AccueilMembresPortailGroupesRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 In tenebrae noctis [Hannibál Masaryk] - terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Aedan O'Briain
Chef du service 4 - Nyx


Feuille de personnage
Nationalité: Irlandais
Magie pratiquée: Elémentaliste
Âge: 31 ans

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: In tenebrae noctis [Hannibál Masaryk] - terminé   Sam 4 Avr 2015 - 7:54
Quelques jours auparavant, Aedan avait pris la décision de traiter un cas en collaboration avec le docteur Masaryk. Il avait envoyé une note à celui-ci afin de lui proposer une réunion et le temps était venu pour les deux hommes de discuter.

Il s'agissait plus d'une lubie étrange que d'un réel besoin d'aide de la part de l'élémentaliste. Le cas pourrait se montrer intéressant et le traiter à deux pouvait réserver d'excellentes surprises. Il avait eu vent des "égarements" de son patient, auxquels Hannibál avait remédié. Sans doute le neuropsychologue serait-il ravi de revoir le jeune homme. Demander à un collègue de le seconder lui assurait également une couverture auprès de la directrice qui semblait décidément avoir du mal à se forger un avis à son sujet. Après lui avoir foutu une paix royale durant plusieurs semaines, la voilà qui l'affublait d'une mission, sans doute pour le tester. Il devait maintenant assurer ses arrières.

Aedan, qui, une fois n'est pas coutume, avait préparé l'entretien, feuilleta le dossier Amargànt, dont il avait fait une copie à l'attention du chef du service 5. Sans doute le nécromancien s'était-il déjà procuré lesdits documents d'une fois détournée... Comme il avait réussi à trouver ceux du patient d'Emma Thompson afin de tenter de lui voler son cas.

Pile à l'heure, Masaryk frappa à la porte, suite à quoi Aedan l'invita à entrer, puis à prendre place. Il regarda l'homme avec curiosité. Jamais il n'avait eu l'occasion de le rencontrer seul à seul.

Il entra directement dans le vif du sujet, sans perdre de temps en politesses.

« Docteur Masaryk, vous avez déjà pu rencontrer le patient, monsieur Arkann Amargànt. J'ai pensé que ce cas pourrait vous intéresser et une collaboration pourrait amener plus de résultats. Mon idée était de commencer par des séances de psychothérapie avant de le passer en catégorie C. Le patient s'est rapproché d'une psychologue qu'il me faudra éliminer durant l'intervalle afin d'éviter les soupçons... »

Le cas avait été présenté. Qu'en dirait Hannibál ?


Dernière édition par Aedan O'Briain le Ven 10 Avr 2015 - 15:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hannibál Masaryk
Chef du service 5 - Hyde


Feuille de personnage
Nationalité: Hongrois
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 34 ans

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 25/04/2014

MessageSujet: Re: In tenebrae noctis [Hannibál Masaryk] - terminé   Dim 5 Avr 2015 - 23:04
La fin de l’année approchait et Hannibál n’avait plus une seconde à lui. Ses expériences lui prenaient la majeure partie de son temps, pour le reste il jonglait entre administratif et jeux de paraître avec ses estimés collègues. La toile qu’il tissait semblait s’étirer à merveille, quelques accrochages semblaient malheureusement ne pas vouloir disparaître. La camionneuse serait plus difficile à gérer que prévu, la clown allait faire partie de ses manigances bien plus qu’il ne l’aurait souhaité sans pour autant qu’il trouve un moyen de l’en écarter, au moins le fou avait été mis hors-jeu et l’affaire Nichols était close. En tête de liste restait néanmoins le sale pion qui se prenait à rêver de grandeur. Arkann était en tête de sa liste noire. Ce rejeton était un nid à problèmes dont il faudrait s’occuper tôt ou tard.

Depuis le premier incident où, fort heureusement, la pharmacienne et le neuropsychologue l’avait intercepté lui et sa poule, il avait été placé sous haute surveillance. Sa mobilité n’en avait pas été réduite mais tous ses moindres gestes étaient reportés au chef du service Hyde. Le Hongrois le sentait, bientôt une opportunité se présenterait et il la saisirait. Les jours du petit pion étaient comptés.

Alors qu’il triait ses mails, le nécromancien fut surpris d’en recevoir un d’Aedan. Il n’avait pas vraiment d’avis sur le bourreau. Et c’était un bon signe, les deux hommes ne se mettaient pas de bâtons dans les roues, évoluant chacun de leur côté. Pourquoi la rousse déjantée et la crasse Thompson ne pouvaient elles pas suivre le mouvement ?  A cette pensée, le neuropsychologue se surprit à rêver d’une fin similaire à celle du bon Dr Frieman qui scellerait le destin des deux pestes. Reportant son attention sur la missive d’O’Briain il put y découvrir qu’il était invité à se rendre dans son bureau pour discuter travail

Perplexe, Hannibál s’adossa à sa chaise. Que Diable lui voulait-il ? Le Hongrois retourna à ses affaires, passant néanmoins le reste de la journée à jeter des coups d’œil à son portable pour s’enquérir de l’heure. Finalement, sa curiosité allait être rassasiée. Vers 18h00, il se rendit donc au bureau d’Aedan. Le Hongrois eut à peine le temps de rentrer que déjà son collègue coupait dans le vif. Très bien. Décidément, l’homme apparaissait comme le plus appréciable des chefs de Service.
« Arkann Amargànt ». Les lèvres d’Hannibál s’étirèrent lentement. Il servit à O’Briain un de ses très rares sourires. L’opportunité était là. Bien qu’enjoué, le noiraud s’exprima avec un ton maîtrisé et professionnel.

Tout ça me semble être une merveilleuse idée Docteur O’Briain.

Sourire toujours empreint de mystère accroché aux lèvres, le Hongrois poursuivit

Je me permets même de déjà proposer un protocole thérapeutique.


Adean qui avait déjà ouvert le dossier d’Arkann prit un stylo et lui fit signe de continuer

Vous voulez éliminer la psychologue ? Je veux éliminer le rejeton. Je suis sûr que nos souhaits peuvent se rejoindre quelque part.


Le sourire était désormais franchement joyeux. Le petit fauteur de trouble allait y passer tôt ou tard, plus tôt que tard. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Aedan O'Briain
Chef du service 4 - Nyx


Feuille de personnage
Nationalité: Irlandais
Magie pratiquée: Elémentaliste
Âge: 31 ans

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: In tenebrae noctis [Hannibál Masaryk] - terminé   Ven 10 Avr 2015 - 15:08
Devant l'air ravi d'Hannibál, Aedan haussa les sourcils. Qu'est-ce que cela pouvait bien vouloir dire ? Il n'ignorait pas la rencontre entre le nécromancien et le patient au cours des errances nocturnes de ce dernier. Il n'avait cependant pas connaissance de la haine qu'inspirait le jeune homme au Hongrois. Il comprit très rapidement qu'il avait choisi la personne idéale pour le seconder sur le dossier Amargànt.

Lorsque le neuropsychologue lui annonça qu'il avait déjà une idée de protocole à appliquer, l'élémentaliste saisit son dossier et un stylo, attentif. Lui n'avait pas encore d'avis bien défini. Il avait lu le dossier et avait par conséquent songé à une approche globale du cas, mais il n'avait encore jamais rencontré le patient en personne. Cela rendait l'établissement d'un plan précis plutôt compliqué.

Hannibál lui dit ensuite clairement qu'il voulait éliminer Arkann. C'était généralement l'envie de tous les initiés de l'hôpital pourtant l'animosité qu'il sentit le surprit. Qu'est ce qui avait bien pu se passer entre le docteur et le patient ? Aedan aurait tué pour le savoir.

« Parfait. Je vous écoute. Si vous avez du temps devant vous, nous pouvons faire venir monsieur Amargànt afin de commencer directement une fois le plan établi. »

Tandis que le chef du service 5 lui exposait son plan, Aedan laissait son esprit vaquer à d'autres choses. La réunion à laquelle il participait l'intéressait au plus haut point pourtant il avait la tête ailleurs. Sa mission avec Selena l'obsédait. Il fallait qu'il agisse vite. Il devait éliminer la psychologue avant que la thérapie avance trop. Il devait cependant prendre le temps de gagner sa confiance afin qu'elle ne soit pas trop compliquée à abattre. Il ne s'agissait pas d'une simple infirmière naïve qui ne comprendrait pas ce qui lui arrivait : il devait tuer la fille de l'une des plus grandes nécromanciennes de son époque. Cela demandait une préparation plus délicate.

Les fêtes de fin d'année le préoccupaient aussi plus qu'il n'aurait voulu l'admettre. Il offrirait quelque chose à Samaha, petit rappel de leur vague relation et preuve du respect qu'il avait pour elle. Devait-il trouver un cadeau pour Selena ? Il avait déjà amené des fleurs à son bureau, peut-être devrait-il attendre un signe de sa part avant de prendre une décision. Il ne voulait pas sembler trop empressé. Cela ne ferait qu'attiser la méfiance de la nécromancienne à son égard. Il fallait faire les choses de la façon la plus stratégique qui soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hannibál Masaryk
Chef du service 5 - Hyde


Feuille de personnage
Nationalité: Hongrois
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 34 ans

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 25/04/2014

MessageSujet: Re: In tenebrae noctis [Hannibál Masaryk] - terminé   Dim 12 Avr 2015 - 21:16
Hannibál, bien malgré lui, continua à sourire. Décidément, Aedan lui plaisait. Il semblait être pragmatique, concis et à l’écoute. Le nécromancien se réjouissait vraiment de travailler avec lui. Leur coopération, il en était sûr, serait fructueuse. Son collègue, aux aguets, l’invita à exposer plus en détails ses idées et proposa une rencontre immédiate avec le pion. Brillant bourreau.

Doucement, Hannibál retrouva son visage de glace. L’excitation n’était néanmoins pas retombée. Il laissa planer quelques secondes de silence, réfléchissant à la manière la plus claire de s’exprimer. Enfin, il appuya ses coudes sur ses cuisses et les mains jointes sous son menton il dit d’un ton neutre.

Une sommaire évaluation d’Amargànt permet de remarquer très vite qu’il est très imbu de sa personne. Il se croit au-dessus de tout et fait fi de règles et lois qu’il considère comme indignes de sa personne. Il est certainement susceptible, arrogant et donc stupide à souhait bien qu’il soit persuadé du contraire.


Le contraste entre la virulence de ses paroles et le calme avec lequel il les énonça sembla décupler leur impact.

Le petit Arkann est atteint d’une amnésie rétrograde, d’un syndrome de PTSD et d’instabilité magique. Dans cette situation, le protocole officiel veut un traitement des symptômes anxieux en premier lieu, tout en évaluant parallèlement dans quelle mesure les capacités dans son art ont été affectées avant de s’attaquer à la perte de mémoire elle-même.


Hannibál avait étudié le dossier de l’américain en long et en large. Il le connaissait par cœur et avait su en tirer le meilleur pour élaborer ce qui serait la fin du sale pion.

Je propose qu’on ne s’occupe que très superficiellement du stress post-traumatique histoire de lui laisser croire que l’on s’occupe de lui tout en mettant l’accès sur l’évaluation de ses pouvoirs.

Le sourire carnassier qui avait quitté ses lèvres revint les étirer doucement lorsqu’il continua.


C’est au cours d’une de ces séances que le malheureux périra. J’ai cru comprendre que vous étiez un très bon élémentaliste Dr. O’Briain. Un expert incontesté avec l’eau si je ne me trompe pas.

Aedan approuva.

Il se trouve que notre petit américain favori aurait des dispositions avec les 4 éléments. Un éventuel futur prodige en somme. C’est donc au cours d’un malheureux test que son incroyable puissance que sa condition à rendu aléatoire va se libérer nous mettant tous en danger. Virtuose que vous êtes, vous parviendrez à éviter le pire nous concernant mais le pauvre n’aura pas la même chance. Ca c’est pour la version officielle.

Hannibál irradiait. Le visage s’en voyait radicalement modifié. La cruauté incandescente qui luisait dans ses yeux elle trahissait sa vraie nature. Même avec le plus sincère des sourire accroché à ses lèvres, son âme restait froide et noire.


Officieusement on va saigner ce rat avec délectation. J’ai moi-même de nombreux projets en cours qui nécessite un approvisionnement constant en cadavres, le sien sera plus que bienvenu.

Le neuropsychologue s’appuya à son siège, croisa les jambes et demanda toujours aussi calmement.

Alors, qu’est-ce que vous en dites ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Aedan O'Briain
Chef du service 4 - Nyx


Feuille de personnage
Nationalité: Irlandais
Magie pratiquée: Elémentaliste
Âge: 31 ans

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: In tenebrae noctis [Hannibál Masaryk] - terminé   Lun 13 Avr 2015 - 13:42
« Très imbu de sa personne », « arrogant », « stupide » : oui, décidément cela définissait bien ce qu'Aedan avait pu apercevoir du jeune homme. Il sourit devant l'expression de son collègue, qui restait de marbre. Il débitait des paroles qui aurait dû le remplir d'une joie malsaine, pourtant il n'en montrait rien.

L'élémentaliste écouta le plan d'Hannibál avec attention. Intérieurement, il poussa un long soupir plaintif. Avec n'importe quel autre patient, il n'aurait même pas prit le temps de traiter les angoisses. Il serait passé directement à des expérimentations sur l'amnésie... Mais Arkann n'était pas n'importe qui. En plus d'être un petit imbécile, il était également en contact avec l'extérieur, ce qui impliquaient qu'ils devaient lui donner l'impression de le soigner. La barbe. Combien de temps cette mascarade devrait-elle durer avant qu'ils puissent s'amuser ?

Apparemment, le nécromancien connaissait le dossier sur le bout des doigts. Sans le savoir, l'Irlandais avait choisi le meilleur des alliés pour traiter ce cas.

Ils arrivèrent finalement à la partie intéressante : la mort du patient. Masaryk parla tout d'abord des capacités d'Aedan et celui-ci fut impressionné d'entendre qu'il connaissait jusqu'à son élément de prédilection. Décidément, le Hongrois était des mieux renseignés sur tous les sujets... Il approuva en hochant de la tête.

« Tout cela me semble parfait docteur Masaryk. Le temps que nous le traitions superficiellement pour ses angoisses, je devrais avoir eu l'occasion d'éliminer la psy. Ensuite, je serais ravi de pouvoir expérimenter à volonté... J'avais notamment pensé à des potions hallucinogènes qui pourraient peut-être lui ramener des souvenirs sous une forme cauchemardesque très plaisante à voir. Je suis certain que notre Apothicaire aura de quoi nous ravir. »

Il sourit, se régalant d'avance des expériences qu'ils pourraient mener.

« J'envoie quelqu'un chercher le patient et nous l'amener. Autant commencer tout de suite. »

Qui ne dit mot consent, paraît-il. Le docteur n'ayant rien dit par rapport à sa proposition précédente, il la considéra donc comme acceptée. Il envoya rapidement un message à un infimier qui débarqua quelques minutes plus tard en compagnie du patient.


« Monsieur Amargànt, bienvenue. Comme je vous l'avais dit, nous donnerons le meilleur de nous-même pour vous soigner, c'est pourquoi je vais collaborer avec le docteur Masaryk ici présent pour votre cas. »

Il sourit au patient.


[HRP : Hannibál je sais pas si tu veux commencer l'entretien pour fournir plus de matière à Arkann ou si tu veux attendre qu'il réagisse (faudrait pas l'empêcher de râler attention !)... Je te laisse y réfléchir et lui envoyer un MP si tu veux qu'il poste ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arkann Amargànt
Invité




MessageSujet: Re: In tenebrae noctis [Hannibál Masaryk] - terminé   Mer 15 Avr 2015 - 19:19
En pénétrant dans le bureau du chef du service dans lequel il était "traité", Arkann fut traversé d'un frisson, une sorte de pressenti négatif, qui trouva aussitôt confirmation lorsque l'adolescent aperçut le neuropsychologue Masaryk, à quelques mètres seulement de O'Briain. Les deux hommes semblaient plutôt proches l'un de l'autre, ce qui eut pour effet immédiat de renforcer la méfiance déjà plus que naissante que le brun vouait à Aedamn! S'efforçant de n'en rien manifester et se remémorant le mini-clash entre le chef de Hyde et lui après l'excursion nocturne, l'Américain en vint même à sourire, sans livrer avec ce geste les raisons qui s'en trouvaient à l'origine. 

5 minutes plus tôt, un infirmier était venu le chercher. Et voilà qu'il se retrouvait en compagnie de deux cadres de l'établissement. What does it mean? 

Cette interrogation fut rapidement chassée par la déclaration de O'Briain. Après lui avoir souhaité la bienvenue, le bonhomme s'employait déjà à lui faire avaler une pilule grosse comme le poing. Masaryk allait être impliqué dans sa prise en charge. "[...]nous donnerons le meilleur" Ah bah ça, tu l'as dit! 

L'Amargànt tenait pour l'heure à préserver les apparences. Il était décontracté et heureux de commencer enfin son traitement. Enfin ça, c'était pour le paraître. Dans les faits, il avait franchement les boules et il était nerveux. 

Levant un sourcil sceptique, qui à la rigueur passerait pour de la surprise, le brun déclara:

- Ah! Je vois. Le meilleur... Eh bien dans ce cas, bonjour messieurs. Ne perdons pas de temps... j'ai hâte de me débarrasser de mes problèmes et d'en apprendre plus sur votre stratégie pou y parvenir.

Il adressa un clin d'oeil au couple de responsables, un brin espiègle et provocateur. L'élémentaliste avait actuellement en tête tout autre chose que ses suspicions à l'égard de l'institution et plus particulièrement du neuropsychologue Hannibal Masaryk. Un coin de son esprit gardait en mémoire sa résolution de retourner investiguer les tréfonds du château, mais au premier plan, il y avait désormais la pile de bouquins qu'il lui faudrait abattre pour espérer satisfaire le doyen de l'ILHEE lorsqu'il viendrait s'assurer du fait qu'il avait bien le niveau requis pour persévérer dans sa formation de prestige.

Du coup, une question émergea du tac au tac. L'Américain la posa sans chichi, d'entrée de cause.

- A ce sujet: pas de médicaments susceptibles d'avoir un impact sur ma psyché dans l'immédiat? J'ai déjà eu droit lors de mes crises d'angoisses à quelques doses d'un sérum merveilleux qui m'a envoyé aussitôt plané à des kilomètres de mes préoccupations standards, avec une sensation de volupté et de détente absolue, au point que... je vous passe les détails. Le fait est que je me suis toujours réveillé environ 12 heures plus tard, et ce genre de choses, actuellement, ça m'ennuierait beaucoup. Alors ce serait bien si vous pouviez envisager d'en toucher également un mot aux infirmiers un peu trop téméraires qui hantent vos services respectifs...

Arkann avait encore en tête la première fois où il avait été "piqué" comme une bête par un fanatique du corps infirmier, un personnage qui avait manifestement pris beaucoup de plaisir à son intervention musclée, à laquelle le brun ne s'était pas attendue. Désormais, et a fortirori en raison des derniers développements, Arkann faisait preuve d'une prudence décuplée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Hannibál Masaryk
Chef du service 5 - Hyde


Feuille de personnage
Nationalité: Hongrois
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 34 ans

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 25/04/2014

MessageSujet: Re: In tenebrae noctis [Hannibál Masaryk] - terminé   Jeu 16 Avr 2015 - 23:21
Hannibál dévisagea Arkann d’un regard noir. Pion. Le petit s’inquiétait, il suintait l’angoisse et l’anxiété. Le neuropsychologue l’écouta parler. Impassible. Il regarda Aedan avant de prendre la parole et sans accorder un moindre intérêt aux questions et souhaits du patient s’exprima.

Nous vous avons fait venir afin de vous faire prendre connaissance du protocole thérapeutique dont vous allez être l’objet.


Le Hongrois se leva, mit ses mains dans les poches et s’approcha avec nonchalance de l’américain.

Nous allons traiter en priorité vos symptômes de PTSD. Parallèlement, la procédure veut que nous évaluions vos habiletés magiques afin d’estimer dans quelles mesures elles sont affectées, ou non, par votre condition.


Le nécromancien eut un sourire mauvais. Il savait pertinemment, pour avoir minutieusement étudié son dossier, ce qui chicanait le patient et l’angoissait. Il devait réviser pour des examens à passer dans 6 mois à la fin desquels il pourrait éventuellement prétendre à une scolarisation dans une prestigieuse école élémentaliste de Londres qu'il connaissait lui même intimement. 

Le noiraud se délecta de la situation. L’étau se resserrait. Il avait tissé sa toile avec patience et voilà que quelques petits coups de pouce du destin plus tard tout était presque réglé. Une fois le cas du vulgaire pion classé, il pourrait respirer un peu. Il resterait évidemment Aasimir mais, chaque chose en son temps. La pute nécessitait une prise en charge différente et surtout, un approfondissement de son dossier. S’il était clair qu’Arkann était une simple plaie, Aasimir lui présentait un intérêt certain.
Le nécromancien alla se rasseoir.



Je ne sais pas si Docteur O’Briain a quelque chose à ajouter. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez partir.


 Sciemment, le Hongrois n’avait pas demandé au concerné s’il avait des questions. Il n’en avait rien à faire. Son invitation à partir était elle aussi bien relative, il serait plutôt dûment ramené à sa chambre par l’infirmier qui était venu le chercher.

Hannibál ne quitta pas Arkann des yeux. Il attendait de savoir si son collègue voulait effectivement compléter, ce dernier lui fit signe que non. Le noiraud se leva donc de son siège et fit signe à l’infirmier de raccompagner le patient à sa chambre.


Nous nous reverrons donc très bientôt Mr Amargànt, lors de votre première séance.



Le nécromancien planta son regard d’acier dans celui de l’américain et le fixa, ses iris irradiant d’excitation. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: In tenebrae noctis [Hannibál Masaryk] - terminé   
Revenir en haut Aller en bas
 

In tenebrae noctis [Hannibál Masaryk] - terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Noctis Black's story [Terminée... 'fin il me semble ^^]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» Vox Tenebrae

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lómilendë :: Aux Racines du Mal :: Les Sous-sols :: Bureau d'Aeden O'Briain, Responsable du Service 4 - Nyx-