AccueilMembresPortailGroupesRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ouverture du banquet : Imaginaerum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Jezabel Pendragon
Directrice générale


Feuille de personnage
Nationalité: Ecossaise
Magie pratiquée: Chamane
Âge: 35 ans

Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 24/04/2014

MessageSujet: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Sam 18 Avr 2015 - 11:07
Banquet de Noël


Imaginaerum

Jezabel entra dans la salle, majestueuse dans la robe que lui avait offert Samaha. Elle parcourut la cafétéria du regard : décidément, cela n'avait plus rien à voir avec l'endroit blanc, aseptisé et déprimant qu'elle avait encore vu la veille. Un énorme sapin de Noël trônait au centre de la pièce, décoré entièrement de rouge et argent. Dans toute la salle courraient des guirlandes, égayant la pièce. La paroi du fond, une gigantesque baie vitrée, donnait un aperçu sur le parc recouvert de neige immaculée. Il faisait déjà nuit, la pleine lune dont la lueur se reflétait sur le sol enneigé donnait à la scène un aspect féerique.

De part et d'autres du sapin avaient été disposées deux immenses tables, une prévue initialement pour les patients, l'autre destinée à accueillir les membres du personnel. L'idée serait-elle suivie ? Jezabel se réjouissait d'avance de voir le curieux mélange des patients, des employés naïfs et des initiés... Le spectacle promettait d'être divertissant !

Décidément, elle avait hâte de découvrir ce qu'allait lui réserver la soirée. Les patients n'étaient pas tous en très bons termes avec leurs soignants, d'après ses dernières informations. Comment se comporteraient-ils ? Pourvu qu'il n'y ait aucun débordement... La chamane était tout particulièrement pressée d'observer les chefs de service. Depuis l'arrivée du docteur Masaryk, elle ne s'était pas vraiment intéressée à leur entente. De plus, l'annonce de la nomination de Sofía de Santa Cruz en temps qu'intérimaire devait être faite ce soir... Comment réagiraient-ils ?

Les cuisiniers s'affairaient encore à disposer les victuailles sur les tables, qui regorgeaient déjà de nourriture. Petits fours, apéritifs, tout était en place sur les nappes de velours blanc décoré d'arabesques argentées. Dans les assiettes, les serviettes de tissu noires avaient été savamment pliées en forme de papillons. Des arrangements de fleurs mêlant noir, rouge et argent décoraient la table à intervalles réguliers. Au plafond, de magnifiques lustres avaient remplacé les habituels néons et diffusaient une lumière moins crue, plus tamisée. Des bougies brûlaient sur les tables, ajoutant de petites touches lumineuses. La décoration, bien que plutôt sombre, restait festive et correspondait parfaitement à l'esprit de l'hôpital. Nul doute que les initiés apprécieraient. Peut-être les autres trouveraient-ils ce choix étrange ? Elle avait hâte de voir leurs réactions. Živka avait fait un excellent travail.

La directrice avança, et s'étonna de ne pas entendre claquer ses talons de la même manière que d'habitude. Elle remarqua finalement que le carrelage au sol avait été temporairement transformé en parquet, permettant de faire ressortir les nappes blanches. Les moindres détails avaient été calculés. Elle sourit, satisfaite.

Elle s'approcha d'un table, prête à accueillir les premiers arrivants, puis à prendre place. D'un geste de la main, elle lissa le tissu de la robe pourpre parfaitement assortie à la décoration. Ses cheveux avait été relevés en un chignon bas dont quelques mèches s'étaient échappées pour encadrer son visage parfaitement maquillé comme à son habitude. Le seul bijou qu'elle portait ce soir-là, après avoir longtemps hésité à la mettre, était la bague que lui avait offerte Aasimir.

Tout sourire, Jezabel se tourna vers l'entrée.

_________________

"We're all mad here. I'm mad, you're mad."
"How do you know I'm mad ?" said Alice.
"You must be" said the Cheshire Cat.
"or you wouldn't have come here."

~ Lewis Carroll

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Cassandre Lechat
Patient(e) - service 1


Feuille de personnage
Nationalité: Française
Magie pratiquée: Nécromancienne
Âge: 23 ans

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 09/04/2015

MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Lun 20 Avr 2015 - 18:59
Comme tous les patients Cassandre avait été invitée au banquet de Noël. Elle avait longuement hésité à s'y rendre. Il y aurait de la nourriture, voyez-vous. Cela la poussait à réfléchir à tant de choses... Comment manger en public ? Fallait-il manger le moins possible, ou dévorer le plus qu'elle pouvait ? Et si elle choisissait la deuxième option, comment éliminer la nourriture ensuite ? Même lors d'une fête, les patients seraient certainement surveillés, elle ne pourrait pas vomir dès qu'elle le souhaiterait. Comme tout cela était compliqué... Oh, comme elle aurait voulu guérir ! Tout aurait été tellement plus simple.

Elle avait fini par décider de s'y rendre. Cela lui permettrait de rencontrer de nouvelles personnes. Elle espérait se faire des amis. Ce serait plus simple de tenir le coup dans cet hôpital si elle avait des gens avec qui converser, passer le temps.

Elle s'avança dans la salle. Pour l'occasion, elle s'était habillée d'une robe bleue, de collants noirs et de ses bottines préférées. Les patients avaient évidemment eu l'autorisation de quitter leur tenue habituelle, quel plaisir elle éprouvait à pouvoir être coquette ! Elle avait hâte de découvrir les autres patients, tous sous leur meilleur jour. Voilà une occasion parfaite pour faire des rencontres.

Lorsqu'elle arriva, elle se demanda si elle n'était pas en avance : elle faisait partie des premières personnes présentes. Une femme, magnifique dans sa robe pourpre, l'accueillit d'un sourire radieux. A la vue de ses vêtements, elle comprit qu'il s'agissait de quelqu'un de haut rang et prit garde à ne pas refaire l'erreur qu'elle avait commise dans le parc avec la pharmacienne.

Elle alla la saluer respectueusement. Elle resterait peut-être moins longtemps dans cet endroit si elle se faisait bien voir par le personnel.

- Bonjour Madame. Cassandre Lechat, ravie de vous rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Xandrah Lennox
Sœur de la directrice


Feuille de personnage
Nationalité: Ecossaise
Magie pratiquée: Nécromancienne
Âge: 33

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 27/01/2015

MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Lun 20 Avr 2015 - 22:12
♪ Jack l'éventreur est mort
De nuit, les belles
Marchent à nouveau
Dans White Chapel
Prenez garde
A votre brioche
Jack l'éventreur approche ♪

Xandrah chantonnait une comptine en entrant dans la pièce. Elle ouvrit de grands yeux. Tout était magnifique. C'était Noël. Noël ! Et le plus beau des cadeaux lui avait été offert : elle retrouvait finalement sa sœur. Celle-ci se tenait d'ailleurs en face d'elle, majestueuse dans sa robe pourpre. Elle parlait avec une fille en bleu, que Xandrah détesta aussitôt. Qui était cette intruse ?

La nécromancienne s'élança dans la pièce, ses pieds nus claquant sur le somptueux parquet. Si quelqu'un avait daigné lui expliqué que l'hôpital organisait une fête pour Noël, peut-être aurait-elle sorti sa plus jolie robe et sans doute se serait-elle attaché les cheveux en une longue tresse. Mais elle l'ignorait et portait uniquement une robe d'été blanche, qui ne la quittait d'ailleurs que rarement.

Sur ses talons, Dina accourait. La jolie chatte tricolore se mêla aux pieds de sa maîtresse, manquant de la faire trébucher. Elle se rattrapa de justesse en gloussant et repris sa course maladroite à travers la salle.

Sans accorder un seul regard à l'étrangère en bleu, Xandrah se jeta sur Jezabel et entoura ses bras autour de la taille de la directrice.

- Jezzie !

Le hurlement de joie fut étouffé par la robe de la chamane. Quelle joie ! Enfin réunies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Aasimir Fenring
Patient(e) - service 3


Feuille de personnage
Nationalité: Français
Magie pratiquée: Elémentalisme
Âge: 27 ans

Nombre de messages : 111
Age : 31
Date d'inscription : 06/03/2015

MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Mar 21 Avr 2015 - 16:30
Soirée de fête. Banquet de Noël.

Aasimir se regardait dans le miroir de sa chambre, son visage totalement dénué d’émotion. Il ne comprenait la motivation derrière ces festivités. Il ne comprenait pas l’intérêt de se déguiser et de manger dans une bonne ambiance, tout en faisant en sorte d’être agréable avec toute la compagnie.

Mais Aasimir ne s’étonnait plus de rien. Il y avait longtemps qu’il avait cessé de chercher à comprendre. Il faisait ce qu’il fallait et tout marchait comme il le devait.

Détaillant son reflet, il vérifia que tout était comme il le fallait. Chemise blanche taillée sur mesure pour mettre son torse musclé en valeur. Petit nœud papillon passant sous le col et tombant parfaitement. Pantalon de toile noir cintré qui lui moulait les fesses comme il fallait.

Il était un véritable appel à la luxure et cela lui convenait parfaitement. Petite dose de parfum agrémenté d’une dose de magie élémentale de façon à rendre le tout encore plus entêtant.

Il n’avait pas forcément envie de faire du rentre-dedans, surtout que Jezabel serait certainement  là et qu’il pensait bien finir la soirée avec elle.

*** Quoi que… je finirai bien la soirée avec Aedan aussi… surtout avec tout ce que j’ai préparé pour lui… avec Masaryk aussi… même si je pense qu’il n’aimerait certainement pas la tournure des événements pour lui… ***

Avisant l’heure avancée, il se recoiffa d’un coup de main et sur un sourire qui amena une expression amusée sur son visage, il partit pour le banquet.

Il entra dans la salle, notant la légère effervescence de l’installation. Avisant la Directrice, occupée avec deux jeunes femmes, il lui fit un léger signe de tête, accompagné d’un sourire sans ambiguité sur la beauté de sa robe.

Rapidement il fit le tour des tables, cherchant à voir si les places étaient désignées. Notant celle du Dr Frieman, il eut une pensée amusée à l’égard de l’intendant qui avait commis une telle faute. Amusé il passa sa main sur le carton et s’installa à la place du décédé. Il aurait bien le temps de gagner une place plus en adéquation avec son statut de patient, et il pourrait peut être avoir l’occasion de parler avec Masaryk ou Aedan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Bernd Stein
Patient(e) - service 4


Feuille de personnage
Nationalité: Allemand
Magie pratiquée: Elémentalisme
Âge: 52 ans

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 18/02/2015

MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Mar 21 Avr 2015 - 21:21
Faim, faim, faim...qui poussa Stein, presque sans qu'il s'en rende compte, vers la direction de la cafétéria. C'était d'ailleurs, il lui apparut, son endroit préféré à Lómilendë pour la simple raison que l'insatiable y trouvait souvent de quoi avaler. Depuis longtemps Stein avait appris à différencier les différentes formes par lesquelles se manifestait sa faim. Il sut alors distinguer la faim intérieure de la faim extérieure. Tandis que la première demandait de l'énergie vitale, la deuxième se pouvait facilement apaiser avec de la nourriture normale. Quoique l'allemand ne niât la passion pour la chasse qu'il avait récemment découverte, il ne prenait pas de plaisir particulier à ôter à un être innocent - soit humain, soit bestial - son âme. Par contre, il ne lui arrivait jamais de battre froid un repas quoi que ce fût. Cette distinction, Stein le savait, était purement analytique, car les deux étaient en étroite imbrication; pourtant ça lui servait à mieux gérer sa lutte contre la faim.

Lorsque Stein atteignit la cafétéria, il s’étonna quelque peu de la transformation qui avait tourné la morne cafétéria en salle de banquet richement décorée. Sans trop s’en soucier il entra et prit place dans une table au milieu de la salle. Vêtu d’un pantalon gris et un pull rougeâtre délavé, il constata qu’il contrastait absurdement avec les autres gens qui étaient tous en tenue de soirée. Mais, en fin de compte, cela portait peu d’importance. Sans intérêt particulier, Stein regarda les gens graduellement remplir la salle en attendant que le festin commençât.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jezabel Pendragon
Directrice générale


Feuille de personnage
Nationalité: Ecossaise
Magie pratiquée: Chamane
Âge: 35 ans

Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 24/04/2014

MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Mar 21 Avr 2015 - 21:44
Jezabel était perplexe. L'une des premières arrivantes était une nouvelle patiente, qui vint la saluer poliment. Où diable sont les chefs de service ? La bienséance eût été qu'ils arrivent en premier ! Elle sourit à... Cassandre Lechat, qu'elle se rappela être une patiente d'Emma Thompson. Elle la regarda de haut en bas. Quelle adorable patiente. Dommage qu'elle souffre d'un tel trouble.

« Enchantée, Miss Lechat. Comment vous sentez-vous dans notre établissement ? »


Question ironique, bien évidemment. Comment pouvait bien se sentir une jeune fille boulimique se remettant tout juste d'une tentative de suicide à un banquet ?

Soudain, on se rua sur elle. Au milieu d'une cascade de cheveux blonds, la chamane put reconnaître sa petite sœur, Xandrah. Elle la serra contre elle. Que faisait-elle là ? Elle n'était pas supposée arriver avant... encore quelques mois. Cassian l'avait-il envoyé ? Une vague de panique traversa l'Ecossaise. Était-il ? Elle releva la tête, regardant attentivement la porte. Non. Manifestement pas. Elle se détendit.

« Xandrie ! Qu'est ce que tu fais là ? »


Quel merveilleux cadeau de Noël.

Les patients et le personnel naïf arrivaient petit à petit. Toujours aucune trace des membres importants. Ils vont m'entendre...

Aasimir venait d'arriver. Il la salua de loin. Avant même d'être effrayée à l'idée que quelqu'un ait pu remarquer leur échange, Jezabel lui sourit en retour. Il était diablement sexy, ce soir-là. Y aurait-il un moyen de discrètement passer la nuit avec lui ? L'attention de Jezabel se reporta sur Xandrah qui s'accrochait toujours à sa robe. Difficilement, semblait-elle vouloir lui répondre. Afin d'obtenir les réponses qu'elle attendait de la part de sa sœur, elle décida de s'isoler quelques minutes avec la nécromancienne. Elle s'adressa à Lechat.

« Ce fut un plaisir. Excusez-moi... »


Après avoir pris la blonde par la main, elle s'éloigna et s'assit sur une chaise, sa cadette s'installant à ses côtés.

« Maintenant dis-moi tout. C'est Cassian qui t'a amenée ici ? Tu vas rester ? Nous te ferons une jolie chambre dans mes appartements. »


Elle jouait distraitement avec la longue chevelure de Xandrah, réalisant difficilement ce qui se passait.

_________________

"We're all mad here. I'm mad, you're mad."
"How do you know I'm mad ?" said Alice.
"You must be" said the Cheshire Cat.
"or you wouldn't have come here."

~ Lewis Carroll

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Cassandre Lechat
Patient(e) - service 1


Feuille de personnage
Nationalité: Française
Magie pratiquée: Nécromancienne
Âge: 23 ans

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 09/04/2015

MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Mer 22 Avr 2015 - 0:11
« Comment vous sentez-vous dans notre établissement ? », avait demandé la femme qui n'avait même pas pris la peine de se présenter.

# Elle doit être vraiment, vraiment importante.

Compte tenu du rang qu'elle avait arbitrairement attribué à la femme, elle lui donna une réponse positive, avec un grand sourire.

- Merveilleusement bien.

# Lèche-bottes.

Si elle voulait partir au plus vite, mieux valait avoir l'air d'être en pleine forme. Elle se demandait comme poursuivre la conversation sans être trop lourde pour celle qu'elle imagina être une sorte de directrice, quand une tornade blonde surgit. Elle se colla à la grande brune pour la prendre dans ses bras.

# C'est quoi ça ?

Exaltée par la présence de l'intruse, la supposée directrice s'en alla après s'être excusée. Cassandre revint par conséquent à son problème initial : manger ou ne pas manger ? Elle regarda autour d'elle et repéra un jeune homme assit plus loin. Elle s'approcha. Une conversation l'empêcherait de trop penser à l'orgie de nourriture présente tout autour d'elle. En s'asseyant aux côtés de l'homme, elle glissa un regard vers le carton disposé devant lui. Elle se demanda si elle avait une place à son nom elle aussi. Elle n'avait même pas pensé à regarder cela ! Horrifiée, elle se figea. Elle n'avait peut-être rien à faire à cette table. Elle avait sans doute importuné une personne très importante et c'est pour cela qu'elle ne s'était pas présentée ! Enfer ! Elle aurait voulu disparaître.

Elle réalisa, après de longues secondes de silence, qu'elle avait prit place. Stressée, elle décida d'engager la conversation. Partir sans prononcer un mot la ferait paraître folle.

- Bonsoir Monsieur Frieman. Cassandre Lechat, je suis une patiente.

Elle avait glissé un nouveau regard vers le carton disposé devant l'homme pour relire son nom avant de le prononcer. Aucun risque qu'elle se soit trompée. Tout allait bien se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Samaha Black
Cheffe du service 3 - Baudelaire


Feuille de personnage
Nationalité: Anglaise
Magie pratiquée: Chamane
Âge: 34 ans

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 25/04/2014

MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Mer 22 Avr 2015 - 16:31
Personne n’était venu lui tordre le cou dans son sommeil ou n’avait tenté de la poignarder dans le dos. La paranoïa qui avait gagné Samaha il y a de cela deux nuits, suite aux découvertes qu’elle avait faites s’était calmée. Le banquet serait l’occasion parfaite de prendre le pouls de la situation en évitant de se faire assassiner. Les témoins étaient trop nombreux et, de plus, les festivités mêlaient initiés, naïfs et patients. Jezabel ne tenterait rien d’aussi inconsidéré ce soir-là et, la chamane l’espérait férocement, tout autre soir, d’ailleurs. Afin d’étayer cette théorie, il ne fallait pas se montrer trop tôt aux réjouissances. La responsable de service décida de patienter jusqu’à un moment plus avancée de la soirée pour se montrer.
 
C’était une heure après le début officiel de l’invitation que Samaha fit son entrée. Lorsqu’elle avait décidé de commander une robe parfaite pour la directrice en guise de présent de Noël, elle avait aussi choisi de s’en faire une pour l’occasion. Vêtue de noire, l’anglaise portait une robe longue fendue profondément sur le côté droit. Son décolleté laissait comme à son habitude entrevoir le début d’une poitrine généreuse. Des escarpins Louboutin, quant à eux, terminaient sa silhouette. Pour cacher la marque laissée l’autre nuit par Fenring, elle s’était parée d’un bijou manchette couleur or autour de son poignet brûlé et elle portait le collier de diamants et de tourmalines offerts par la directrice. *Quelle ironie d’avoir mis le présent de quelqu’un qui me veut peut-être morte…* pensa-t-elle au moment où elle toucha la parure du bout des doigts. Pour changer ses habitudes, la rousse avait relevé ses boucles en un chignon coiffé - décoiffé, laissant ses fines épaules à découvert.
 
De nombreux invités de toute nature étaient déjà présents, seuls manquaient les responsables de service. Pendragon devait être furieuse de l’absence de ses convives de marque, mais Samaha avait, quant à elle, une excuse qu’elle jugeait parfaitement valable. Après tout, même si l’écossaise ne tentait pas d’atteindre à sa vie, elle n’avait pas pris non plus la peine de venir lui adresser la parole après l’incident.
 
Le toutou était là, lui aussi, assis près d’une patiente certainement. Elle n’avait pas spécialement envie de s’approcher d’Aasimir ce soir de toute façon. La directrice l’intéressait beaucoup plus, mais elle semblait occupée avec ce qui ressemblait à quelqu’un qu’elle connaissait personnellement. Samaha ne discuterait donc pas avec elle tout de suite.
 
La rousse ne souhaitait pas se mêler pour le moment aux festivités et préféra rester en retrait, attendant patiemment l’arrivée d’un de ses collègues. Thompson ferait l’affaire si elle n’était pas rentrée pour les fêtes ou peut-être une petite discussion avec Aedan pourrait la détendre comme leur nuit passé ensemble hier soir. Même Sofía pourrait la distraire quelques instants. Mais il était hors de question de se mêler aux patients.
 

En patientant, elle balada ses yeux sur la décoration orchestrée certainement par Jezabel et sa secrétaire. Une ambiance sombre régnait dans l’atmosphère enjouée des fêtes de Noël un paradoxe plutôt cocasse qui plaisait beaucoup à la psychiatre. Même les couleurs du sapin principal et les arrangements floraux étaient dans les tons préférés de la chamane. Il n’y avait pas dire, la Jezabel Pendragon et/ou Zivka Horvat avait un très bon goût en matière de décoration. Un simple petit bémol était à poser pour le pliage des serviettes. Samaha crû apercevoir des papillons dont elle ne comprit pas la référence, les jugeant hors thèmes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Xandrah Lennox
Sœur de la directrice


Feuille de personnage
Nationalité: Ecossaise
Magie pratiquée: Nécromancienne
Âge: 33

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 27/01/2015

MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Mer 22 Avr 2015 - 18:39
Rapidement après son arrivée, Jezabel s'était isolée avec Xandrah. Tant mieux ! La nécromancienne était bien décidée à ne laisser échapper aucun son devant l'intruse en bleu. Elle lui posa plusieurs questions sur son arrivée.

- C'est Cassi qui a décidé que je viendrais. Mais il n'est pas venu.

Son félin se frottait à ses jambes nues en ronronnant.

- Dina pourra avoir un joli panier ?

Elle aurait une chambre ! Dans les appartements de sa sœur, en plus. Elle s'imaginait déjà regarder des films toute la nuit blottie contre son aînée.

Émerveillée par l'ambiance de la salle, elle regardait autour d'elle. Beaucoup de personnes étaient arrivées, la plupart portaient des tenues magnifiques. Elle avait bien compris qu'il s'agissait d'un événement important. Il faudrait qu'elle libère sa sœur, tout de même. Elle était la directrice, elle avait des responsabilités.

Toujours subjuguée par la foule, elle regardait les personnes présentes autour d'elle. Lesquelles d'entre elles étaient aux ordres de Jezabel ? Qui était un patient ? De quelle maladie souffraient-ils ? Elle aurait voulu tout savoir.  

En suivant cette pensée, Xandrah se releva.

- Jezzie, tu dois aller parler à des gens ? Je vais aller m'amuser ailleurs avec Dina.

La chamane n'avait pas eu le temps de répondre que déjà sa cadette s'éloignant et recommençait à chantonner. Avisant un homme qui lui, ne portait pas une tenue particulièrement soignée et s'était installé seul à la table, elle s'approcha de lui et s'assit à ses côtés. Bien qu'elle avait dit à la directrice qu'elle irait jouer avec son chat, elle n'avait pas envie de s'isoler au milieu de toute cette foule !

- Bonjour. Qui êtes-vous ?

Il s'agissait sans doute d'un patient, vu ses vêtements. Ou un docteur qui se fichait de la fête. Xandrah ne s'en souciait pas : elle voulait juste satisfaire sa curiosité.


[Bernd Stein, tu dois t'en douter mais c'est pour toi !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Katheryn Lafferty
Patient(e) - service 5


Feuille de personnage
Nationalité: Américaine
Magie pratiquée: Aucune
Âge: 24 ans

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Mer 22 Avr 2015 - 20:45
Hannibàl Masaryk avait pénétré la chambre de la blonde et susurré à son oreille de douces menaces qu’il n’hésiterait certainement pas à mettre à exécution. Un frisson avait parcouru le corps endolori de la blonde à chaque mot prononcé par le nécromancien. Lorsque ce dernier quitta la pièce, elle se releva afin d’adopter une position moins vulnérable. Après quelques minutes, un infirmier entra à son tour dans la pièce une invitation à la main. Surprise ! C’était le même jeune homme qui l’avait aidé à sortir de la bibliothèque. L’actrice était particulièrement heureuse de reconnaître un visage familier après l’horrible situation qui venait de se dérouler. Rapidement, il la briefa sur l’histoire du banquet qui avait lieu et sa permission de faire ce qu’elle désirait. Il reparti ensuite, laissant la star seule avec elle-même et ses horribles souvenirs.
 
La belle n’allait cependant pas rater un événement mondain, malgré ses blessures ! Elle, qui était plus qu’habituée à ce genre de réception, ne laisserait pas passer une occasion qui lui rappellerait certainement les bons côtés de sa vie d’avant. Elle en avait besoin. Dans son quotidien de star du petit et grand écran, l’américaine affectionnait particulièrement les banquets en l’honneur d’association ou autres. Son entrée n’était jamais laissée au hasard. La célébrité arborait des robes luxueuses et enchanteresses des dernières collections des plus grands noms de la mode. Souvent, elle se prenait au jeu de la défenseuse des causes perdues et engageait même des discours émouvants qu’elle apprenait par cœur la veille.
 
Décidée à se présenter à l’événement, l’actrice commença sa préparation. La patiente n’avait pas pu faire venir différents cosmétiques et robes particulières pour l’occasion, mais ses énormes bagages lui permettaient tout de même d’être parée pour ce type de manifestation. Après tout, ce n’était que pour les patients et le personnel. Ces gens-là ne devaient pas avoir le même goût du raffinement qu’elle. Il ne verrait certainement aucune différence.
 
Pour commencer, Kate prit une douche en prenant soin de lavée ses cheveux consciencieusement. Elle s’attaqua ensuite à son teint et au maquillage. Puis, elle parcourut sa penderie pour trouver parmi ses vêtements de soirée, la tenue parfaite. La célébrité se décida finalement pour une robe dont la jupe était en tulle blanche et le bustier doré. Boucle d’oreille, collier et bague en perles étaient aussi à l’ordre du jour. Elle enfila des talons hauts noirs et attrapa une pochette beige pour terminer son look d’un soir. Quelle agréable sensation que de se vêtir pour une fête. Même si la belle était souvent sur son trente-et-un, elle n’avait plus pris la peine de se préparer parfaitement depuis le début de son séjour à Lómilendë. Avant de quitter sa chambre, la star prit une photo qu’elle balança sur son réseau social de prédilection avec la description : Prête pour les fêtes ! #Christmas #MerryChristmas #GoodMood.
 
La petite préparation avait réussi à lui sortir de la tête, Hannibàl et ses avertissements. Pourtant, en se dirigeant vers les lieux de festivités, Kate repensa soudainement à Arkann. Que lui était-il arrivé ? La belle fit un détour vers son étage pour voir s’il avait regagné sa chambre. Elle frappa. Aucune réponse. L’actrice se risqua à ouvrir la porte, mais rien d’anormal ne se cachait derrière. Peut-être était-il déjà au banquet ? De toute façon, il n’y avait qu’une manière d’en avoir le cœur net. Il fallait s’y rendre.
 
Le réfectoire avait pris une toute autre teinte pour les fêtes. Le choix du sombre-festif interpella la patiente qui trouvait cela plutôt étrange dans un tel environnement. Ses yeux s’arrêtèrent sur la directrice de l’établissement. Il n’y avait aucun doute ! Elle portait du Magot&Magot ! Quelle poisse ! Cette femme semblait avoir du goût. Sa propre robe n’était pas d’une marque aussi prestigieuse, à son grand regret. Les autres invités semblaient moins habillés, ce qui rassura l’actrice qui continuerait à se démarquer de la masse.
 
L’euphorie de l’événement l’avait encore déconcentrée. Elle reprit ses recherches d’Arkann, pourtant, nul trace du compatriote. A la place, elle reconnut le jeune homme qui était en sa compagnie dans les sous-sols. L’actrice se dirigea vers la table où il siégeait, mais quelqu’un d’autres l’avait devancé. Kate entendit le début de leur conversation. La nouvelle arrivante appelait l’élémentaliste « Frieman ». Impossible. La star avait effectué des recherches sur tous les hauts membres du personnel et savait pertinemment que Lenz Frieman était un homme dans la cinquantaine, responsable d’un des services de l’hôpital. Agacée, elle ne laissa pas le temps au jeune homme de répondre.
 
« Oh excusez-moi, je ne connais personne ici et comme vous semblez avoir à peu près mon âge, je me me permets de m’incruster dans votre conversation. Kate, enchantée ! »
 

L’américaine qui avait l’habitude de feindre et de jouer de nombreux rôles à la perfection endossa celui de la jeune fille naïve et douce. Elle se demandait si l’interlocuteur masculin l’avait ou non aperçut dans les soubassements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Bernd Stein
Patient(e) - service 4


Feuille de personnage
Nationalité: Allemand
Magie pratiquée: Elémentalisme
Âge: 52 ans

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 18/02/2015

MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Mer 22 Avr 2015 - 22:12
Une fille vint de s’assoir à coté de Stein. Ou bien c’était une femme ? Stein se concentra sur la présence de l’arrivante sans la regarder et y crut percevoir l’enjouement typique d’un enfant. Conscient qu’elle lui regardait avec des yeux ronds et inquisiteurs, Stein enfin se tourna vers elle toujours silencieux. Ich hatte Recht, pensa-t-il, en la voyant de face : toute son apparence semblait celle d’une fillette en quête de trouver quelqu’un avec qui jouer. Et pourtant il y avait quelque chose dans le visage lisse de la blonde qui trahissait cette première intuition. Était-il ces yeux bleus et cernés qui avaient déjà vu des choses que ceux d’une gamine n’auraient pas dû voir qui lui donnait l’air plus âgé. Stein l’ignorait. Alors seulement il remarqua le chat qui s’était en train de se lover sur les genoux de la curieuse femme.

« Je peux le caresser, ton chat ? », lança Stein et puis ajouta : « Moi, j’aime bien les chats, tu sais…C’est qui d’ailleurs ? Je me demande s’il me lécherait les doigts si je le touchais. Ça me chatouille quand ils font ça. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Aasimir Fenring
Patient(e) - service 3


Feuille de personnage
Nationalité: Français
Magie pratiquée: Elémentalisme
Âge: 27 ans

Nombre de messages : 111
Age : 31
Date d'inscription : 06/03/2015

MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Jeu 23 Avr 2015 - 14:51
L’assemblée commençait à prendre un peu d’ampleur. De plus en plus de patient et de membres du personnel s’assemblaient dans la salle, se regroupant par affinité ou par maladie.

Etrangement Samaha Black ne fit pas une entrée remarquée et au contraire resta plutôt discrète, ne cherchant pas forcément à venir s’attabler.

Alors qu’Aasimir notait mentalement les arrivées et les aller et venus des gens, une jeune femme rousse vint s’assoir à côté de lui. Une vingtaine d’année à tout casser. Un peu trop vert pour lui mais après tout, il ne fallait jamais cracher sur la nourriture. 

Cette dernière l’avait pris pour le Dr Frieman. Logique après tout puisqu’il était assis à la place de feu Lenz. Il allait répondre en endossant le rôle, histoire de voir jusqu’où il pourrait mener ce petit jeu, quand Kate vint s’incruster dans leur paysage. Deuxième fruit à portée de main, et un peu moins vert celui-ci, il avait eu le temps de murir sous la chaleur des projecteurs.

« Pas de problème ! Plus on est de fou… comme dit le dicton. Je m’appelle Aasimir et je suis également enchanté ! »

Puis se tournant vers la rouquine, il ajouta.

« Je ne suis malheureusement pas le Dr Frieman. Je préfère ne pas vous le laissez croire, cela aurait été une blague de très mauvais goût au dépend d’une si charmante personne. Je suis un patient de l’hôpital moi aussi… »

Petit salut de la tête avec un sourire charmeur pour Cassandre, lui faisant comprendre que la méprise était normale et totalement insignifiante. Il prit quelques secondes pour détailler les jeunes femmes, ne pouvant s’empêcher de les comparer à Jezabel. Il reprit la parole rapidement.

« Je me permets de faire le service pour que ne puissions trinquer à cette joyeuse réception et à la « santé » de tous les présents. Malheureusement, il me semble que ce sera champagne pour tout le monde ! »
Finit-il, en attrapant une bouteille trônant sur la table dans son bac à froid. D’un geste de la main, rendu solide et dure comme de la pierre, il fit sauter le bouchon et s’empressa de remplir trois coupes qu’il servit avec un sourire charmeur à ses partenaires de l’instant. Levant sa flute, il prit un peu de temps pour regarder les deux jeunes femmes dans les yeux. Cassandre avec charme et Kate avec un sourire légèrement ironique.
« A la santé de Lomilende, patients et praticiens compris ! et Joyeux Noël, il me semble qu’il ne faut pas l’oublier, c’est la période il me semble.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jezabel Pendragon
Directrice générale


Feuille de personnage
Nationalité: Ecossaise
Magie pratiquée: Chamane
Âge: 35 ans

Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 24/04/2014

MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Jeu 23 Avr 2015 - 19:15
Cassian n'était pas venu, selon les dires de Xandrah. Voilà qui rassurait Jezabel. Elle n'aurait pas à jouer les femmes amoureuses ce soir-là. Elle n'avait même pas mis son alliance... Elle sourit, amusée. Que dirait Cassian s'il la voyait porter une bague offerte par un patient, et pas celle qui symbolisait son mariage ? Il le prendrait certainement mal. Même si lui non plus n'était pas des plus fidèles, les apparences comptaient énormément à ses yeux.

A la mention d'une chambre pour elle, Xandrah réclama immédiatement un panier pour Dina, son chat. Cette réaction fit rire Jezabel.

« Bien sûr. Tout ce que tu voudras ma puce. Tu la voudrais de quelle couleur, ta chambre ? »

La chamane était ravie d'être à nouveau en compagnie de sa sœur. Elle aurait pu passer des heures à bavarder avec elle en oubliant totalement ses devoirs de directrice. C'est Xandrah qui la rappela à ses fonctions : elle se leva et sans même répondre à la dernière question, elle partit après avoir annoncé qu'elle irait jouer avec Dina.

Un peu déçue mais résignée à se comporter à nouveau en adulte, l'Ecossaise regarda autour d'elle. Aasimir était installé, en compagnie de deux charmantes jeunes filles : Lechat, qu'elle avait rencontré quelques minutes plus tôt et Katheryn, à qui elle n'avait jamais parlé mais qu'elle avait pu apercevoir le soir de l'explosion. Eh bien voilà. Des filles de ton âge et je n'existe plus, hm ? Elle sourit amèrement. Ne sois pas jalouse Jeza, il ne t'appartient pas, et inversement... Tu es mariée, ma cocotte.

Elle détourna son attention. Xandrah s'était approchée d'un patient, elle fronça les sourcils. Heureusement qu'il y avait assez de monde pour veiller au grain... Il faudrait qu'elle garde un œil sur elle. Pour le moment, l'homme semblait plus intéressé par Dina que par la nécromancienne.

Durant son instant de distraction, Samaha avait été la seule cheffe de service à se montrer enfin. Aedan, Emma, Hannibál et Sofía restaient introuvables. Mon annonce va encore attendre, semble-t-il.

Elle s'avança vers Samaha qu'elle n'avait pas revu depuis leur entretien au sujet d'Aasimir.

« Samaha, bonsoir ! Magnifiques chaussures. Où étiez-vous la nuit du 24 au 25 très chère ? En charmante compagnie ? »

Elle baissa le ton.

« La comtesse Nàsdy s'est permis une petite balade, j'ai été surprise de ne pas vous voir. »


_________________

"We're all mad here. I'm mad, you're mad."
"How do you know I'm mad ?" said Alice.
"You must be" said the Cheshire Cat.
"or you wouldn't have come here."

~ Lewis Carroll

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Samaha Black
Cheffe du service 3 - Baudelaire


Feuille de personnage
Nationalité: Anglaise
Magie pratiquée: Chamane
Âge: 34 ans

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 25/04/2014

MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Ven 24 Avr 2015 - 13:55
Samaha observait le cortège des déambulations, mais inlassablement ses yeux exécutaient des allers-retours entre Jezabel et Fenring. Cette situation allait devenir vite insurmontable. Il fallait que la rousse sache à quoi s’en tenir. Au fil des entrées, l’air devenait de plus en plus saturé et la psychiatre supportait de moins en moins la pression qui l’envahissait.
 
La directrice engagea le pas dans sa direction. Le cœur de la chamane se souleva de plus en plus rapidement. Qu’allait-elle dire ? Qu’allait-il se passer ? Elle ne pouvait tout de même pas l’attaquer en plein banquet. La situation semblait irréaliste. Et elle le devint encore plus avec les premières interrogations de l’écossaise.
 
L’anglaise ne savait que répondre. La directrice ne semblait pas au courant des découvertes de la cheffe de service. Peut-être, était-ce un jeu ? Un test ? Jezabel cherchait-elle à tester la fiabilité de Samaha ? Ou souhaitait-elle la mettre à l’aise pour mieux s’attaquer à elle plus tard ? Le petit manège ne pouvait continuer. La psychiatre réfléchissait à sa meilleure alternative. Elle pouvait tenter la vérité et montrer sa loyauté ou ne rien dire sur le sujet et risquer des représailles. La première solution semblait la meilleure. Après tout, la rousse se refusait de vivre sous le chantage d’un patient. Il n’en était pas question.
 
« Merci, très chère. Je suis enchantée de voir que la robe vous va à ravir ! La décoration des lieux est splendide. C’est une de vos œuvres ? En charmante compagnie vous dites ? Je me demande bien à qui vous pourriez bien penser ! »
 
Un petit rire suivit la dernière phrase prononcée. La sorcière avait gardé son calme et retrouver son ton flatteur habituel. Celui-ci était une seconde nature chez la chamane, ce qui expliquait pourquoi elle n’avait aucun mal à cacher sa gêne. Elle poursuivit un peu plus bas.
 
« A dire vraie, j’ai assisté à la petite scène par projection astrale. L’alarme m’a tout de suite réveillée et lorsque j’ai compris qu’il s’agissait de la comtesse Nàsdy, je me suis projetée dans le couloir en question… »
 

Elle aurait pu ajouter qu’elle s’était fait agresser par le petit bâtard, néanmoins, la chamane préférait déjà jauger de la première réaction de la directrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Xandrah Lennox
Sœur de la directrice


Feuille de personnage
Nationalité: Ecossaise
Magie pratiquée: Nécromancienne
Âge: 33

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 27/01/2015

MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Ven 24 Avr 2015 - 15:43
Il s'agissait d'un patient, ça ne faisait aucun doute. Xandrah le fixait avec de grands yeux étonnés et un large sourire étira ses lèvres. Quelqu'un d'aussi bizarre que moi !, se dit-elle. Elle lui avait demandé qui il était, il avait répondu en parlant de son chat ! Voilà qui était... surprenant. Tout à fait quelque chose qu'elle-même aurait pu faire. Elle était ravie.

Elle était bien consciente qu'elle était étrange : sa sœur n'avait que deux ans de plus qu'elle et elle était directrice d'un hôpital, elle avait eu un travail, avait fait des études ! Xandrah n'avait que vaguement suivi quelques cours et elle n'arrivait rien à apprendre. Jezabel était une adulte. Quant à elle, bien qu'elle en ait l'apparence, elle était encore une enfant. Une gamine qui ne pouvait pas se dire "quand je serai grande, j'aimerais être..." car elle était grande, et n'était rien, si ce n'était malade. Il lui avait fallu longtemps pour le réaliser. Ce n'est que récemment, devant les disputes entre son aînée et son mari, qu'elle avait compris. "Elle est malade tu perds ton temps" répétait tout le temps Cassian. Devant ces affirmations, Xandrah avait commencé à douter. Etait-elle vraiment malade ? Elle finit par comprendre que les différences entre elle et sa soeur n'étaient pas normales. Que Jezabel, depuis toutes ces années, essayait de la soigner. C'était pour ça qu'elle dirigeait l'hôpital. Pour trouver un remède.

Au début, savoir qu'elle avait un problème avait beaucoup perturbé la fillette. Mais comme tous les enfants, elle n'y pensait déjà presque plus et préférait s'amuser. C'était beaucoup plus drôle de ne pas trop réfléchir.

Le félin était niché sur ses genoux, elle la prit et la tendit à Stein. Habituée aux fantaisies de Xandrah et à sa façon très peu délicate de la porter, Dina ne bougea pas et se laissa faire.

- C'est Dina. Elle est très gentille tu peux la caresser.

Elle rit en hochant la tête quand il lui se demanda si elle lui lécherait les doigts, sans savoir quoi répondre. Ca arrivait, parfois. Dur à dire si elle le ferait avec un étranger.

Bien qu'il ait changé de sujet, elle avait envie d'en savoir plus sur son interlocuteur.

- Je suis la sœur de Jezabel. La directrice, ajouta-t-elle en pensant qu'il ne connaissait peut-être pas personnellement la chamane. Pourquoi tu es là toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jezabel Pendragon
Directrice générale


Feuille de personnage
Nationalité: Ecossaise
Magie pratiquée: Chamane
Âge: 35 ans

Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 24/04/2014

MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Ven 24 Avr 2015 - 16:34
Jezabel fixa Samaha. Elle était là ? Elle n'avait peut-être pas vu Aasimir. Il n'était pas là au début. Oui, mais au début la patiente a été plutôt... menaçante. Elle est forcément restée pour voir si j'avais besoin d'aide. Et ensuite, le Français était arrivé. Elle l'avait vu, c'était obligé. A moins qu'elle soit arrivée après le départ de l'espion ? Non, elle vient de dire qu'elle s'était tout de suite réveillée. Ne sois pas naïve. Elle l'a vu, fais-toi une raison Jezzie chérie.

Elle soupira. Même s'il y avait une petite chance sur un milliard que Samaha n'ait pas vu Aasimir, mieux valait être franche. L'Anglaise semblait l'avoir été, après tout.

« Très bonne réaction. Vous avez certainement pu constater la présence de Fenring... J'imagine qu'en parler en privé sera plus simple. Demain, dans mon bureau ? »


Parler des événements de cette soirée avait rappelé à Jezabel ce qui s'était passé. Erzèbeth avait été à deux doigts de lui révéler l'origine de son don avant de changer totalement de façon d'agir. Elle avait pu revoir la terrible personnalité de la comtesse un peu plus tard mais elle s'était évanouie. Elle allait sans doute devoir mettre Samaha dans la confidence au sujet d'Aasimir. Devrait-elle lui avouer également le semblant de conversation qu'elle avait eu avec la Finno-Hongroise ? Elle pouvait également aller la voir sans prévenir la rousse, elle était la directrice après tout. Ce serait sans doute ce qu'elle ferait. La Nordique avait parlé de la libérer. Tant que Jezabel n'avait pas éclairé ce point, il vaudrait mieux garder l'affaire secrète.

Elle jeta un nouveau regard autour d'elle. Décidément...

« Savez-vous où sont les autres chefs de service ? Il me semblait pourtant que la plupart n'avaient pas prévu de partir pour les fêtes. »


Elle n'en avait en réalité pas la moindre idée. C'était une simple déduction au vu des situations de ses employés... Thompson n'avait plus de famille ni mari. O'Briain pensait que la seule famille qui lui restait, sa sœur, était morte. Masaryk, pareil : plus personne. Sofía n'avait pas émis la moindre objection quant à ce que l'annonce soit faite durant le banquet. Jezabel en avait déduit qu'elle serait présente. La seule qui aurait eu quelqu'un à visiter aurait été Samaha. Ses parents, bien qu'en prison, étaient vivants et elle était mariée. Pourtant, elle était .

_________________

"We're all mad here. I'm mad, you're mad."
"How do you know I'm mad ?" said Alice.
"You must be" said the Cheshire Cat.
"or you wouldn't have come here."

~ Lewis Carroll

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sofía de Santa Cruz
Cheffe intérimaire du service 2 - Münchhausen


Feuille de personnage
Nationalité: Espagnole
Magie pratiquée: Elémentaliste
Âge: 35 ans

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 24/02/2015

MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Sam 25 Avr 2015 - 9:44
-JODER PERO QUE LOCURA!

Avec rage, l'élémentaliste jeta ses babioles et bijoux sur son lit. Elle venait de tester la totalité de sa garde robe avec toutes possibilités. Elle avait même tenté sa combinaison militaire avec des bijoux. On aurait un sapin de Noël mort avec des guirlandes et boules dorées. Même sa broche dorée scintillait comme une étoile sur sa tête. Elle était ridicule. Elle s'assit sur le bord du lit, tête dans les mains. Que faire? Que faire?
Il ne fallait pas faire de faux-pas. La Directrice serait sublice, Thompson et Black portaient toujours des robes élégantes! Elle ne pouvait pas être en reste, pas ce soir. Bon, il lui fallait s'organiser.
Elle rangea toutes ses robes, se déshabilla, jeta son costume sur son carton et se reporta sur son premier choix.



La cafétéria était magnifique, très particulière mais tout à fait unique. Rouge et argent, c'était sublimement glauque et splendide, approprié ironiquement à l'endroit. Majestueux, mais étrange.

L'hispanique n'était pas en reste. Elle portait une robe de soirée typé flamenco rouge et noire effleurant le sol en cascades de satin. Haut-talons noires, cheveux de jaie coiffés en boucles naturelles sur le côté gauche tandis qu'une magnifique rose de grenat et rubis trônait sur son côté droit, tenant la coiffure.
De simples boucles d'oreilles en anneaux dorés étaient assortis aux bracelets, tandis qu'un simple pendentif en forme de fleurs rouge, rose et blanc ornait son décolleté.

La belle entra, éventail rouge en bois dans la main. Elle repéra très vite la Directrice qui s'entretenait avec Samaha. Son retard serait noté, bien qu'elle fut espanole ce n'était à ses origines qu'elle le devait mais au fait qu'un dernier "entretien test" avec un patient de Catégorie C s'était mal déroulé. Son sérum test d'un nouveau Gel-Coeur avait fait exploser chaque vaisseau sanguin. Toute l'eau avait immédiatement gelée et le coeur s'était emballé, cela ayant pour effet de tapisser les murs et la praticante qui venait de passer plusieurs heures sur ces cheveux et avait dû tout recommencer.

Elle reconnut miss Lechat avec la belle Starlette qu'elle avait déjà rencontrée. Cette dernière était également très belle dans une jolie tenue. Elles discutaient et trinquaient avec un autre beau jeune homme qui semblait extrêment sûr de lui et particulièrement aiguicheur. Ils se tenaient devant la table clairement réservée au personnel. Jamais Jezabel aurait mêlé patients et personnel volontairement à une table.
Il y avait d'autres membres et collègues initiés et naïfs ainsi que nombre de patients qu'elle ne connaissait pas et ne souhaitait pas connaître. Elle s'avança résolument et radieuse vers sa collègue et Pendragon.

-Bonsoir! J'ose vous interrompre et me joindre à vous? Pardonnez mon retard, je vous ai fait un rapport.
Magnifique réception, la décoration est sublime, tout autant que votre parure. J'adore votre coiffure.
Comment allez-vous ma chère? Votre robe est splendide également. dit-elle à Samaha.

Où sont les autres?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Bernd Stein
Patient(e) - service 4


Feuille de personnage
Nationalité: Allemand
Magie pratiquée: Elémentalisme
Âge: 52 ans

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 18/02/2015

MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Sam 25 Avr 2015 - 14:50
Eine freundliche Dina! Voilà une bonne nouvelle! Ravi, et peut-être un peu trop excité, Stein se rapprocha quelques centimètres afin de mieux pouvoir la caresser. Il éprouva de délicieux frissons quand il passa sa main le long du dos du chat qui à son tour commença à ronronner. Dinna était gentille pour de vrai ! Et soudain Stein se figea…

Jadis Stein n’aimait pas les chats. En fait, avant de rencontrer sa femme Dora il n’aimait pas beaucoup de choses, sauf la logique et des arguments particulièrement concluants. C’était en voyageant le monde avec Dora que celle-ci éveillait en lui de diverses intérêts et affections dont la plus intense était son amour pour Dora. Plus tard, accablé par la perte de son épouse il vit graduellement diminuer ses facultés de raisonnement alors qu’en même temps il perdit la aussi raison. Cette régression mentale signifiait pour Stein une sorte de privation de son concept dès lors qu’il se trouvait contraint de se reconstituer. Comme tentative de se réfugier dans la tendresse pour sa femme, Stein développa une personnalité obsessionnels. Il restait pourtant l’affection pour les chats et en pouvoir caresser un lui rappela son but : être réuni avec Dora.

Pour y parvenir il lui faudrait de dur travail, il le savait. Une vague de détermination s’empara de lui ; et tout ça grâce à Dina et son propriétaire. Stein leva le regard et fixa la blonde.

« Merci. Dina et toi vous m'avez rappelé une chose importante, oui très importante. Mais je me montre impoli. Je suis Stein et j’aimerais que nous soyons amis. Comment-tu t’appelles ? Je ne connais pas ta sœur. Mais dis-moi, toi aussi tu es directrice ? »


Et puis il ajouta en souriant : « Vu que tu élèves bien les chats, peut-être t’occupes aussi bien des personnes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Samaha Black
Cheffe du service 3 - Baudelaire


Feuille de personnage
Nationalité: Anglaise
Magie pratiquée: Chamane
Âge: 34 ans

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 25/04/2014

MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Dim 26 Avr 2015 - 11:38
La vérité avait été exposée comme une bombe qu’on avait lâchée. La réaction, pourtant, ne fut pas similaire à celle d’un projectile explosif. Bien au contraire. Calme et posée, Jezabel félicitait la réaction de la chamane. Samaha n’en était pas plus rassurée. Tant qu’elles étaient exposées à autant de monde, la directrice ne ferait rien pour lui nuire. Mais qu’en serait-il demain ? Dans son bureau ? Tout se jouerait à ce moment-là.
 
L’anglaise respira calmement. Il était temps de se détendre. Après tout, la sorcière l’avait relevé elle-même ; il y avait très peu de chance qu’on atteigne à sa vie dans un endroit si bondé. Elle hocha la tête en signe d’acceptation du rendez-vous que lui avait proposé l’écossaise. Tout semblerait s’éclairer demain.
 
Pendragon enchaîna sur la présence des chefs de services.
 
« A vrai dire, je n’en ai pas la moindre idée… » déclara la responsable de service avant d’apercevoir Sofía qui les rejoignait.
 
« Oh, la pharmacienne-en-cheffe semble avoir fait le déplacement, par contre. »
 
L'hispanophone ne tarda pas à s’incruster dans leur petite conversation. Elle ne tarissait pas d’éloge à l’encontre de la directrice et de sa décoration. La pharmacienne lâcha finalement un petit compliment sur le corsage de la rousse, semblait-il plus par politesse que par réelle appréciation. Si l’ibérique appréciait réellement la parure de Jezabel, l’anglaise ne pouvait pourtant que s’en féliciter, après tout s’était bien son cadeau dont il s’agissait.
 
La robe de la femme du sud était d’un goût plus spécifique. Au couleur folklorique de son pays, l’habillement n’était pas dans les goûts personnels de Samaha, mais cette dernière devait bien reconnaître une qualité de la matière qui embellissait le corps de De Santa Cruz.
 

« Merci, très chère. C’est une robe de flamenco que vous portez là ? Quel choix original et audacieux ! Je ne peux que vous en féliciter. Nous nous posions la même question concernant les autres responsables, mais ils ne semblent pas prêts de faire leur entrée. Je vous propose mesdames, que nous rejoignons la table en attendant ? Nous pourrions peut-être prendre une coupe de champagne, comme semble l’avoir déjà fait certains de nos patients. Après tout, l’heure est à la fête ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Selena Nàsdy
Psychologue


Feuille de personnage
Nationalité: Finno-Hongroise
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 24 ans

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Dim 26 Avr 2015 - 16:49
Le jour de noël, Selena avait brièvement rendu visite à sa mère. Comme à chaque fois, Erzèbeth était restée silencieuse la plupart du temps, perdue dans les limbes de la maladie. Pourtant, quelque chose titillait méchamment la curiosité et l’intuition de Selena. Sa mère n’était pas une simple victime du Gel-Cœur. Quelque chose se jouait au-delà du sortilège, au-delà de tout, derrière les yeux glace de la nécromancienne.

La jeune Nàsdy avait également profité de ces jours de congé pour réfléchir sur les derniers événements. A l’instar de l’état mystérieux dans lequel se trouvait sa mère, son instinct lui soufflait qu’il se passait des choses étranges à Lómilendë. Elle en était sûre. Quant à savoir quoi, c’était une toute autre histoire.

La condition d’Erzèbeth était un mystère, la directrice était un mystère et Aedan et bien… il était inopinément agréable. Le cours des choses avait voulu qu’ils passent beaucoup de temps ensemble ces dernières semaines et contre toute attente, la nécromancienne avait fini par apprécier sa présence. Elle voulait le revoir.

27 Décembre 2037. Le jour du bal. Selena jeta un coup d’œil à l’horloge murale de sa cuisine. Elle avait encore le temps. Enjouée, elle se rendit dans sa chambre. Elle était impatiente d’aller à la fête de fin d’année organisée par le Docteur Pendragon. Elle pourrait enfin rencontrer d’autres membres du personnel et surtout les chefs de Service. Samaha en première ligne. La psychiatre était en charge du secteur où avait été internée sa mère. Hannibál aussi. Elle avait hâte d’enfin rencontrer l’obscur neuropsychologue au sombre passé pour pouvoir se forger sa propre opinion. Ce serait également une parfaite occasion pour revoir Arkann à qui elle n’avait pas pu rendre visite depuis l’incident des sous-sols, Kate et surtout, Aedan.

Après s’être douchée, Selena enfila la robe qu’elle avait préparée pour l’occasion, se coiffa et se maquilla. Elle sourit en se contemplant dans le miroir de sa garde-robe. Elle avait ramené sa chevelure ébène en un haut chignon d’où s’échappaient, à dessein, des mèches folles. La robe qu’elle portait était une réplique quasi-exacte de celle que sa propre mère avait portée lors du Bal Vuodenvaihde organisé lui aussi un 27 décembre à Lómilendë. C’était cependant bien avant sa naissance, alors que l’établissement était encore une école. C’est au cours de cet événement pourtant festif qu’Erzèbeth, Vanina et Yezekaël avaient appris la chute de l’école Santa Via, prise par Sliven.

Sa marraine lui avait à de nombreuses fois parlé du bal tout en lui montrant des photos d’Erzèbeth. Sa mère était sublime dans sa robe à traine, d’un blanc immaculé avec un impressionnant décolleté fendant le dos du vêtement. Pas étonnant que Liam ait craqué pour elle. Toujours selon Vanina, c’est au là que tout avait commencé entre ses parents. Décidément, ce bal revêtait vraiment une importance toute particulière aux yeux de Selena.

Même si la parure lui allait bien, en jetant un dernier coup d’œil à une photo de sa mère lors du bal, elle pensa faire bien pâle figure comparée à Erzèbeth. Enfin, elle monta dans sa voiture et partit en direction du sud de Dublin.

Lorsqu’elle pénétra dans la salle, les lieux étaient déjà passablement bondés. Elle admira au passage la magnifique et originale décoration. Très bon goût. Emerveillée, Selena tenta de saisir la mesure de l’instant. Il y a 30 ans de cela, sa mère – dans la même robe –, son père et sa marraine avaient été tous les trois présents ici, au même endroit qu’elle, pour célébrer le même événement. La vie était vraiment bien curieuse.

La nécromancienne alla se servir un verre de champagne et arpenta silencieusement la foule, observant avec intérêt les invités. Patients et membres du personnel se mélangeaient et se confondaient. La directrice, sublime dans sa robe rouge-pourpre se détachait du lot. Elle conversait avec une belle femme à la chevelure de feu. Certainement le Docteur Black.

Après avoir fait le tour, Selena dû, déçue, se rendre à l’évidence. Pas de signe d’Arkann ou d’Aedan. Elle sortit son natel, le contempla en silence en hésitant à envoyer un message à l’américain avant de se raviser. Non. Elle devait couper tout contact avec lui au risque de retomber dans le même piège.


Apparemment le Docteur Masaryk n’était pas là non plus, tout comme les Docteurs Thompson et Frieman. Dommage. Elle jeta un coup d’œil à l’heure. Ce n’était que le début de la soirée, ils avaient encore tout le temps d’arriver. La nécromancienne s’assit et tout en sirotant sa coupe, attendit patiemment que ceux qu’elle attendait ardemment daignent se montrer. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Aedan O'Briain
Chef du service 4 - Nyx


Feuille de personnage
Nationalité: Irlandais
Magie pratiquée: Elémentaliste
Âge: 31 ans

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Lun 27 Avr 2015 - 16:21
Selena était arrivée. L’infirmier initié à qui il avait demandé de guetter la voiture de la psychologue venait de lui envoyer un message.

Aedan était semi-affalé sur son canapé de façon à être installé confortablement sans trop froisser ses vêtements. Une position qu'il avait mis des années à perfectionner. Vêtu d'une chemise grise et d'un pantalon noir, l'Irlandais avait pour une fois misé sur la sobriété. Il n'avait pas revu Selena, à qui il avait accordé un jour de repos avant ses congés officiels, depuis l'explosion. Comment lui dire que depuis l'incident, son petit protégé, Arkann Amargànt, était mort ?

Tout cela devenait tellement compliqué. Il n'aurait pas dû s'en soucier : Selena était sa cible, sa proie. Ses sentiments ne devaient par conséquent pas lui importer n'est-ce pas ? Pourtant, ils semblaient compter. Il n'avait aucune envie de la blesser, de lui apprendre cette mauvaise nouvelle. Comment pouvait-il même considérer cela comme une mauvaise nouvelle ? Passées l'inquiétude et la tension qu'il avait ressenties durant la séance avec Masaryk, Aedan avait été ravi que le sale fouineur soit finalement éliminé.

Avec un sourire attendri, il se rappela de la dernière fois qu'il avait vu Selena. Les cheveux rassemblés en une vague queue de cheval ébouriffée, l'air grognon, elle marmonnait en buvant le café qu'il lui avait proposé. Alors qu'il avait envisagé de la tuer la veille, il ne l'avait pas songé une seule seconde devant l'air adorable qu'elle abordait en sortant de sa chambre. Il avait l'impression de se laisser totalement aller. Il fallait qu'il se ressaisisse.

Ses pensées dérivèrent sur une femme avec qui il avait plus récemment passé la nuit : Samaha. Elle comptait sur lui. Il devait se débarrasser de la fille Nàsdy pour permettre à la rousse de pouvoir expérimenter à volonté sur la patiente. Peut-être même aurait-il le droit de participer un peu, comme récompense pour avoir supprimé l'indésirable... Indésirable ? Au contraire, il l'avait trouvée affreusement désirable, ce matin-là. Il secoua la tête. Qu'il ait envie de Selena rendait la mission bien plus agréable, il ne lui fallait cependant pas se focaliser là-dessus : elle devait avant tout mourir.

Il se leva à regret de son si confortable canapé pour se diriger vers la cafétéria. Là, il localisa rapidement la nécromancienne. Elle était sublime.

Plus loin, Samaha, Jezabel et Sofía bavardaient. La plupart des membres du personnel et des patients étaient déjà présents. Les seules absences qu'il remarqua furent celles d'Emma Thompson et Hannibál Masaryk. Allaient-ils venir ? Ils ne lui manqueraient en aucun cas s'ils décidaient de ne pas se montrer.

Il s'approcha de la Finno-Hongroise et la salua en lui tendant une magnifique rose noire, ensorcelée pour être soit-disant éternelle.

« Bonsoir Selena. Vous êtes sublime. »

Il la fixa un instant avant de se jeter à l'eau. Il n'avait pas vraiment le choix.

« Il y a plusieurs choses dont il faut que je vous parle. Pourrions-nous nous voir après le banquet ? Je préférerais vous laisser profiter de la soirée avant notre conversation. »


Il avait longuement hésité. S'il annonçait maintenant le peu de nouvelles qu'il avait concernant Erzèbeth et qu'il l'informait la mort d'Amargànt, Selena en serait forcément bouleversée. S'il ne prévenait pas la jeune femme qu'il avait à lui parler, elle pourrait apprendre tout cela d'une autre façon et lui en vouloir de ne pas l'avoir avertie, ou tout simplement disparaître après le banquet et il n'aurait pas l'occasion de lui parler. Le désavantage de la méthode qu'il avait choisie était qu'elle risquait d'exiger des explications sur le champ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sofía de Santa Cruz
Cheffe intérimaire du service 2 - Münchhausen


Feuille de personnage
Nationalité: Espagnole
Magie pratiquée: Elémentaliste
Âge: 35 ans

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 24/02/2015

MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Lun 27 Avr 2015 - 16:40
-Je vous en remercie, je l'ai faite venir d'Espagne, elle me plait beaucoup.

-Oui c'est une excellente proposition, querida.

Les trois belles jeunes femmes se dirigèrent vers le banquet, non loin de là où se trouvaient Fenring, Lafferty et Lechat qui portaient un toast et trinquaient gaiement. Un serveur leur donna trois coupes dont elles se saisirent et trinquèrent. Leur formation fit que Sofía tournait le dos tandis que Jezabel pouvait voir le trio au loin, faisant que seule Samaha, tournée vers la porte d'entrée et dos au banquet, put voir l'arrivée d'Aedan qui discutait désormais avec Selena.

-Santé! Joyeuses Fêtes!

De Santa Cruz irradiait de joie et attendait impatiemment l'annonce. Elle ignorait si elle aurait lieu avant ou après le repas. D'ailleurs, combien de ses collègues étaient au courant de la mort de Frieman? En tous cas, Sofía se félicita d'avoir bu un filtre à alcool. Elle aurait peut-être à aller souvent aux toilettes et devrait boire beaucoup d'eau, mais n'aurait pas à subir le moindre effet néfaste dû en général à l'alcool. Mieux valait rester prudente, surtout par ces temps. Elle porta machinalement une main près de sa ceinture, afin de se rassurer plus que s'assurer que ses antidotes et contre-poisons étaient tous fermement attachés. Ceux-ci n'étaient pas visibles au travers de sa robe.

Son attention fut ensuite reportée sur les petits fours qui semblaient n'attendre que d'être mangés, encore chauds et terriblement odorants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Cassandre Lechat
Patient(e) - service 1


Feuille de personnage
Nationalité: Française
Magie pratiquée: Nécromancienne
Âge: 23 ans

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 09/04/2015

MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Lun 27 Avr 2015 - 18:09
A peine Cassandre s'était-elle assise qu'une blonde les rejoints. Elle la regarda s'asseoir en écarquillant les yeux : elle ressemblait comme deux gouttes d'eau à Kate Lafferty ! Etait-ce elle ? Elle n'osait pas demandé, elle avait trop peur de se tromper. Kate, enchantée ! se présenta la nouvelle venue.

# C'est elle !

Que faire ? Lui demander un autographe semblait si déplacé... Le jeune homme à qui elle s'était adressée se présenta comme s'appelant Aasimir. Aasimir ? Ce n'était pas ce qui était indiqué sur le carton qui claironnait Lenz Frieman ! Horrifiée, Cassandre ne se préoccupait plus du tout de l'actrice.

- Je suis désolée !

Cassandre se tut brusquement. Charmante ? Il avait dit charmante ? Il lui sourit, en rajoutant une couche. Elle ne savait que dire, elle rougissait sans oser faire le moindre geste. Aasimir, puisqu'il s'appelait ainsi, ne sembla pas s'en préoccuper et fit le service.

# Du champagne ? J'ai le droit ?

Avec son goût très prononcé pour l'alcool, Cassandre était surprise d'avoir le droit de boire. Elle sirota une gorgée après avoir trinqué timidement. Nerveuse, elle reprit rapidement une gorgée. Déjà, sa flûte était plus entamée que celles de ses compagnons. Elle la fixait du regard. Il ne fallait pas qu'elle boive trop en public quelques jours après son arrivée dans l'hôpital.

Elle allait reprendre son verre mais s'en empêcha en s'adressant à Kate.

- Vous... êtes Kate Lafferty n'est-ce pas ?

Sans qu'elle le veuille réellement, son regard glissa vers Aasimir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Xandrah Lennox
Sœur de la directrice


Feuille de personnage
Nationalité: Ecossaise
Magie pratiquée: Nécromancienne
Âge: 33

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 27/01/2015

MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Lun 27 Avr 2015 - 19:02
Après lui avoir proposé de devenir son ami, Stein lui avait demandé si elle était aussi directrice. Xandrah pouffa d'un rire enfantin.

- Non ! Non... Je suis malade en fait. C'est pour trouver un remède que Jezabel dirige l'hôpital.

Elle savait ça depuis qu'elle avait espionné les conversations de Jezabel et Cassian. Si elle avait le droit de le dire ? La question ne lui avait même pas traversé l'esprit ! Elle ne savait pas que sa sœur n'avait jamais parlé de ses motivations à quiconque à part son mari. Son mari... Elle était restée avec Cassian après le départ de Jezabel pour l'hôpital. Jamais il n'avait parlé de sa sœur qui, elle, n'était jamais revenue à la maison. Xandrah se demandait ce que cela signifiait. Est-ce qu'ils s'aimaient encore ? Elle ne comprenait pas grand chose à l'amour. Elle aimait Dina, elle aimait sa sœur, mais ces sentiments n'avait rien à voir avec l'amour, le vrai, celui dont elle rêvait comme toutes les petites filles.

- Je veux bien être ton amie.

Elle accepta la proposition en souriant. Ses pensées étaient parties en direction du mariage de son aînée, elle les suivit et posa la question qui s'imposa logiquement à son esprit.

- Est-ce que tu es marié ?

Elle regardait Stein avec de grands yeux. Peut-être qu'il pourrait lui expliquer comment deux personnes, censées s'aimer, pouvaient finalement ne plus exister l'une pour l'autre comme c'était le cas entre Jezabel et Cassian.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Bernd Stein
Patient(e) - service 4


Feuille de personnage
Nationalité: Allemand
Magie pratiquée: Elémentalisme
Âge: 52 ans

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 18/02/2015

MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   Mar 28 Avr 2015 - 18:37
Le visage de la blonde s’illumina de joie lorsqu’elle poussa un rire clair et pur. Content que ce fut sa curieuse question que l’eût provoqué, Stein crut voir la gravité qui semblait résider dans les marges de ces yeux ronds se dissiper un peu.  En regardant dans les yeux de la fille, ou bien la femme, l’allemand jugea que qu’elle que chose dans  son être était hors de normal. Il y eu la confirmation quand elle lui dévoila qu’elle était malade…toutefois  sans préciser la maladie dont elle était atteinte.


Moi aussi je suis malade. En plus, il y a dans ma maladie la réponse à ta question. Oui j’étais marié.


Il se tut un moment et puis se corrigea :

A vrai dire, je le suis encore. Et j’aime ma femme de tout cœur. Si ça t’intéresse, tu peux nous rendre visite dans notre chambre et je te présente à ma femme ?


Jusqu’à présent Stein ne l’avait jamais présenté sa femme Dora à personne, mais il sentait que la blonde comprendrait. Tout ira bien, se-dit-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ouverture du banquet : Imaginaerum   
Revenir en haut Aller en bas
 

Ouverture du banquet : Imaginaerum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Ouverture de la saison de la chasse
» Ré-ouverture du forum "Centre de Recrutement"
» Banquet du Tournoi des 3 Sorciers
» ouverture des serveur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lómilendë :: L'Antre de la Souffrance :: Rez-de-chaussé :: Cafétéria :: Banquet de Noël-