AccueilMembresPortailGroupesRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arthur Black

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Arthur Black
Patient(e) - service 3


Feuille de personnage
Nationalité: Anglaise
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 36 ans

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 24/04/2015

MessageSujet: Arthur Black   Ven 24 Avr 2015 - 20:09
Informations générales

  • Nom complet : Arthur Charles Black
  • Surnom : //
  • Sexe :  Masculin
  • Date de naissance et âge : 16 novembre 2001, 36 ans
  • Nationalité : Anglaise
  • Maladie : Personnalité antisociale
  • Etat civil : Célibataire
  • Catégorie souhaitée : ?

Magie
  • Type d’Art : Nécromancien

  • Niveau : Arthur a suivi une formation dans une école slivienne, complétée par une formation d’assassin pour le compte des Corbeaux Noirs. Il maîtrise, par conséquent, les ténèbres et l’aspiration de l’énergie vitale avec brio. Deux caractéristiques indispensables pour être un parfait meurtrier. Sa capacité dans le domaine de la résurrection de zombies est plus que limitée. En tant que futur assassin, il n’avait pas l’utilité de la développer. Il use de sa puissance à l’état pure et ainsi n’est pas très bon dans les affrontements de longue durée.

 
 
Portrait
  • Personnalité : Calme et impassible de primes abords, Arthur est pourtant très impulsif. Irritable et agressive, le nécromancien fait face parfois à de violents accès de colère lorsqu’on le cherche. Il ne se soucie pas des autres et éprouve de l’indifférence lorsqu’il blesse et maltraite autrui pour parvenir à ses fins. Le meurtre est devenu une seconde nature pour le patient qui prend un malin plaisir dans la souffrance d’autrui. C’est pourtant un personnage très charismatique. Il ne s’exprime pas pour rien, mais le fait toujours avec justesse et précision. Il a dû mal avec l’autorité et, par conséquent, répond aux ordres de très peu de personnes.

  • Famille et Amis : 
    Citation :
    Son père : Charles Black, 67 ans, détenu dans la prison pour sorciers d’Oxford
    Sa mère : Camilia Black, 64 ans, détenue dans la prison pour sorcières de Liverpool
    Sa sœur : Samaha Black, 34 ans, psychiatre à Lómilendë
    Son Mentor : Childerick
    Sa première victime : Lussien Debussy, soldat ennemi, décédé
    Son patron : Daniel Dilombardo, décédé
    Son partenaire : Rachid, décédé

  • Signes distinctifs :Un énorme corbeau noir trône sur l’entier de son dos et un serpent s’entortille le long de son avant-bras. Arthur possède de nombreuses cicatrices sur son dos.


Contexte
  • Histoire : 
    Le Sacrement

    Le 16 novembre 2012 était un jour de fête dans la famille Black. Le petit Arthur soufflait ses onze bougies. Pour l’occasion, sa mère lui avait préparé son plat préféré accompagné d’un gâteau aux fruits rouges en dessert. Samaha, sa cadette, lui avait confectionné avec les moyens du bord un bracelet tressé trop large, prétextant que le sorcier allait encore grandir. Seul son père, Charles Black, semblait l’avoir oublié. La soirée se déroula calmement. Camilia dissimula tant bien que mal le dégout qu’elle éprouvait pour sa fille en surcompensant par de l’affection envers son fils. Sa sœur, quant à elle, cacha tant bien que mal de nouvelles lésions infligées par la matriarche. Même si cette dernière pensait qu’elle pouvait enfouir la triste vérité à son frère aîné, ce dernier n’était pas dupe. Il savait parfaitement que Camilia haïssait Samaha et ne manquait aucune occasion de la frapper, cependant il n’en faisait rien. Ça ne l’intéressait pas.

    Lorsque les deux représentantes féminines de la famille se couchèrent, une main s’apposa sur l’épaule du jeune garçon. Charles Black arborait un visage grave et intima son garçon à le suivre. A l’extérieur de leur immeuble, une berline noire les attendait en ronronnant. Arthur pénétra dans la véhicule au côté de son patriarche. L’entier du trajet s’effectua sans un mot. Le petit nécromancien était serein, malgré la dose de mystère qui planait sur cette envolée nocturne. Il avait le pressentiment que ce qui se déroulerait cette nuit était le commencement de sa destinée.

    Le véhicule se stoppa devant une grande entreprise londonienne. Arthur et Charles  sortirent du véhicule et rejoignirent le hall du bâtiment. Grâce à une combinaison de touche, l’ascenseur débloqua un accès restrictif dans les sous-sols du building. La traversée de plusieurs couloirs s’effectua toujours dans la même ambiance de mort. Personne ne prenait la parole, personne ne soufflait le moindre bruit.

    Après avoir serpenté pendant plusieurs longues minutes, les arrivants pénétrèrent une salle sombre. Seule la lueur de quelques chandeliers disposés le long des murs permettait à Arthur d’entrapercevoir une silhouette encapuchonnée.

    « Charles ! Voici donc ton fils… »

    L’inconnu s’approcha des Black et dévisagea le jeune garçon. Sa réflexion terminée, il enchaîna un sort qu’il s’apprêtait à frapper grâce à la paume de sa main sur Arthur. Ce dernier esquiva par instinct et une lueur verte enveloppa son corps, comme pour le protéger.

    « Il sera parfait » déclara-t-il au père avant de s’adresser directement au fils.

    « Petit, je vais t’apprendre à tuer. »


    L’art de tuer

    Il était temps. L’adolescent se préparait à cet événement depuis deux ans déjà. Sa cible était un membre mineur de l’OMDHS. Lussien Debussy. Malgré sa basse position, le garçon savait pertinemment qu’il ne fallait pas sous-estimer le soldat. Il avait tout de même suivit une formation militaire. Pourtant, ce n’était pas de la peur qui habitait l’esprit d’Arthur, mais bien l’excitation. Le nécromancien ressentait l’adrénaline coulé dans chaque parcelle de son corps. Il était préparé.

    Un flux d’énergie vert circulait à même sa peau. Il se mouvait d’ombre à ombre pour suivre sa cible dans les rues froides de Londres. Les ténèbres étaient devenues comme une deuxième nature pour le sorcier. Il en usa subtilement pour augmenter la noirceur de l’allée. Tel un chasseur, Arthur était prêt à bondir sur sa proie. Il n’avait pas le droit à l’erreur. Un seul faux pas et son adversaire remarquerait sa présence. L’anglais le savait. Il ne pouvait faire face à son opposant sans l’effet de surprise. Impossible de se mesurer à lui. C’était trop tôt pour pouvoir combattre de front pareil ennemi.

    Au détour d’une énième ruelle, l’apprenti assassin se décida à agir. Il bondit dans le dos du soldat et lui assainit un coup de pied à la hauteur des genoux. La cible perdit l’équilibre et tomba à terre. Sans hésitez, Arthur bondit sur le corps étendu de son opposant. Il devait faire vite. Ses mains se placèrent autour de la nuque de sa victime. Il appuya encore et encore. Tout en s’appropriant l’énergie vitale du soldat. Les yeux de ce dernier se révulsèrent. Il se débattait en vain, mais sans son énergie, il ne pouvait plus lutter. Sa fin arrivait. Le flux de magie qui circulait autour de l’anglais augmentait et un sourire se dessina sur ses lèvres. Il y prenait goût.

    Le travail achevé, une silhouette encapuchonnée apposa sa main sur l’épaule du nécromancien, en guise de félicitation. Arthur ne savait pas encore très bien déguiser ses assassinats. Il observa alors son mentor nettoyer la scène avec minutie et exécuta le moindre de ses ordres. Le soir même, Childerick emmena son protégé se faire apposer la marque slivienne sur son dos. Il était devenu un assassin des Corbeaux Noirs.


    Le Sacrifice ultime

    Les deux coéquipiers venaient de massacrer un attroupement de soldats ennemis. Ils avaient ôté la vie d’une dizaine d’hommes et de femmes sans s’exposer à aucun moment. Sur le chemin de la base, Rachid et Arthur se vantaient de leur nombre de victimes et se charriaient sur leurs techniques personnelles. Les deux assassins ensemble étaient redoutables : une équipe de choc.

    Cet énième exploit leur permit de rencontrer enfin Daniel Dilombardo une sommité dans le monde slivien. Il les avait conviés dans sa majestueuse villa dans les quartiers sud de Londres. Une fois les présentations achevée, le milliardaire enchaîna sur une série de compliments, louant les exploits de ses deux prodiges.

    « Vous pourriez accomplir de grandes choses… mais, malheureusement, je n’ai besoin que de l’un d’entre vous… »

    Arthur observait son compagnon refuser l’offre et expliquer à Dilombardo qu’ils étaient comme les doigts de la main et qu’ils resteraient ensemble. Dans un souffle, le nécromancien formula un sort ancien qui plongea la salle dans les ténèbres. Il se positionna derrière son compagnon et lui aspira son énergie vitale avant de l’achever en lui brisant la nuque. Contrairement à Rachid, le jeune homme était prêt à tout pour continuer son ascension.

  • Lien avec Lómilendë : La base militaire 2304-Z représentait l’ennemi qu’il combattait. Bien qu’il n’y ait jamais mis les pieds, Lómilendë faisait partie en quelque sorte de son quotidien.

  • Ancien alignement : Arthur Black est connu comme l’assassin attitré de Daniel Dilombardi l’une des anciennes grosses têtes slivienne en Grande-Bretagne.

  • Antécédents psychiatriques : Aucun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jezabel Pendragon
Directrice générale


Feuille de personnage
Nationalité: Ecossaise
Magie pratiquée: Chamane
Âge: 35 ans

Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 24/04/2014

MessageSujet: Re: Arthur Black   Sam 25 Avr 2015 - 8:23
Présentation validée !

Ton personnage est admis dans le service 3, dirigé par Emma Thompson. Nous nous occuperons de décider du traitement spécial réservé au frère de Samaha... Wink

Bon jeu !

_________________

"We're all mad here. I'm mad, you're mad."
"How do you know I'm mad ?" said Alice.
"You must be" said the Cheshire Cat.
"or you wouldn't have come here."

~ Lewis Carroll

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Arthur Black

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» New codex black templar
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» Petit travail au black
» Un article pour le Roi Arthur !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lómilendë :: Aux Portes de l'Enfer :: Registre de l'Hôpital :: Présentation des patients-