli. Je suis vraiment désolée de ce qui s’est passé Arkann. 

La noiraude lui sourit timidement. La journée avait été très animée et ne s’était pas déroulée comme prévu mais après tout, qu’est-ce qui dans la vie se déroule comme prévu ? Même si elle n’avait pas pu à proprement parlé mener un entretien d’évaluation elle avait pu récolter de précieuses informations sur Arkann. De prime abord, une catégorisation en B semblait la plus indiqué. Il était instable et potentiellement dangereux pour lui-même et autrui. Seulement, à cet instant, toutes considérations professionnelles étaient bien loin de son esprit. Un désir brûlant de venir en aide au jeune américain l’habitait. Il était trop jeune pour voir son avenir se boucher et sa vie se résumer à des séjours plus ou moins agréables dans des hôpitaux psychiatriques. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arkann Amargànt
Invité




MessageSujet: Re: Sérénité retrouvée - Terminé    Mer 4 Mar 2015 - 21:44
Deux femmes se succédèrent à passer le seuil de l'infirmerie du 5e étage, département Nyx. La résignation s'installa sur le visage du jeune patient au moment où il découvrit la face un peu simple de l'infirmière qui avait frappé. Mais son sourire l'instant d'après n'en fut que plus déchirant de sincérité, quand qu'il s'aperçut que la praticienne des soins était accompagnée de la jeune doctorante, celle là-même dont il n'était naguère même plus certain qu'elle avait été bien réelle. Stupeur et soulagement. Sérénité retrouvée.

Une curieuse scène se déroula alors sous les yeux du nouveau pensionnaire de Nyx. L'infirmière qui était entrée la première avait voulu lui administrer une piqûre mais la doctorante s'y était instantanément opposée. D'abord sans être prise au sérieux. Mais lorsqu'elle eut recours à la force physique pour s'affirmer, l'auxiliaire de soin n'osa pas insister et se retira, un sourire crispé au coin des lèvres. A quoi rimait ce cirque?

Et mon avis, vous en faites quoi les filles?! Si vous croyez que ça va se passer comme ça...

Le brun affichait à présent un regard plein de malice et de défi, indéchiffrable ou à tout le moins impossible à interpréter pour qui ne s'était pas trouvé dans sa tête une fraction de seconde plus tôt. La porte se referma. Lui et la jeune femme se retrouvèrent alors seuls, comme lors de leur entretien auparavant dans la journée. Un silence, marqué, s'était installé. Le patient Amargànt n'avait en effet toujours pas répondu à la question que la nécromancienne avait formulé à son adresse avant qu'elle ne se crêpe le chignon avec l'infirmière. Peut être un moyen pour l'américain de manifester sa désapprobation quant au fait qu'il n'avait pas du tout été consulté. S'il était globalement de l'avis de Selena, il s'estimait le mieux placer pour savoir si oui ou non l'administration de tel ou tel médicament était indiqué à un moment donné. Il avait encore - presque - toute sa tête, il ne se laisserait pas marché dessus, que ce soit par une auxiliaire de soin pétrie de gentillesse ou la fabuleuse demoiselle qui avait passé les dernières heures à son chevet, décortiquant son dossier médical.

- Aussi bien que tout à l'heure avant ma crise, merci de t'en inquiéter Selena. J'apprécie aussi ton geste. 

Et pas que ton geste...

- Cela dit: je suis un grand garçon, je sais me défendre. Et même avec la tête qui tourne, je peux t'assurer que cette bique d'infirmière risquait gros dans l'hypothèse où elle se serait permis de s'approcher un peu plus de moi sans obtenir préalablement mon consentement.

Il arborait un ton de défi. Mais dans le fond, il était heureux que quelqu'un se soit soucié de lui au point d'interdire une atteinte à son intégrité physique en l'absence de tout accord préalable de sa part. Ca prouvait au moins une chose: il n'était pas qu'un simple numéro et un dossier pour la jeune femme. Soit elle l'appréciait particulièrement, soit il avait assez de valeur à ses yeux pour mériter d'être protéger en tant que tel. Peut-être les deux. 

- Rien de ce qui n'est arrivé ne saurait t'être imputé Selena. C'est moi qui suis navré. J'aurais tout donné pour que tu ne sois pas présente à l'instant où j'ai flanché. Ca aurait pu être autrement plus périlleux pour toi... Lorsque j'ai une crise, je ne contrôle plus rien. Et un élémentaliste peut faire du grabuge, demande à mon oncle! 

De minute en minute, Arkann recouvrait force et tonus. Les effets secondaires du sérum se dissipaient.

- En tout cas j'espère que tu n'auras pas de problèmes à cause de moi. On reprend notre discussion où nous l'avions laissé? Tu voulais me catégoriser il me semble!?

Cette dernière remarque résonna comme un défi à la nécromancienne. Elle avait assez de cran pour en tant que stagiaire oser se mettre à dos d'entrée de cause tous le personnel de l'étage. Charmant. Son apparence extérieure était soignée, sa voix captivante et ferme. Sexy. Mais que valait-elle sur le plan professionnel? Qu'allait-elle diagnostiquer chez le patient Amargànt, et surtout, quelles pistes suggérerait-elle pour favoriser sa rémission? That's the point.

L'américain avait hâte de progresser, a fortiori si c'était accompagné de Selena. 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Selena Nàsdy
Psychologue


Feuille de personnage
Nationalité: Finno-Hongroise
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 24 ans

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Sérénité retrouvée - Terminé    Ven 6 Mar 2015 - 11:08
Une fois que l’infirmière sortit, Selena pu à nouveau se retrouver seule avec Arkann. Dans une certaine mesure, ils purent reprendre leur conversation là où ils s’étaient arrêtés. Ironiquement, l’américain sembla bon de commencer par la même réponse qu’il avait donnée à Selena quelques heures auparavant. A peu de choses près. Il allait bien. Petite réaction de mâle dopé aux testostérones pas très surprenante. Qui voulait être vu comme un être faible et dépendant ? Qui plus est protégé par une jeune fille. La psychologue sourit avec douceur. Elle le comprenait. Il semblait néanmoins inquiet. Il s’empressa d’ailleurs de lui dire qu’il ne la tenait pas pour responsable de ce qui c’était passé et l’intima à être prudente, il pouvait être dangereux. Elle s’en doutait. Un hôpital psychiatrique de la trempe de Lómilendë n’accueillait pas des agneaux. Les cadres étaient tous d’excellents sorciers et les autres membres du personnel étaient testés sur leurs capacités magiques en fonction desquelles on leur accordait plus ou moins de responsabilités et d’accès.

"Je ne suis certainement pas responsable de ce qui est arrivé, c’est vrai mais désormais mon rôle va être de faire en sorte que ça ne se reproduise plus. Et ne t’inquiète pas Arkann, si tu es un grand garçon, sois sûr que je suis une grande fille capable de me défendre."


Elle eut un petit rire sincère quoique teinté d’amertume. Elle était la fille de la plus prodigieuse nécromancienne qui ait jamais existée, elle avait vécu toute sa vie dans l’ombre de son illustre mère. Elle ne lui arrivait certes pas à la cheville mais elle était assurément une magicienne de grand talent.

Ce qui compte c’est toi, pas mes éventuels problèmes.


Elle décela une pointe de défi dans la dernière question du jeune patient. A nouveau, elle sourit avec tendresse.

Oui. Le verbe est terriblement mal approprié. L’idée n’est pas de te mettre dans une boite mais de réussir à trouver le traitement qui te sera le plus adapté. Nous continuerons l’évaluation dans le courant de la semaine. Toi, tu dois te reposer. Moi aussi d’ailleurs.


Selena se leva et alla chercher son manteau qu’elle avait déposé sur une chaise. Elle allait s’en aller mais elle s’arrêta et fit demi-tour. Elle revint au chevet de l’élémentaliste et lui tendit un billet.

Tiens. Mon numéro privé. S’il y a quoi que ce soit, n’hésite pas.


Elle sourit et sortit. Sur le chemin qui l’amenait à sa voiture elle sut qu’elle avait déjà, sans surprise, flirté avec cette fameuse frontière. Les paroles d’un de ses anciens supérieurs lui revinrent en mémoire : tu seras une bonne professionnelle Selena, tu as clairement un sens clinique et une précieuse sensibilité mais retiens bien ça : ne t’implique jamais personnellement ; tu risquerais gros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sérénité retrouvée - Terminé    
Revenir en haut Aller en bas
 

Sérénité retrouvée - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lómilendë :: L'Antre de la Souffrance :: Étages :: Cinquième étage - Service Nyx :: Infirmerie-