AccueilMembresPortailGroupesRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Comtesse de Glace [Nuorgam - Finlande] - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Erzèbeth Nàsdy
Patient(e) - service 3


Feuille de personnage
Nationalité: Finlandaise et Hongroise
Magie pratiquée: Nécromancie
Âge: 54 ans

Nombre de messages : 467
Age : 24
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Comtesse de Glace [Nuorgam - Finlande] - Terminé   Mar 22 Nov 2011 - 23:01
Dans les environs de Nuorgam. Finlande. 24 Décembre 2025. 23h29.

Seule âme vivante à des kilomètres à la ronde, Erzèbeth avançait dans le paysage mortellement envoutant de l’extrême nord finlandais. La température avoisinait les -65°. La nuit était sèche et glaciale. Pas un seul nuage ne venait obscurcir le ciel dans lequel brillait une lune d'une beauté magique. Faute à des températures infernalement froides il ne neigeait pas ; cependant le « blanc manteau » qui recouvrait quasi perpétuellement cette région du monde s’élevait à plus d’un mètre. De la comtesse complètement emmitouflée dans d'épaisses fourrures noires, on ne pouvait désormais plus que distinguer ses deux yeux vert émeraude fixant résolument l’horizon vers lequel elle progressait inexorablement.

Erzèbeth avait atterrit à Kittilaë il y avait quelques jours de cela où elle avait réglé quelques affaires locales avant d’entamer son périple vers le grand nord. Nuorgam – qui se trouvait désormais à des kilomètres derrière elle – était le point le plus septentrional de l’Europe. Après des heures de marche la nordique atteignit enfin le fleuve Tenojoki qui marquait la frontière avec la Norvège. La scandinave contempla l’horizon et soupira. Elle y était ; désormais elle ne pouvait plus faire marche arrière. La douleur qui la rongeait depuis la mort de Liam ne la quitterait jamais, elle ne le savait que trop bien. Le suicide de son mari avait ouvert tellement de plaies. En moins d’une semaine la nécromancienne était devenue craintive, peut sûre d’elle, faible ; et elle ne pouvait pas se le permettre. Au-delà de son estime personnelle le sort du monde était en jeu et le moment était des plus mal choisi pour flancher. Au-delà de la déchirure que lui imposait la perte du seul homme qu’elle ait jamais réellement aimé, du seul être qui la connaissait dans sa totalité et l’acceptait telle qu’elle était, Erzèbeth avait perdu ses enfants. Erzèbeth n’avait plus personne. Sa froideur et sa personnalité particulière avait au fil des années creusées un immense fossé entre elle et les autres. La nécromancienne se sentait désormais seule ; et c’était la première fois de sa vie qu’elle se sentait ainsi : seule et abandonnée ; incomprise et malheureuse. La nécromancienne avait toujours estimé que souffrir était inévitable, que la vie était ainsi faite et elle ne s’en était jamais plainte Mais la souffrance était devenue insupportable. Avait-elle fait les bons choix ? Était-elle une bonne personne ? Était-elle digne de sa réputation ? Supporterait-elle le poids des attentes qui pesaient sur elle ? Avait-elle été une si mauvaise mère ? Une si mauvaise épouse ? En somme, une si mauvaise personne. Avoir choisi officiellement le « bien » n’avait jamais rendu personne « officiellement » bon. A nouveau la douleur et le désespoir engagèrent une lutte sans merci dans le cœur de la finlandaise pour savoir qui aurait le dernier mot. Certes, il lui restait Vanina. Sa fidèle et sincère amie à qui elle tenait tant ; plus qu’elle ne pourrait jamais lui exprimer. En d’autres circonstances Erzèbeth n’aurait pas fait les mêmes choix ; mais c’était une évidence ; il le fallait.

La nécromancienne fit tomber toutes ses fourrures. Elle était désormais nue ; sa peau – si pâle – rendait la neige grise et sa chevelure était si foncée qu’elle ternissait la nuit. Erzèbeth rejeta sa tête en arrière et les bras écartés se mis à réciter des litanies nécromannes. La neige commença à s’agiter doucement, ainsi que les arbres alentours, puis ce fut au tour de la rivière de se gondoler de vaguelette. L’ombre que projetait la nordique sur le sol sembla s’épaissit et sembla prendre vie formant bientôt une marre informe sous la finlandaise qui lévitait légèrement. Des images de la vie de la comtesse défilèrent à toute vitesse dans sa tête alors qu’elle progressait de plus en plus vite dans sa formule. A mesure que la voix de la nordique montait crescendo et qu’elle se rapprochait de la fin de son incantation les arbres se secouaient de plus en plus violement. Désormais la neige s’était mise à tournoyer brutalement tel un blizzard autour de la nécromancienne. Le Tenojoki jetait quant à lui de furieuses vagues sur ses berges. Enfin, avant d’accomplir son terrible maléfice une dernière larme coula sur la joue de la comtesse et elle murmura.

"-Pardon."


Pardon à ses enfants. Pardon à la mémoire de son mari. Pardon à Vanina. Pardon à tous ceux qu’ils l’avaient un jour aimé pour ce qu’elle était. La visqueuse texture noire quitta alors subitement le sol et vint s’engouffrer dans la bouche d’Erzèbeth qui tomba à quatre pattes sur le sol. La nécromancienne hurla de douleur et se mit à cracher des gerbes de sang noir. Son cœur se contracta, comme parcouru d’un spasme et s’arrêta. La Finlandaise s’écroula sur le sol et git ainsi morte durant plusieurs minutes. Puis son cœur reprit, battant cependant désormais de manière tout à fait anormale. Chaque battement était espacé de plusieurs minutes. Lentement la comtesse se releva. Ses yeux autrefois verts étaient devenus bleu glace et ses lèvres par le passé si rouges, si vives avaient pris une teinte gris de lin. Sa peau en plus d’avoir perdue encore une teinte était désormais froide.

Sans prendre la peine de ramasser ses fourrures la comtesse se remit en marche en direction de Nuorgam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Comtesse de Glace [Nuorgam - Finlande] - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» StewBall~Just a star in the sky... [Glace Cendrée]~Terminé
» Une glace à l'ombre [Pv Hide, Hentaï, Terminé]
» Glace ou Sorbet? Caïmassëa, apprentie Glaçon. [terminé]
» [Terminé] Dansons sur la glace
» Socle de glace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lómilendë :: Fin du Supplice :: Archives :: Archives de la trame 3 :: Posts de la trame 3 :: Le Monde :: Missions à travers le Monde.-