AccueilMembresPortailGroupesRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Derniers sujets
» Et sinon, vous devenez quoi ?
Lun 28 Nov 2016 - 16:29 par Aasimir Fenring

» Qu'en est-il de nos maladies...
Jeu 24 Nov 2016 - 14:49 par Aasimir Fenring

» Mélancolie désespérée
Mar 8 Déc 2015 - 16:50 par Katheryn Lafferty

» Une petite bouchée
Mar 8 Déc 2015 - 16:03 par Bernd Stein

» Big Bad Wolf.
Mar 8 Déc 2015 - 8:53 par Arthur Black

» État des lieux
Dim 15 Nov 2015 - 21:55 par Jezabel Pendragon

» Décompensation
Jeu 12 Nov 2015 - 0:24 par Hannibál Masaryk

» Ralentissement.
Lun 18 Mai 2015 - 23:18 par Hannibál Masaryk

» Ouverture du banquet : Imaginaerum
Mar 12 Mai 2015 - 19:34 par Selena Nàsdy

» Future Starts Slow [Jezabel Pendragon]
Lun 11 Mai 2015 - 10:36 par Arthur Black

» Plasticine [Jezabel]
Mar 5 Mai 2015 - 13:46 par Jezabel Pendragon

» Taikatalvi [Selena Nàsdy]
Dim 3 Mai 2015 - 23:55 par Selena Nàsdy

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 33 le Jeu 30 Avr 2015 - 10:05
Chapitre 4 : Papillon de nuit

Le 1er juin 2037, Lómilendë a ouvert à nouveau ses portes sous la forme d’un Hôpital Psychiatrique. En apparence, cet établissement ressemble à une clinique tout à fait normale, mais si des curieux se mettent à creuser dans les tréfonds de la bâtisse, ils y découvriront un personnel restreint et atypique qui cherche à faire évoluer la science en usant de méthodes pas très éthiques. Un peu moins d’une centaine de patients y sont traités et la plupart de manière très ordinaires. Cependant, les quelques individus qui possèdent les troubles les plus intéressants sont transférés dans une zone secrète et déclarés morts aux yeux du reste du monde. Mais qu’ils se réjouissent, ils permettront de faire avancer la Science… ou tout du moins à amuser leurs bourreaux.

Alors que la directrice avait déjà dû prendre les choses en main en éliminant et remplaçant le chef du service Hyde, voilà qu'elle se retrouve dans la même situation avec Lenz Frieman qu'elle se voit dans l'obligation de supprimer suite à ses propos alarmants. L'ambiance déjà passablement tendue au sein de l'établissement et devenue insoutenable et la méfiance ainsi que les manigances ont atteint leur paroxysme. Dans ce climat suffoquant des têtes vont tomber, mais lesquelles ?

Forum rated M - Réservé à un publique averti, scènes explicites autorisées !

Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique:
:: Récupérer mon mot de passe