AccueilPortailDernières imagesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Les Magies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maël

Maël "La Flamme" Adrazar
Directeur


Feuille de personnage
Nationalité: Saxon
Magie pratiquée: Élémentalisme
Âge: 53 ans

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 24/04/2023

Les Magies Empty
MessageSujet: Les Magies   Les Magies Icon_minitimeMar 25 Avr 2023 - 8:16
L’Art
L’Art est un flux d’énergie que seule une poignée d’humains – communément appelés les Magiques - parvient à canaliser.

Dans sa forme élémentaire, la maitrise de l’Art permet de faire léviter des objets, créer des champs de forces protecteurs, soigner des blessures ou encore envoyer des déflagrations offensives. Aussi connue sous le nom de magie universelle, elle est accessible à tous les sorciers et sorcières.

En outre, les Magiques se répartissent en trois catégories spécifiques : les chamanes, les élémentalistes et les nécromancien·nes.






ChamanismeÉlémentalismeNécromancie
Le chamanisme, ou l’Art d’Essence, consiste à voir et communiquer avec les esprits ainsi qu’à les instrumentaliser – notamment pour tourmenter leurs adversaires.

Les esprits sont d’une part non seulement ceux des défunt-e-s mais également ceux issus des flux de l’Art, nommés les entités. Celles-ci ne sont à proprement parlé par les échos des mort-e-s mais des concentrations d’énergie plus ou moins maléfiques connues à travers le monde tantôt comme des démons, des anges ou des gins.
Les chamanes peuvent projeter leur esprit à des lieus à la ronde (communication astrale) ainsi que, en théorie, dans celui d’autrui pour le/la posséder ou dans le cadre de combats, matérialiser les esprits sous forme de torrents d'énergie. 
L’élémentalisme, ou l’Art Gaïen, consiste à la maîtrise globale des quatre éléments et de leurs dérivés, à savoir :

La Terre : argile, sable, roches, pierres, sols, plantes, etc.
L’Eau : pluie, neige, glace, vapeur, etc.
L’Air : gaz, parfums, pollens, nuages, fumées, etc.
Le Feu : chaleur, lumière, foudre, explosion, énergie, etc.
De manière générale, un-e élémentalise novice contrôle les bases d’un élément, alors que celles et ceux plus aguerri·es peuvent espérer en maitriser aisément deux.
A noter que la conjuration d’éléments ex nihilo est une prouesse dont très peu sont capables et à un prix considérable. Ainsi, il est à considérer que les élémentalistes sont dépendent·es de leur environnement.
La nécromancie, ou l’Art Obscur, consiste à la manipulation de la mort et ses dérivés.


Les adeptes de l’Art Obscur présentent en effet non seulement l’habilité de relever les mort-e-s mais également celle de conjurer et manipuler les ténèbres et le froid. Leur Art est aussi intimement lié à la peur et son instigation chez autrui. 


Les nécromancien·nes novices peuvent ramener à la vie des créatures de constitutions simples telles qu’insectes et petits mammifères. Celles et ceux plus avancé·es peuvent relever une quinzaine de cadavres tandis que les meilleur·es peuvent, au prix d’une énergie colossale, réanimer une trentaine de zombies. En théorie, un·e nécromancien·ne pourrait invoquer un mort-vivant du néant en agrégant des particules mais la tâche est titanesque.






Généralités
Les incantations ne sont pas indispensables à la manipulation du Flux mais la rendent plus aisée, permettant son amplification. Les formules peuvent s’exprimer dans n’importe quelle langue mais plus celle-ci est ancienne, et donc chargée d’histoire, plus elle est puissante. A titre d’indication, les idiomes les plus communs sont le latin, le grec ancien, le celte, le vieux norrois ou encore le sanscrit.

Si les lois régissant le fonctionnement de l’Art et de sa maîtrise restent opaques, certains principes ont néanmoins pu être établis notamment quant à sa prévalence et sa distribution. Premièrement, il apparait que la proportion des Magiques est une constante ne connaissant aucune influence externe. Qu’importe le lieu et les variations démographiques, on estime à 10 ou 15% la proportion des sorciers et sorcières. Deuxièmement, deux facteurs semblent prédictifs dans la détermination de la branche de l’Art des Magiques. A ce titre, il est courant de mentionner « l’héritage de la terre » et « l’héritage du sang ». L’héritage de la terre constitue le critère déterminant dans la plupart des cas. Un individu né sur une terre élémentaliste sera élémentaliste, et réciproquement pour un·e sorcier·e venu au monde en terre chamane, ou en terre nécromancienne. Cependant, les lignées de mages les plus anciennes engendrent des nouveau-nés qui suivent la même voie magique que leurs ancêtres, indépendamment du lieu de naissance, c’est ce qu’on appelle l’héritage du sang. Cette hypothèse n’est valable que pour les plus vieilles lignées et doit donc être exclue dans la majeure partie des situations considérées.



Suivant ces règles, on constate que les chamanes sont les plus répandus. Rien que par l’héritage de la terre ils couvrent la totalité de l’Afrique et de l’Amérique du Sud, la moitié de l’Océanie et plus de 80% de l’Asie. En deuxième position se placent les élémentalistes présents en Amérique centrale, au Mexique, dans la partie Sud des Etats-Unis d’Amérique, sur la moitié Est de l’Océanie et dans l’Ouest, le Sud et le Sud-ouest de l’Europe. Enfin on retrouve les nécromancien·nes localisés dans le Nord des Etats-Unis d’Amérique, au Canada, au Groenland, dans le Nord, le Centre et l’Est de l’Europe et en Russie.
Revenir en haut Aller en bas
 

Les Magies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lómilendë :: Le Grimoire de Lómilendë :: Les Chroniques-