AccueilMembresPortailGroupesRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jezabel Alexa Pendragon-Lennox

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Jezabel Pendragon
Directrice générale


Feuille de personnage
Nationalité: Ecossaise
Magie pratiquée: Chamane
Âge: 35 ans

Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 24/04/2014

MessageSujet: Jezabel Alexa Pendragon-Lennox   Dim 25 Jan 2015 - 20:22
Informations générales
  • Nom complet : Jezabel Alexa Pendragon-Lennox
  • Surnom : Jeza
  • Sexe : Féminin
  • Date de naissance et âge : 35 ans, née le 21 novembre 2002
  • Nationalité : Ecossaise
  • Profession, spécialisation : Directrice générale de Lómilendë, Jezabel a une formation de psychologue et une spécialisation en magie des soins
  • Etat civil : Mariée
  • Naïf/initié : Initiée, pardi !

Magie
  • Type d’Art : Chamane, héritée des gènes asiatiques de son arrière-grand-mère. Jezabel est la première chamane dans sa famille depuis son ancêtre.

  • Niveau : Bon. Sans être une experte, Jezabel maîtrise ses pouvoirs et, surtout, connaît ses limites. Dotée d'un étrange pouvoir de guérison, elle s'est spécialisée dans la magie de soins, afin de comprendre d'où lui venait cette capacité de récupération inattendue.


Portrait
  • Personnalité : De nature très spontanée et « grande gueule », Jezabel dit absolument tout ce qu’elle pense sans la moindre restriction. Ayant un caractère plutôt cruel, elle ne ratera jamais une remarque tranchante et vexante pour ses interlocuteurs. Jezabel a tendance à parler vite et fort, à rire facilement.
    Avec son esprit de compétition acéré et sa soif de pouvoir sans limite, la directrice de Lómilendë n’est pas des plus faciles à éliminer, au grand dam de ses détracteurs. Jezabel est cependant quelqu’un d’agréable lorsqu’elle apprécie la compagnie d’une personne.

  • Famille et Amis : Jezabel est très proche de sa petite sœur Xandrah, de deux ans sa cadette. Leur mère les a abandonnées lorsqu’elles étaient enfants, elles sont ensuite allé de foyer en foyer et n’ont par conséquent que peu d’attaches à une "famille".
    Bien qu’elle soit mariée, Jezabel n’accorde que très peu d’importance à son mari. Très libertine, elle se considère comme une éternelle célibataire, son mariage n’étant qu’une façon d’accéder à la noblesse. Son mari, généralement absent, n’a aucune place dans sa vie de directrice de Lómilendë et ignore même la véritable nature de cet établissement qu’il prend pour un simple caprice de sa femme.
    Elle n’a pas particulièrement d’amis. Sans doute finira-t-elle par s’attacher à certains de ses employés – bien qu’elle prétende le contraire, Jezabel a un cœur. Sa relation particulièrement exclusive avec sa sœur comble le vide qu’aurait pu créer une absence d’amitié et elle ne ressent donc aucunement le besoin de se faire apprécier de ses semblables.

  • Signes distinctifs : Un tatouage de phœnix sur la moitié droite du dos

Contexte
  • Histoire : Jezabel avait deux ans lorsque sa petite sœur Xandrah est née. Deux années dont elle n’a aucun souvenir, vécues entre les disputes constantes de ses parents. Peu de temps après la naissance de sa cadette, leur père a quitté le domicile familial, laissant les deux enfants en compagnie de leur mère, jeune et sans la moindre ressource. Celle-ci baissa rapidement les bras, rongée par la dépression elle abandonna les deux fillettes dans un orphelinat.

    Baladées de foyer en foyer, les sœurs eurent une enfance difficile, durant laquelle la cadette de Jezabel développa un fort trouble de la personnalité, rendant l’adoption encore plus compliquée. Jezabel, quant à elle, possédait un étrange pouvoir de guérison, se remettant curieusement vite de ses blessures. Un don plutôt positif pour la fillette casse-cou qu’elle était, mais qui effraya souvent ses tuteurs, à défaut de les fasciner.

    Plusieurs fois, les filles crurent avoir trouvé la famille dans laquelle elles grandiraient, mais sans succès. Encore et encore, leurs tuteurs abandonnaient face à la difficulté. La maladie de Xandrah retardait son développement, la rendant plus dépendante qu’une autre enfant de son âge, tandis que Jezabel avait développé un mépris sans borne pour les adultes et détestait systématiquement ses nouvelles familles.

    C’est ainsi que les sœurs attinrent l’âge d’aller à l’école. D’abord censées entrer à Lómilendë, elles furent envoyées dans une autre école pro-OMDHS suite à la fermeture de l’école irlandaise. La scolarité de Jezabel se passa pour le mieux, la jeune fille ne rencontra pas de difficulté majeure durant son apprentissage de la magie, développant une grande affinité avec la magie de soins. Curieuse d’apprendre d’où pouvait venir son don et motivée par sa facilité dans la matière, Jezabel décida d’entreprendre une spécialisation dans la magie de soins. Elle rêvait par la même occasion de pouvoir trouver un moyen de soigner sa sœur.

    La suite de ses études la déçut en plusieurs points : non seulement son don resta inexpliqué, mais en plus la jeune femme découvrit que sa sœur ne pouvait être soignée grâce à la magie. Bien que sa maladie ne soit pas un trouble « standard » et ait été altéré par sa magie, aucun sort, aucune potion, ne pouvait améliorer son état. La Guerre battait son plein lorsque Jezabel finit ses études. Ayant étudié au milieu d’un établissement pro-OMDHS, elle trouva logique de rejoindre les forces de la base 2304-Z, ex-Lómilendë, en tant que soignante. Durant plusieurs années elle vit les horreurs de la Guerre défiler devant ses yeux ébahis, tant des blessures physiques que psychologiques. Lorsque la Guerre prit fin en 2027, Jezabel, à l’image de la grande Erzèbeth Nàsdy et de nombre de ses alliés, disparu et sombra à nouveau dans l’anonymat le plus complet.

    Toujours convaincue qu’elle pourrait un jour aider sa sœur et encore traumatisée ce qu’elle avait vu dans la base militaire, Jezabel se lança dans des études en psychologie. Elle avait pu voir tant de gens sombrer dans la folie au sein de la base irlandaise, sans pouvoir faire quoi que ce soit pour leur venir en aide, malgré sa formation.

    Au cours de ses nouvelles études, elle rencontra Cassian Pendragon, riche héritier d’une grande famille de sorciers. Attirée par le prestige du jeune homme, elle décida d’accepter ses avances lorsqu’il tenta de la séduire. C’est sans grande conviction qu’elle se mit en couple avec lui et qu’elle accepta, cinq ans plus tard, de l’épouser.

    Durant quelques temps, Jezabel travailla dans un hôpital psychiatrique où son caractère de meneuse lui permit d’obtenir rapidement un poste de cheffe de section. S’occupant de sa sœur durant son temps libre, elle ne tarda pas à être épuisée par ses responsabilités et décida d’abandonner son travail, se consacrant à plein temps à sa petite sœur.

    Bien qu’elle n’ait découvert de remède à la maladie de sa cadette ni durant ses études, ni en travaillant à l’hôpital, Jezabel était convaincue qu’il existait un moyen de soigner le mal qui la rongeait. Elle s’intéressa à des études particulièrement controversées, à des expériences pour le moins dérangeantes cherchant à établir l’origine des problèmes psychiatriques de plusieurs patients, cependant aucune n’avait abouti – par manque de moyen ou à cause de l’intervention des autorités.

    Rien n’explique la suite des événements. Jezabel Alexa Pendragon-Lennox, ancienne infirmière de l’OMDHS, ex-psychologue passionnée, devenue une anonyme femme au foyer sans le moindre contact extérieur, fut abordée dans la rue par un homme. Celui-ci se présenta sous le nom d’Eryk Ostroróg et lui fit la plus étrange des propositions. Il lui parla d’un endroit où elle pourrait mener à bien ses expériences. Un endroit dans lequel elle pourrait trouver la Solution. Le Miracle nécessaire à la santé de sa petite sœur. Sans hésiter, elle accepta le poste de directrice et l’annonça le soir-même à son mari, qui, ravi de voir sa femme sortir de la torpeur dans laquelle elle s’était enfoncée en tentant de prendre soin de Xandrah, s’engagea à financer l’établissement.

    Dirigeant l’hôpital d’une main de fer, la Directrice générale s’entoura de la meilleure des équipes et ne laissa passer aucune infraction. Lorsque le chef de section n°5 se rebella, c’est avec un sang-froid hors du commun que la chamane l’élimina. Cependant, son manque d’expérience lui avait été fatal : elle, qui avait voulu laisser la relation se poursuivre entre le médecin et la patiente afin de voir ce qu’elle pourrait en tirer, n’avait pas prévu que les agissements du chef de service attireraient l’attention des médias. Se sentant piégée, aux abois, la directrice engagea un nouveau chef et imposa des mesures plus strictes encore afin de préserver au mieux le secret du sombre établissement.

  • Lien avec Lómilendë: Jezabel aurait dû y étudier, cependant ceci fut empêché par la fermeture de l'école. Elle y a ensuite travaillé en tant qu'infirmière lors de la Guerre.

  • Ancien alignement : Pro-OMDHS.

  • Expérience professionnelle : Jezabel a travaillé pour Lómilendë durant la Guerre puis quelques années dans un hôpital psychiatrique en tant que cheffe de section. Elle s'est mariée et n'a pas travaillé durant un peu plus d'une année avant d'être nommée directrice de Lómilendë

_________________

"We're all mad here. I'm mad, you're mad."
"How do you know I'm mad ?" said Alice.
"You must be" said the Cheshire Cat.
"or you wouldn't have come here."

~ Lewis Carroll

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Jezabel Alexa Pendragon-Lennox

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Dernière Campagne Pendragon Illustrée
» Ishtar Jezabel Amélia [Terminée]
» KATELL AZRAEL OCOTLÁN ? Tali Lennox
» C. ZARA M. ALEKSOVSKI ? Alexa Chung
» le monde de Pendragon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lómilendë :: Aux Portes de l'Enfer :: Registre de l'Hôpital :: Présentation du personnel-