AccueilMembresPortailGroupesRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mélancolie désespérée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Katheryn Lafferty
Patient(e) - service 5


Feuille de personnage
Nationalité: Américaine
Magie pratiquée: Aucune
Âge: 24 ans

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Mélancolie désespérée   Mar 8 Déc 2015 - 16:50
Seule et sans défense, Kate reposait comme dans une tombe sur son lit d’hôpital. La camisole qu’elle portait depuis plusieurs jours lui avait été enlevée le matin même. La combinaison musclée des sédatifs et des médicaments lui avait redonné un certain calme. Mais à quel prix ? La belle regardait dans le vide en direction de la fenêtre, le regard vitreux. Le bruit de la pluie qui cliquetait contre le carreau la berçait dans son apathie. Même si elle ne pouvait physiquement pas écouter de la musique, c’était une mélodie mélancolique de tristesse et de désespoir qui habitait désormais le recoin sombre de ses pensées.

Depuis que la nouvelle était tombée de la bouche de Séléna Nàsdy, la descente aux enfers avait été amorcée pour l’actrice. Elle, qui ne s’attachait pas d’ordinaire, ne pouvait supporter l’annonce de la mort de son nouvel « ami ». Il avait beau être étrange et trop curieux, le lien qui s’était créé entre eux se brisa bien trop vite pour l’esprit fragile de l’américaine. Même si dans un premier temps, Kate semblait digérer la nouvelle sans grand intérêt, il ne lui fallut que quelques jours pour attraper le contrecoup au rebond.

Lors d’un repas de midi, alors que l’actrice mangeait, tout a basculé. Après avoir engloutie son assiette, la belle est allée se resservir. Les fêtes venaient de se terminer et l’attention maladive sur chaque patient s’était quelque peu relâchée. Elle en profita pour manger, manger, manger. A chaque assiette, les proportions s’agrandissaient. Habilement, elle changeait de file à chaque fois pour ne pas se faire repérer. La salle était bondée et personne ne se souciait d’elle. Son petit jeu la conduit inévitablement à la surdose. Sans avoir le temps de réagir, la blonde vomissait de tout son saoul devant les yeux écarquillés du personnel et des patients présents. Déjà, une infirmière s’approchait d’elle pour tenter de la faire sortir du lieu commun. Dans un accès de rage, Kate repoussait violemment l’aide qu’on tentait de lui apporter. Il ne fut pas un, mais deux infirmiers pour arrêter l’acharnement de la blonde et lui administrer un sédatif.

Depuis, la belle était restée dans sa chambre calmée par le doux poison médicamenteux. Sa vie ne semblait plus avoir de sens. Sa force avait disparu. Ce moment de désespoir, ce n’est pas la première fois qu’elle y goûtait. Et en ce moment, une seule envie pouvait la calmer. La fenêtre semblait bien loin dans son état actuel. Mais si elle avait eu la force de s’en rapprocher, elle n’aurait pas hésité à s’y jeter. Son enfer semblait sans issus. Et personne ici ne semblait s’en soucier…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mélancolie désespérée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Recherche Maman désespérément...
» "Le bonheur est un mythe inventé par le diable pour nous désespérer." Helena & Samuel .
» Chronique d'un désespéré
» Une action désespéré pour un homme désespéré
» Desperate Housewives [Dramédie, Soap]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lómilendë :: L'Antre de la Souffrance :: Étages :: Sixième étage - Service Hyde :: Chambres des patients-