AccueilMembresPortailGroupesRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pharmacopée - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Sofía de Santa Cruz
Cheffe intérimaire du service 2 - Münchhausen


Feuille de personnage
Nationalité: Espagnole
Magie pratiquée: Elémentaliste
Âge: 35 ans

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 24/02/2015

MessageSujet: Pharmacopée - Terminé    Dim 8 Mar 2015 - 14:17
Ce fut avec plaisir que Sofía accepta de poursuivre la discussion avec son nouveau collégue, et avec un soulagement non dissimulé qu'elle rentra dans la douce chaleur du hall, avec d'inviter son collègue à la suivre vers la Tour Cardinale Ouest. Elle ordonna hautainement à un assistant de déposer son épais manteau et ses gants dans le placard adjacent à sa porte.
Le voyage aurait été silencieux si les nombreux bijoux ne teintaient pas clairement dans les halls et couloirs de pierre. Masaryk l'avait bien vu, si ils n'avaient pas été là, le pas feutré et assuré de l'élémentaliste l'aurait rendu pls discète qu'une brise. Tous deux été tus, sachant le couloir trop calme pour les oreilles indiscrètes ou naïves. Le cheminement fut rapide, et Sofía l'invita à entrer dans son bureau à côté de la pharmacie principale. Bien que discret, Hannibal était suffisament observateur pour voir qu'elle avait sorti une petite clé caché dans un bracelet. Elle changea rapidement ses bottes épaisses pour deux hauts-talons rouges, qui contrastaient avec sa tenue actuelle. Simple, sérrée, c'était une tenue militaire noire souple et qui démontrait un degré de sophistication pour un confort optimal et résistant. Seuls les nombreux bijoux et longs cheveux noirs ornés d'une broche doré lui donnaient une apparence moins soldatesque.
Elle tira son fauteil en face du noiraud et lui offrit à boire avant de sortir un petit calepin. Le hongrois s'était mis à l'aise, et avait l'allure d'une statue marmoréenne. Il ne disait rien, mais ses yeux ne pouvaient dissuler à la pharmacienne aguerrie la lueur enthousiasthe et assoifés de sadisme.

-Les murs sont très épais, et je les ai moi-même "renforcés" magiquement. Je vous écoute, state your business.

Quand il s'agissait de travail, la pharmacienne était directe, franche, simple et efficace. Aucun faux-sembant et que du professionalisme. Cette concision lui avait toujours rendu service, et cela allait poursuivre. La seule chose que le hongrois ignorait mais ne tarderait pas à découvrir, c'est que Sofía savait parfaitement quels effets de nombreuses potions et produits avaient sur le corps humain, surtout les plus douloureux. Elle s'en contrefoutait autant qu'elle n'en avait cure.
Ce fut avec délectation qu'elle écouta les demandes et propositions ignobles de son collégue.

Cariño, je vois que tu ne me fais pas encore confiance et que tu me testes. Vas-y, tu es nécromancien. Tu as l'habitude de creuser des tombes, alors pourquoi restes-tu en surface de tes propos?

L'élémentaliste allait se coucher tard après cette longue journée. Qu'importe, les nuits blanches ne lui avaient jamais posé de problèmes en tant de guerre. L'adrénaline la soutenait.


[Si jamais on pourra aller chercher quelques produits en cave après, ça pourrait être instructif. Tu n'es pas obligé de me citer des produits ou vraies/fausses plantes, mais juste les effets que tu recherches.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hannibál Masaryk
Chef du service 5 - Hyde


Feuille de personnage
Nationalité: Hongrois
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 34 ans

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 25/04/2014

MessageSujet: Re: Pharmacopée - Terminé    Dim 8 Mar 2015 - 23:05
Silencieux, comme à son habitude, Hannibál suivit Sofía qui l’emmena à la pharmacie principale. Les breloques de l’hispanique ne cessèrent de cliqueter tout le trajet durant, émoussant lentement mais sûrement le calme du hongrois qui n’en laissa néanmoins rien paraître. Le nécromancien vécut un véritable ascenseur émotionnel. D’abord, la pharmacienne l’avait énervée avant de vite le fasciner en se posant comme pièce maitresse de son plan. En devenant une breloque ambulante elle avait à nouveau provoqué l’exaspération du neuropsychologue, enfin, contre toutes attentes elle regagnait à l’instant l’estime du nécromancien en allant droit au but. L’apothicaire ne tergiversa pas. Il aimait ça.

Vous ne perdez pas de temps señora Santa Cruz. J’apprécie ça.

Il sourit avant de poursuivre.

Il se trouve que je travaille sur un projet d’une grande complexité, une œuvre aux frontières entre la vie et la mort.


Il marqua une pause. Les mots ne suffiraient pas, il le sentait. Une nouvelle évidence se profilait : même s’il avait une sainte horreur d’impliquer autrui dans son dessein – preuve avait été faite avec la réticence dont il avait preuve lorsque Samaha avait voulu s’immiscer dans ses affaires – il devrait mettre l’élémentaliste au parfum s’il espérait pouvoir tirer quoi que ce soit de ses talents pharmacologiques.

Une image vaut mille mots comme on dit, aussi je vous propose de me suivre. J’ai quelque chose à vous montrer dans les sous-sols. 


Le hongrois se leva et invita l’hispanique à le suivre en direction des caves. L’arrivée d’ascenseurs lors de la Rénovation était une brillante idée, une bénédiction même aux vues des innombrables allers-retours qui avaient quotidiennement lieux entre les deux extrémités de la bâtisse, ces deux mêmes opposés nouveaux nerfs de Lómilendë. 

[Suite ici]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Pharmacopée - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lómilendë :: L'Antre de la Souffrance :: Les Tours Cardinales :: Tour Ouest :: Pharmacie principale-