AccueilMembresPortailGroupesRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Promenade au clair nuageux - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Sofía de Santa Cruz
Cheffe intérimaire du service 2 - Münchhausen


Feuille de personnage
Nationalité: Espagnole
Magie pratiquée: Elémentaliste
Âge: 35 ans

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 24/02/2015

MessageSujet: Promenade au clair nuageux - Terminé    Mer 4 Mar 2015 - 23:01
La nuit était fraîche et le ciel nuageux. Cependant, la lune restait reine de la nuit en transmettant une douce lumière claire et bleutée au travers des nuages. Une soirée parfaite pour rester à l'intérieur près d'un bon feu ou sous une couverture épaisse. Pas pour une belle jeune femme, emmitouflée pour affronter un froid polaire. Grosse bottes épaisses, manteau en fourrure polaire, écharpe, une grosse chapka noire et de gros gants pour les froids de l'Arctique. Elle avançait d'un pas pressé, aussi vite que la couche de neige le lui permettait, frissonant, les bras étreignant son propre torse.

Coño de noche...quelle idée d'avoir des froids pareils! Mais quelle idée de mettre cette maudite serre aussi loin!! Mesures de sécurités de mes-

-JODER!

L'élémentaliste fit plusieurs mouvements d'équilibriste pour maintenir tant bien que mal son malheureux équilibre, non sans peine et avec un immense ridicule. La plaque de glace, cachée traîtreusement sous la poudreuse n'avait pas eu raison d'elle. Figée, haletante, elle se redressa, accompagnée du tintement de ses boucles d'oreilles en anneaux qui se balançaient encore et brisaient le silence paisible de la nuit.
Sofía ramena ses jambes en postures normale après le casi grand écart inpromtpu et recoiffa son chapeau. Elle ramassa sa petite serpe et son sécateur.

Calme toi, calme toi. Tu dois être discrète, pas de boules de feu. Le feu ça brille, ça se voit. Et tu ne veux pas être vue, n'est-ce pas? Bon, il n'y a personne. Parfait.

D'un oeil attentif et irrité, l'élémentaliste repris son cheminement. Peu de gens se promenaient dans le parc, encore moins par ce temps, et l'accès à sa serre n'était pas autorisé. Bien que quelques curieux s'en approchaient parfois, certaines plantes exhumant parfois d'agréables parfums et senteurs.
Ce soir, c'était le jasmin de Chine qui était roi. Il avait l'avantage de camoufler ce qui devait l'être auprès des curieux ou connaisseurs...et il sentait surtout bon. Ce qui n'était pas sans déplaire à l'espagnole.

Bon je rentre, je cueille, je me casse y direción la cama!

Sachant précisément ce qu'elle cherchait et où le trouver, Sofía sortit le trousseau de clé, l'inséra, ouvrit, referma derrière elle et aussitôt dit, aussitôt fait, elle était dehors, sur le chemin du retour.

Quand je pense que je maîtrise le froid. Ah la bonne blague. Et comment je me tiens chaud? Je me givre? Bon il faut que je retravaille sur mes sorts qui m'isolent du froid. Mais bonjour le tarif en énergie! Ah ça fait trop longtemps que je ne me suis plus exercée!

Perdue dans ses pensées, elle ne regardait toujours pas ou elle mettait les pieds, ni les alentours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arkann Amargànt
Invité




MessageSujet: Re: Promenade au clair nuageux - Terminé    Jeu 5 Mar 2015 - 22:54
Peut-être la jeune femme le remarqua-t-elle inconsciemment, peut-être le fait passa-t-il complètement inaperçu. Alors qu'elle revenait de la serre en longeant le château, la sorcière en déplacement dans le froid faisait l'objet d'une étroite surveillance. En effet, Arkann, du haut de sa chambre, avec vue sur les abords extérieurs du château, avait tout loisir de contempler l'environnement et ce qui s'y mouvait. Bien sûr, la nuit s'était depuis longtemps installée et tout n'était pas perceptible à cette distance, cela dit, la voûte céleste était dégagée et la claire lumière des astres produisait suffisamment de lumen pour qu'on puisse repérer depuis sa planque les contours d'une forme humaine.

Fraichement débarqué à Lomilendë, le jeune Amargànt passait le plus clair de son temps à observer les faits et gestes de chacun dans son entourage. C'en était devenu une sorte d'obsession, un outil d'acclimatation sans doute. En comprenant mieux son monde, il avait bon espoir de se saisir lui-même avec plus d'acquitté, et d'ainsi pouvoir progresser plus vite dans son traitement. Fondamentalement, il n'allait d'ailleurs pas si mal. Son moral était correct, ses aptitudes à la socialisation excellente. Preuve en était sa relation déjà privilégiée avec la doctorante en psycho, Selena Nàsdy. En revanche, il avait la furieuse et persistante impression que le contexte de cette institution, loin de l'aider à se stabiliser ou à dépasser ses démons, produisait des effets contre-productifs. L'intervention sans ménagement des deux infirmiers lorsqu'il avait eu sa crise et les principes auxquels semblait adhérer la soignante responsable de l'infirmerie de son étage n'avait rien pour le rassurer. Et puis il y avait résolument quelque chose de malsain en ces lieux... Mais quoi? Enfin, il fallait compter avec le chaos et l'instabilité de ses pouvoirs magiques, résolument détraqués, - eux -.

Lorsque distraite la forme humaine à l'extérieur manqua de peu de se ridiculiser une deuxième fois sur la plaque de glace qui avait déjà failli la mettre KO à l'aller, Arkann tourna le dos à la fenêtre et fixa la porte de sa chambre, celle qui donnait sur le couloir. Me demande qui est cette femme dehors à ces heures, et ce qu'elle peut bien fichtre dans le parc à un moment pareil. Encore un mystère... Il soupira. En fait, il était grand temps de lever le voile sur quelques éléments, et comme il l'avait promis dès les premiers instants à AeDAMN, il allait s'offrir une petite visite privée de l'établissement. Là. Maintenant. 

Alors que la montre à son poignet indiquait 23 heures précises, Arkann disparu définitivement de l'encadrement du carreau et se faufila à travers celui de la porte de sa chambre, déboulant dans le couloir désert du 5e étage. L'aventure ne faisait que commencer...

HS Il est loisible aux intervenants de remarquer ou non l'observation pratiquée par Arkann sur le parc aussi longtemps qu'il est à la fenêtre. Je sais que ce message ne va pas révolutionner le schmilblick, il est volontairement neutre et quasiment sans incidence sur le post original, pour permettre à qui voudra de poursuivre dans le parc. J'en ai juste profité pour envoyer Arkann en expédition nocturne et récapituler un peu sa situation.


Hs2 Suite de ce côté-ci.


Dernière édition par Arkann Amargànt le Sam 7 Mar 2015 - 9:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Hannibál Masaryk
Chef du service 5 - Hyde


Feuille de personnage
Nationalité: Hongrois
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 34 ans

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 25/04/2014

MessageSujet: Re: Promenade au clair nuageux - Terminé    Ven 6 Mar 2015 - 13:06
Les mains dans les poches, Hannibál se promenait, profitant de ces longues nuits d’hiver qu’il chérissait tant. Le calme, la sérénité. Il s’arrêta et inspira profondément, observant la lune. Lómilendë et ses alentours étaient recouverts d’un épais manteau de neige. Le paisible paysage et le silence furent soudain troublés par des bruits de pas et un juron que le hongrois cru reconnaître ibérique, espagnol plus précisément. Intrigué, le psychologue se mit en marche en direction des serres. 

Il ne lui fallut pas longtemps pour apercevoir une silhouette effectuée une danse bien étrange qu’il imputa vite à une tentative de sauvetage. La  glace, insidieuse et d’un humour décalé se cachait sous l’or blanc, pour surprendre ses victimes. En s’approchant encore, le neuropsychologue pu, à la lueur de la lune, reconnaître une femme aux traits hispaniques. Peau hâlée, chevelure obscure, grâce latine. Décidé à s’introduire, il entama les mètres restants qui les séparaient lorsque la noiraude manque de s’étaler une énième fois. Décidément. Mélange d’agilité et de chance, Hannibál réussit à la rattraper. Manquant lui aussi de glisser il s’éloigna résolument de la zone, l’inconnue à son bras. Une fois sauf, le finno-hongrois pu se présenter. 

Enchanté. Hannibál Masaryk.

Il s’éloigna légèrement de la belle lui rendant ainsi son espace privé.

Je ne voulais pas vous déranger mais d’abord poussé par la curiosité puis par l’envie de vous aider je me suis approché.

Il esquissa un demi-sourire qui disparut bien vite. En vérité, Hannibál aurait volontiers laissé la femme s’étaler de tout son long mais les circonstances en avaient voulu autrement. Comme à son habitude, le hongrois donnait l’impression d’être un parfait gentleman alors qu’il n’en était rien. Le nécromancien était une sorte de monstre poli, mélange de cruauté et de sollicitude. Son crédo, ligne de conduite de ces dernières années avait fait de lui un parfait animal social. Il aimait analyser les gens, il n’aimait pas les gens. La communication devait être dosée : ni trop, ni trop peu. Il n’aimait pas se faire remarquer. Alors qu’il attendait de pouvoir mettre un nom sur un visage, le hongrois fut distrait par une lumière provenant d’une fenêtre de l’établissement, certainement d’une chambre. Elle s’éteignit soudainement avant qu’il n’ait eu le temps d’établir ce qu’il se tramait. Momentanément transporté dans l’antre de Lómilendë il fut rappelé à la froide nuit d’hiver par la voix de l’inconnue. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sofía de Santa Cruz
Cheffe intérimaire du service 2 - Münchhausen


Feuille de personnage
Nationalité: Espagnole
Magie pratiquée: Elémentaliste
Âge: 35 ans

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 24/02/2015

MessageSujet: Re: Promenade au clair nuageux - Terminé    Sam 7 Mar 2015 - 16:46
-COÑO!

La même terreur de cette nuit aurait cette fois eu raison de l'élémentaliste si cette dernière n'avait pas été sauvée par un prompt promeneur nocturne. Celui-ci la tira de ce guet-apens qui lui causait tant de peines et se présenta.

Bien qu'elle ne l'ait pas encore rencontré, Sofía aurait pu le reconnaître de suite s'il ne faisait pas nuit. Un éclat de lune refléta sur le visage de ce sauveur et miroita sur la peau blême et froide, rendant les yeux pétillants et vifs.

Anda guapíssimo. Bon c'est bien ma veine de le rencontrer maintenant dans un tel accoutrement. Promis, demain je me remets à l'entraînement magique. Et je vais faire disparaître, fondre, s'évaporer cette putada de hielo.

-Encantada, enchantée de vous rencontrer. Je suis la Pharmacienne de Santa Cruz, Sofía. C'est un véritable plaisir de rencontrer le nouveau dirigeant du service 5. De nuit qui plus est, cela est amusant. Vous vous plaisez dans cette institution? Il y a tellement de possibilité qui peuvent s'offrir. J'imagine que vous êtes bien acclimaté?

En tout cas, plus que moi pour ce temps horrible. Je me demande s'il a lu mon rapport sur la starlette. Bah, il s'en occupera quand il aura le temps. Il vient de débarquer, il doit avoir largement de quoi s'occuper.

Puis d'une voix plus calme, presque inaudible mais qui ne semblait pas suspecte, elle ajouta après la réponse de son collègue:

-Habituellement ce sont vos subalternes qui remplissent vos stocks. Si vous avez des demandes plus importantes ou besoin de qualité pour des cas plus intensifs, vous pouvez toujours me trouver dans mes apartements. Elle reprit d'une voix normale. Bien que la nuit ne soit pas désagréable pour une promenade, je commence à avoir froid. Je prends congé, et vous souhaite une belle soirée.

La brave hispanique était fatiguée et avait effectivement froid. Bien qu'elle était heureuse d'avoir une tête en face d'elle plus qu'un simple dossier, elle préférait continuer cette discussion plus tard. Mais elle répondait avec candeur et petits claquements de dents aux questions et remarques de son interlocuteur. Elle était très attentive à ce nouveau venu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hannibál Masaryk
Chef du service 5 - Hyde


Feuille de personnage
Nationalité: Hongrois
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 34 ans

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 25/04/2014

MessageSujet: Re: Promenade au clair nuageux - Terminé    Sam 7 Mar 2015 - 17:21
Santa Cruz. C’était, comme elle ne manqua pas de le signaler, la pharmacienne cheffe. Hannibál se rappelait de son dossier. A son arrivé à Lómilendë, il avait fait des recherches sur les différents cadres présents depuis l’ouverture, eux. Sofía était un sacré morceau. Brillante sorcière élémentaliste elle avait servi dans la prestigieuse base 2304-Z sous les ordres directs de la générale Nàsdy. Le hongrois sentit son rythme cardiaque accéléré. Peut-être avait-elle-même connu sa sœur ? Il déglutit en silence. L’espagnole était une femme d’une intelligence remarquable et d’une puissance magique notable. Elle était certainement bien meilleure magicienne que lui qui n’avait pourtant pas à rougir de la maîtrise de son art.

Lómilendë est un établissement fascinant, je m’y plais énormément. Il est vrai que je me suis certainement acclimaté plus vite que vous à l’hiver irlandais. Il est d’ailleurs bien plus clément que le hongrois.

Le fort accent espagnol qui teintait l’anglais de la pharmacienne ressemblait passablement à celui hongrois qui hachait le discours du nécromancien. Chez les deux sorciers, les « r » étaient roulés et les « th » massacrés. L’anglais d’Hannibál était plus froid que celui de Sofía qui était lui chantant et chaleureux. Baissant le ton, l’ibérique devint encore plus intéressante aux yeux du neuropsychologue lorsqu’elle lui proposa ses services. Elle avait en effet accès à des produits qui pourraient se révéler d’une aide précieuse pour son expérience. Décidément, Lómilendë était une mine d’or regorgeant de pépites.

Et bien figurez-vous qu’il se trouve que, justement, votre collaboration pourrait m’être très utile.

Le hongrois n’en dit pas plus. La pharmacienne grelotait et montrait ostensiblement son envie de retourner au chaud. Elle joint d’ailleurs vite le geste à la parole en se séparant poliment du neuropsychologue.

Si j’ose, je pourrais vous accompagner et nous pourrions continuer cette discussion à un endroit à votre guise.

Hannibál lui tendit son bras en signe d’invitation – elle en aurait certainement d’ailleurs bien besoin, adroite qu’elle semblait être. En attendant sa réponse, le hongrois s’amusa à autoanalyser son comportement. L’inconnue dont il n’avait cure était devenue un sujet hautement intéressant susceptible de l’aider massivement sous bien des aspects. Il le savait pourtant déjà, les gens n’étaient jamais ce qu’ils paraissaient et tous avait leur intérêt. Santa Cruz avait beau être une fleur du sud, comme on disait en hongrois, même le lilas a une ombre et il s’efforcerait de trouver et étudier celle de l’espagnole. 

[HS : Si tu acceptes l'invitation je te laisse poster où bon te semble Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sofía de Santa Cruz
Cheffe intérimaire du service 2 - Münchhausen


Feuille de personnage
Nationalité: Espagnole
Magie pratiquée: Elémentaliste
Âge: 35 ans

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 24/02/2015

MessageSujet: Promenade au clair nuageux [Terminé]   Dim 8 Mar 2015 - 14:18
Suite ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenade au clair nuageux - Terminé    
Revenir en haut Aller en bas
 

Promenade au clair nuageux - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Promenade au clair de lune [Aetius]
» Une promenade sympathique [PV Misao] [Terminé]
» Une promenade au clair de lune [ RP Privé: Alice Sukki, Josh Austen et Charles Weaver ][STAND BY]
» Clair obscur [terminé]
» Une Promenade sous le clair de Lune [PV Evangeline + Elyane]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lómilendë :: Hors du Chaos :: Alentours de Lómilendë :: Le Parc-