AccueilMembresPortailGroupesRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 At war [no reply expected]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Arkann Amargànt
Invité




MessageSujet: At war [no reply expected]   Mar 17 Mar 2015 - 19:08
Lorsque Arkann retrouva ses esprits, un éblouissant soleil lui brûlait les traits. Ouvrir les yeux dans ces circonstances ne fut pas une mince affaire. Surtout qu'à cet instant, le garçon profitait encore des effets planants des drogues qu'on avait dû lui administrer pour le calmer. Du coup, une certaine torpeur l'engourdissait. Tout ce qui s'était produit récemment était devenu indistinct et flou. L'Amrgànt n'avait conscience que d'une vague menace qui planait sur sa personne, le reste était pour l'heure mis de côté. 

Zieutant son téléphone portable, Arkann ne remarqua aucun nouveau message. Il haussa les épaules, croyant se rappeler qu'il avait cherché à atteindre Nàsdy pour une affaire importante. Quoi exactement, il ne savait plus très bien... Mieux valait se reposer dans l'immédiat. L'élémentaliste se rendormit. 

Ce n'est qu'une fois la nuit tombée qu'il émergea de son profond sommeil réparateur, les idées à nouveau tout à fait claires. Energiquement, le garçon se débarrassa de la couette qui avait épousé les traits de son corps aux cours des dernières heures et se leva. Il parcourut sa chambre de long en large, plongé dans une totale réflexion qui paru durer une éternité. Enfin, Arkann se précipita vers une petite commode, de laquelle il tira un bloc notes et un crayon à papier. Le garçon esquissa un schéma, qu'il compléta d'idées diverses et variées, issues de ses pensées du moment. Il devait mettre au point un plan, rapide et efficace, pour neutraliser Masaryk avant que Masaryk ne le neutralise lui. Entre ce qu'Arkann avait ressenti dans les sous-sols, sous ses pieds et l'aura funeste qui se dégageait du personnage qui s'était accordé le droit d'approcher ses lèvres infâmes de ses oreilles à lui, tout en lui tenant le bras... il n'y avait pas de doute à avoir. Ce type au moins était fêlé, bien davantage que ses patients, et il tramait quelque chose de louche sous terre, dans les profondeurs du sol, pour l'heure hors d'atteinte. Quoi exactement, cela restait à déterminer. 

Plus vite j'agirai, mieux cela vaudra. Le temps est contre moi, car en tant que patient, je suis plutôt à la merci de ce neuropsychologue d'apparat. Ce type ne fait manifestement RIEN pour aider ses patients. Il paraît infatué et vain, complètement dévoué à un projet qui surement le dépasse. Si seulement je pouvais en avoir le coeur net. Et tout révéler à sa hiérarchie.

A l'instant de cette pensée, Arkann déglutit plus difficilement. Il venait de prendre conscience d'une évidence. Personne ne pouvait s'accaparer de la sorte les sous-sols du château et passé entièrement inaperçu. Une partie au moins de l'établissement était de connivence avec le nécromancien. A commencer par la sorcière espagnole qui avait emmené Kate et les avait séparés. C'est elle qui avait mis Masaryk sur ses traces en remontant son sortilège élémentaire. Le rapport de force joue complètement en ma défaveur. Et je n'ai rien à opposer à cette clique, qui ourdit pourtant des oeuvres macabres six pieds sous terres... Il faut lever le voile immédiatement. Mais pas sans une assurance vie adéquate, car je pense que Masaryk au moins ne tolère aucune forme de résistance sans l'écraser aussitôt. Selena, c'est là que tu es sensé intervenir.

Le châtain pesta en vérifiant à nouveau l'interface de son téléphone mobile. No notification. Elle l'avait ignoré. Et pour la peine, il n'en était pas aise, car elle était véritablement la seule personne qu'il avait croisé jusqu'à maintenant au sein du personnel et en qui il avait confiance. Les autres étaient soient tordus comme Masaryk, inexistants comme AeDAMN, ou bêtes à brouter de l'herbe comme la grande majorité des infirmiers, qui exécutaient les ordres sans faire état du plus élémentaire sens critique. Certains incarnaient un joyeux mélanges des caractéristiques précitées. 

Bref! Dans l'immédiat, l'Amargànt ne voyait qu'une chose à faire. Il se déshabilla, alla se doucher et se changer, puis passant devant le seul miroir qui meublait sa chambre, s'observa quelques instants. Il avait perdu du poids ces derniers jours, mais globalement, son état physique s'améliorait. Les séquelles somatiques de l'attaque qu'il avait essuyé à Nothern March ne seraient bientôt plus. Il restait toutefois l'amnésie et la maitrise aléatoire de sa magie. Chassant ces quelques réflexions pour en revenir à son idée initiale, Arkann poursuivit sa route vers son lit, s'accroupit, tira de la surface sous le sommier une valise, qu'il ouvrit, et dont enfin il extirpa un volumineux ouvrage. Des trois Arts magiques. Sautant immédiatement les premières pages consacrées au chamanisme, et les suivantes ayant trait à l'élémentalisme, Arkann se passionna pour la partie réservée à la nécromancie. Par là, il voulait en apprendre plus sur Masaryk, et surtout, entrevoir plus clairement la manière dont Selena allait pouvoir l'aider face à lui.

Dès que possible, il lui appartiendrait de rejoindre la bibliothèque pour approfondir la recherche qu'il initiait à présent. Ensuite, il mettrait la main sur la doctorante, passerait son contrat d'assurance vie, et irait enfin faire ce qui le démangeait désormais, au moins de manière latente, en chaque instant: passer les limites du deuxième sous-sol et découvrir ce qui générait une magie aussi noire et infecte que celle qu'il avait perçu en compagnie de Kate, lors de leur aventure d'une nuit.
Revenir en haut Aller en bas
 

At war [no reply expected]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» kiss me a paragraph and i'll reply with a novel ? ft. zach
» question de koku
» I never expected this today. | ft. tazyoung ?
» when she was just a girl, she expected the world ? sariopée
» This world will never be What I expected - Jayce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lómilendë :: L'Antre de la Souffrance :: Étages :: Cinquième étage - Service Nyx-